1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
1reté de la littérature alpestre en France. À part Sénancour, aucun de nos écrivains n’a su puiser dans le thème de la montagne un
2ux. Or, en face de la montagne, l’homme est seul. Sénancour, c’est tout autre chose. Lui, cherche un refuge. « Dans l’isolement d
3e à une dans les solitudes de rocs et de glace. » Sénancour éprouvait ce qu’il appela, d’un mot admirable, « la lenteur des chose
2 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
4ommes heureux de lire enfin un manuel où Rimbaud, Sénancour et Stendhal trouvent leur place. Mais que dire de l’absence de Proudh