1 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
1i n’est pas celle de Platon, ni d’Aristote, ni de Thomas d’Aquin, et encore moins de Spinoza, cette raison-là se voit soumise à une do
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
2 dominé par une seule théologie. Les doctrines de Thomas d’Aquin, à l’apogée du xiiie siècle, sont combattues par des écoles puissant
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
3omme possède par nature la raison et une main. » (Thomas d’Aquin.) Cette raison raisonne mal si elle n’engage pas la main. Cette main
4 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
4est souvent contraire aux écrits d’Augustin ou de Thomas d’Aquin 25 , seuls témoignages qui nous restent de la « personne » de ces sai
5Puis les doctrines des théologiens, et surtout de Thomas d’Aquin (Encycl. de Benoît XV, en 1923, seulement !). Voilà qui est clair et
5 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
6tholiques les plus solides à cet égard, celles de Thomas d’Aquin et de Cajetan. On ne nous propose pas un « retour » de plus à quelque
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
7a cité. La théologie médiévale, par les sommes de Thomas d’Aquin, fixait à la pensée et à l’action des règles véritablement communes,
7 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
8a cité. La théologie médiévale, par les Sommes de Thomas d’Aquin, fixait à la pensée et à l’action des règles véritablement communes,
8 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
9e l’homme, Athanase, Grégoire et Basile, Boèce et Thomas d’Aquin, Calvin et Kant, tout est jeté par-dessus bord, dans l’inconscience g
9 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
10ée à S. Augustin, puis à Anselme de Canterbury, à Thomas d’Aquin ou à Joachim de Flore, pour aboutir à Hegel, dont procèdent Marx et s
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
11orthodoxes que semi-hérétiques : Albert le Grand, Thomas d’Aquin, Dante, Roger Bacon et tous les astrologues, qui vont devenir avec Ke
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
12à saint Augustin, puis à Anselme de Canterbury, à Thomas d’Aquin ou à Joachim de Flore, pour aboutir à Hegel, dont procèdent Marx et s
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
13ntions techniques, mais encore justifié par saint Thomas d’Aquin, l’esclavage ne fut rétabli qu’en 1452 par une bulle du Pape Calixte
13 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
14orthodoxes que semi-hérétiques : Albert le Grand, Thomas d’Aquin, Dante, Roger Bacon et tous les astrologues, qui vont devenir avec Ke
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
15 dans l’université de Paris, où il entendit saint Thomas d’Aquin prononcer un sermon et Siger de Brabant 64 commenter la Politique d’
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
16uelle appartiennent Augustin, Luther et Voltaire, Thomas d’Aquin, Descartes et Kant, les empereurs médiévaux et les rois « par la grâc
17, ou encore que Goethe sans Raban Maur, Kant sans Thomas d’Aquin, Hegel sans Eusèbe de Césarée. De 800 à 1815, tous les traités de pai
18ir et solide de pensée, sous l’impulsion de saint Thomas d’Aquin. Cela revint à européaniser une religion provenant d’Asie Mineure. Dè
16 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
19la dogmatique des Pères et des réformateurs ou de Thomas d’Aquin. Ses problèmes centraux peuvent être tenus pour résolus, ses options
17 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
20 plupart de leurs élèves aussi -— de Naples comme Thomas d’Aquin, de Pise comme Bonaventure, d’Angleterre comme Roger Bacon, d’Allemag
18 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
21s n’était français : ils étaient napolitain comme Thomas d’Aquin, pisan comme Bonaventure, allemand comme Albert le Grand, écossais co
19 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
22 mis en forme par les frères de Saint Victor, par Thomas d’Aquin, par Calvin, et il domine encore toute l’anthropologie chrétienne.   
20 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
23arrive de Souabe accompagné de son élève préféré, Thomas d’Aquin, un jeune prince napolitain qui est le petit-neveu de l’empereur Fréd
21 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
24cédoine, Saint Augustin entre les deux, plus tard Thomas d’Aquin et les frères de Saint-Victor, enfin Kant… Les personnalistes des ann