1 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
1ix elle ne sera pas. Voilà l’ennemi, et non point Vychinski. Et cela vaut pour tous ceux qui pourraient déclarer que l’Europe ser
2 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
2ix elle ne sera pas. Voilà l’ennemi, et non point Vychinski. Et cela vaut pour tous ceux qui pourraient déclarer que l’Europe ser
3 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
3t « grotesque » il y a deux mois, le retour de M. Vychinski à la civilité puérile et honnête, la restitution de deux ambassades à
4 Européens qui partageaient le point de vue de M. Vychinski, à savoir que la politique d’intégration repose uniquement sur la cra
4 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
5nsurpassable, porte à sa perfection le style d’un Vychinski, stalinien s’il en fût jamais. Elle n’en marque pas moins la naissanc
5 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
6re réveillée, malgré tous les éclats de voix d’un Vychinski condamnant l’Occident en bloc et proclamant ainsi son unité ; et malg