1 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
1 que nous allons entrer dans une ère de religions aberrantes. Ou comme le dit une grande légende indienne, dans l’ère de l’Accrois
2 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
2 [p. 198] 62. L’ordre cosmique Le développement aberrant de nos techniques et par elles de notre impérialisme rationnel, nous
3ses mystères. Dans le même temps le développement aberrant de nos morales rationalistes, puis individualistes, puis irrationalis
3 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
4 très sévères, et de conseils d’hygiène vagues ou aberrants. D’un côté, le rite et les sévices physiques, qui règlent tout ; de l
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
5 — tout l’amour : sexuel ou passionnel, normal ou aberrant, matrimonial ou spirituel. « L’amour est à réinventer » disait Rimbau
6e l’âme », ce retour d’âme, dont certains esprits aberrants osent parler ? Lui dira-t-on qu’il y a bien autre chose que la pédéra
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
7iques qu’il propose pour y arriver semblent aussi aberrantes que les voies militaires par lesquelles Napoléon va tenter d’imposer
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
8eut-être aussi contre eux-mêmes : ils la trouvent aberrante — et peut-être l’est-elle, en dépit des faits et des chiffres qui par
7 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
9erait aussitôt comment corriger le fonctionnement aberrant de cet individu. Je le vois plutôt, ce candidat chrétien, comme celui
8 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
10ne peut engendrer que crises inutiles et conflits aberrants. V. Nécessité de dépasser le cadre stato-national 1. Les régions tr
9 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
11iques se révèlent intolérables ou « manifestement aberrants », comme l’écrit J.-F. Gravier 101 . Rien n’empêche… Voici maintena
10 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
12, l’on vît se développer très vite des phénomènes aberrants, dont le dernier en date est le culte du PNB. Un indicateur univers
11 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
13des esprits. C’était simpliste et ridicule, aussi aberrant que l’on voudra. C’était un idéal commun, et terriblement effectif. L
12 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
14mment les rejoindre, sinon par l’hypothèse un peu aberrante de la glande pinéale. Si l’homme est un doublet empirico-transcendent
13 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
15mplifient dans la population. e) La vulnérabilité aberrante de l’ensemble économique occidental devient évidente dès l’automne 19
16 des effets semblables, tels que la vulnérabilité aberrante des systèmes économiques, proportionnelle à leur centralisation et à
14 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
17, IV et V Pour accréditer l’idée particulièrement aberrante d’une collusion entre le personnalisme, l’Action française et Romain
15 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
18venue, « après Hitler » d’une « ère des religions aberrantes ». Si l’on me dit qu’elle n’est pas en vue, c’est qu’on ignore à peu