1 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
1ncore entré dans aucun bâtiment, [p. 466] excepté Saint-Marc. Il y a de quoi faire au-dehors, et la foule m’intéresse infiniment… 
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2stence. » « Je me suis hâté d’aller voir la Place Saint-Marc, et mon esprit maintenant est enrichi et agrandi de cette image. » Le
3ecte encore d’un sens certain : « À part l’église Saint-Marc, je n’ai visité aucun bâtiment. Il y a bien assez à faire dehors, et
3 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
4rs 1942 Écrit finis à six heures du matin. Église Saint-Marc à l’aube froide, quelques bonnes femmes et un jeune homme devant le v
4 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
5dentales. Quant à moi, je me promène sur la place Saint-Marc, portant aux nues le festival de Venise pour avoir tenté de rétablir
5 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
6u monde ». Fin d’après-midi pâle sur les dômes de Saint-Marc. A. et R. boivent un negroni en regardant passer par bancs les touris
7 de barbares aux mollets nus qui se promènent sur Saint-Marc un regard ébaubi et des jugements réprobateurs devraient se voir reti
6 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
8hœur de la basilique, du Cantique en l’honneur de Saint-Marc, j’ai vu l’auteur, qui était Stravinsky, s’incliner et tomber dans le
7 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
95 mars Écrit finis à six heures du matin. Église Saint-Marc à l’aube froide, quelques bonnes femmes et un jeune homme devant le v