1 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
1enaissance d’avoir rompue. Les ruines des grandes abbayes d’où rayonna la civilisation bénédictine sont un suffisant témoignage
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
2 les nonnes des premiers couvents de femmes, de l’abbaye de Fontevrault si proche du premier troubadour — c’est le comte Guill
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
3attirer la gloire et la foule à tel pèlerinage ou abbaye en magnifiant ses reliques miraculeuses et ses héroïques fondateurs.
4 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
4 préparatoires eurent lieu à Paris, à Genève, à l’abbaye de Royaumont, et à la Chambre des Communes. Des mémoires, suggestions
5 1948, Suite neuchâteloise. IV
5, dès le xiie siècle, de fréquents donateurs à l’Abbaye de la Trappe.   « N’oublie jamais », me disait un de mes oncles, « qu
6 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
6ains, flanqués de nombreux alliés, villes libres, abbayes, vallées et pays sujets. La transformation des bailliages en cantons,
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
7riptible de fiefs enchevêtrés, de cités libres, d’abbayes, d’évêchés, d’avoueries impériales, et de communautés foncières ou pr
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
8uvernement de leur commune. Ceux qui relèvent des abbayes jouissent d’un statut à peu près comparable à celui des libres. Dans
9rs vallées, à titre personnel ou pour l’Empire, l’abbaye du Fraumünster de Zurich, les Lenzbourg, et enfin les Habsbourg. Ces
10nrad d’Erstfeld dont la famille avait acquis de l’abbaye de Fraumünster à Zurich, la charge d’intendant pour la vallée d’Uri :
9 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
11 la paix. Les Schwyzois ne cessaient d’attaquer l’abbaye d’Ensiedeln, avouerie impériale confiée aux Habsbourg, et à plusieurs
10 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
12t tant de chefs-d’œuvre pourtant, comme l’immense abbaye princière d’Einsiedeln, la cathédrale de Saint-Gall et les églises de
13parfois simultanés. Il y avait eu Saint-Gall. Son abbaye fondée au commencement du viiie siècle, sa bibliothèque célèbre, les
14et populaire, puis le grand style baroque, dont l’abbaye bénédictine d’Einsiedeln va devenir à la fois l’illustration et la ma
15âtit dès 1703 l’ensemble majestueux [p. 217] de l’abbaye d’Einsieldeln, « Escorial de la Suisse » et centre alpin de la cultur
16arle pas des cathédrales gothiques et des grandes abbayes romanes ou baroques, mais je passe en revue dans mon souvenir l’extrê
17 année sur le parvis et les vastes escaliers de l’abbaye d’Einsieldeln, et c’est un des plus hauts spectacles de l’Europe. Mai
11 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
18 tant de chefs-d’œuvre, pourtant, comme l’immense abbaye princière d’Einsiedeln, la cathédrale de Saint-Gall et les églises de
12 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
19ertaines circonstances de sa biographie liées à l’abbaye de Fontevrault, c’est-à-dire à la longue rivalité du comte-duc et du
20e 1102. Entre-temps, Robert d’Arbrissel a fondé l’abbaye de Fontevrault. Le duel commence. Qui est Robert d’Arbrissel ? Né ver
21en entendu — à la Vierge. L’ensemble va devenir l’abbaye de Fontevrault, formée d’un grand couvent de femmes jouxtant trois au
22arcasme et l’énorme plaisanterie. Pour parodier l’abbaye des filles perdues mais « relevées » par d’Arbrissel, il fonde à Nior
23e d’un des hauts lieux de la musique médiévale, l’abbaye Saint-Martial de Limoges. Or il se trouve que « l’abbé laïc » de Sain
24c les cathares, puisque aussi bien c’est de cette abbaye qu’on ferait sortir le Poème sur Boèce dont nous avons montré la nett
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
25u après la « dramatique » à la Télé. Mais entre l’abbaye de la Trappe et les HLM de partout, ne trouve-t-on rien ? Oui, ces jo