1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1e. Entre les Nourritures terrestres, les Caves du Vatican et Dada, il y a place pour tous les chaînons d’inquiétude, de malaise
2 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
2lus tard en droit. C’est ce que fit le Concile du Vatican (1869-1870. Cap. 2 : de revelatione, de interpretatione S. Scripturae
3 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
3s. Elle imite la diplomatie du xixe siècle et du Vatican (voir ce qui se passe en Algérie), quand l’Europe en est à Hitler, à
4 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
4eois d’Europe : ce n’était pas un regular guy. Le Vatican a la plus vieille diplomatie secrète du monde : c’est sans doute lui
5 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
5eois d’Europe : ce n’était pas un regular guy. Le Vatican a la plus vieille diplomatie secrète du monde : c’est sans doute lui
6 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
6: Charles Morgan, un archevêque qui représente le Vatican, un Lord Bishop qui représente Canterbury, des députés socialistes an
7 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
7s, que la visite de Bartali, coureur cycliste, au Vatican. Il serait donc vain de s’étonner que le Tour de France ait damé le p
8 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
8rporatiste, la Yougoslavie « déviationniste », le Vatican « obscurantiste », les Républiques « populaires » de l’Est, et les ac
9 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
9roite ? Dominée par l’Allemagne ou la France ? Le Vatican ou le Musée de l’Homme ? B. Je voudrais d’abord qu’elle survive. On c
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
10 paix des archives de Christine de Suède, puis du Vatican. Depuis Renan, tout le monde le cite, mais peu l’ont lu. Pour rendre
11 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
11tionnent, durant ces mêmes années, une mission au Vatican, amenant un rapprochement entre le gouvernement mexicain et l’Église 
12ent [p. 50] de l’IS, de la franc-maçonnerie et du Vatican, ainsi qu’on le chuchotait : il me pria de laisser entendre à qui vou
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
13 il fut canonisé et l’on joua, en son honneur, au Vatican, l’oratorio tiré de notre « légende dramatique » : deux auteurs prote
13 1965, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Que signifie pour vous la formule célèbre ‟Ecclesia reformata semper reformanda” ? » (29 octobre 1965)
14ices qui se manifestent dans le Concile actuel du Vatican ? Le supérieur général des jésuites critique les missions chrétiennes
14 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
15: Charles Morgan, un archevêque qui représente le Vatican, un Lord Bishop qui représente Canterbury, des députés socialistes an
15 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
16t des syndicalistes, un monsignor représentant le Vatican, un évêque représentant Canterbury, des sénateurs et députés de tous
16 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
17s de m’intéresser aux démêlés entre Maurras et le Vatican.) Il y a donc triple falsification : — la phrase citée ne figure pas