1 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
1au crime. C’est en quoi Grotewohl est pire que M. Thiers. Il était réservé au régime communiste d’aggraver d’un contrôle polic
2 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
2et on souleva mille fureurs contre les girondins, Thiers, Hist. de la Rév.
3 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
3odique. Sainte-Beuve, commentant et paraphrasant Thiers, note dans ses Cahiers en 1847 : Il n’y a plus que deux peuples. La
4 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
4 on souleva mille fureurs contre les Girondins », Thiers, Histoire de la révolution, chap. I. Pour un Français, la cause est
5 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
5 plutôt le succès qui fait problème. [p. 143] M. Thiers n’accordait aucun avenir aux chemins de fer, ces joujoux pour adultes