1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
1 à sa valeur littéraire. Je n’aime guère ce style abstrait, semé de redites et d’expressions toutes faites qui trahissent une éc
2 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
2ques années à des recherches un peu théoriques et abstraites. De cette époque datent des toiles comme le Souvenir de l’Évêché. Déc
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
3ens biblique. Il ne s’agit pas de la connaissance abstraite et rationnelle dont le monde moderne se contente, et qui tend à rempl
4 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
4c ses désirs réels, et dont il subit docilement l’abstraite et commerciale nécessité. Ennui, fatigue, sommeil sans prière. Cela s
5il est condamné à ne plus saisir que des rapports abstraits entre les choses. Il ne comprend presque plus rien à l’Univers. Par l
5 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
6 Tentation de l’Occident exprimait sous une forme abstraite et poétique. Mais cette fois tout est concrétisé en hommes, en meurtr
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
7ouve a traduits dans la langue fluide mais jamais abstraite qui est celle de ses Noces. Jouve est le plus « germanique » des poèt
7 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
8xalte la vie ; et dans le même temps, un jugement abstrait, qui la tue. Le sentimentalisme n’est pas du tout le contraire du rat
9de l’adolescence, l’homme devient à la fois moins abstrait et moins sentimental ; cela se marque par un trait unique : il devien
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
10es lectures que les modernes ont fait passer pour abstraites ont au contraire le pouvoir de rendre à nos sens leur efficacité et l
11 31 mai 1929 Personne n’a fabriqué autant de mots abstraits que les professeurs allemands, et cependant, par une apparente contra
9 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
12mporelles qui, n’étant pas religieuses, sont donc abstraites. Il ne suffit pas de dire à ses contemporains qu’ils ont tort de pens
13ire marxiste, fondée sur des considérations aussi abstraites et discutables que la plus-value, recouvre la réalité de tel homme [p
10 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
14 à la manière des intellectuels bourgeois, dans l’abstrait, c’est-à-dire comme un système intéressant, abstraction faite de ses
11 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
15 carrée, laide de cette laideur pauvre et presque abstraite qui symbolise assez bien le régime. Quatre gaillards en uniforme, vau
12 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
16aît dans ces deux expériences, à mesure qu’on les abstrait de toute la littérature dont elles enveloppèrent leurs manifestations
13 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
17x préalable à la tentation, un choix universel et abstrait, mais des choix qui s’imposent avec une violence égale à celle de la
18composent l’Éloge de l’imprudence paraîtront plus abstraits qu’ils ne le méritent. C’est qu’ils supposent l’existence d’un bien e
14 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alexandre, par Klaus Mann (septembre 1932)
19urier, mais pour l’amour de son ami Clitus, poète abstrait à la mode de 1920, qu’Alexandre a conquis le monde. Le défaut de ce p
15 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
20eur spirituelle ; et principalement la conception abstraite et négative qui sévit aujourd’hui. On peut en dater l’origine. Dans l
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
21tué pour les besoins de leurs systèmes l’individu abstrait, l’atome désigné par un chiffre et dépourvu de résistance active. Alo
17 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
22, pour qui va au fond des choses, matérialiste et abstraite à la fois. Elle donne la primauté à l’avoir sur l’être, l’anonyme sur
23le sur le responsable, à la masse et à l’individu abstrait sur la personne concrète. Machiniste et productiviste, elle consacre
24fin à développer jusqu’au monstrueux la puissance abstraite de l’État. Le fondement de notre action est la liberté, le risque. L’
18 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
25nvétérés s’appliquèrent à rétablir une permanence abstraite, qu’ils ne tardèrent pas à trouver dans la forme même de l’esprit cré
19 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
26 de l’homme concret, de la personne. Ils réputent abstraites ces « nécessités historiques » qui, selon l’opinion de nos maîtres, d
20 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
27ortes comme toutes les moyennes et, dans ce sens, abstraites. Sur quoi peut bien se fonder une loi historique ? Sur ce qui a été f
21 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
28, et en même temps qui propose un idéal standard, abstrait, dépersonnalisé, et mortellement monotone. À toutes ces critiques, le
22 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
29ionaliste de l’État moderne et dans la conception abstraite de l’homme considéré comme individu indifférencié. Or ces deux concep
30raternité Considérer l’homme en tant qu’individu abstrait (Principes de 89) et fonder sur cet individu toutes [p. 157] les inst
31déterminé par une série de facteurs plus ou moins abstraits, artificiels, imposés du dehors et purement statistiques. Le lien ent
32idu » se balade au gré des théories dans le monde abstrait et juridique de l’égalité, la personne s’enracine au contraire dans l
23 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
33er pratiquement sur le fondement de cette égalité abstraite. Car toutes les lois que l’on édicte alors (égalité de droits) contre
24 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
34commencé par l’individualisme. L’individu s’était abstrait du groupe naturel ; l’État liquide les groupes naturels subsistants,
35ue de divers régimes également soutenables dans l’abstrait. Je considère l’esprit totalitaire comme une menace terrible pour not
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
36tué pour les besoins de leurs systèmes l’individu abstrait, l’atome désigné par un chiffre et dépourvu de résistance active. Alo
26 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
37eur spirituelle ; et principalement la conception abstraite et négative qui sévit aujourd’hui. On peut en dater l’origine. Dans l
27 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
38clarés, sans pourtant adopter la collectivisation abstraite préconisée par les soviets ; antinationalistes et cependant patriotes
28 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
39ortes comme toutes les moyennes, et dans ce sens, abstraites. Sur quoi peut bien se fonder une loi historique ? Sur ce qui a été f
29 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
40ie qui dissociait les unités vivantes en éléments abstraits, et prétendait examiner ensuite ces éléments sans tenir compte du sen
30 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
41mme concret de l’empire grandissant des tyrannies abstraites, étatistes ou financières, il faudra reconnaître dans le personnalism
31 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
42res donnent à cette partie du livre une apparence abstraite qui contraste singulièrement avec le réalisme brutal du sujet. Que le
32 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
43ser à parler de théologie sous prétexte que c’est abstrait : encore faudrait-il se garder de vivre une théologie équivoque. À qu
33 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
44i touché appartient à la connaissance qu’on nomme abstraite, qui est la connaissance des choses en tant qu’absentes. Mais c’est u
45’a pas d’autre existence que celle d’une fatalité abstraite pesant sur la conscience du sujet. Mais dès que l’homme secoue ce sor
46 est à peu près contemporaine de celle de l’homme abstrait dans l’ordre politique. Et l’extension de cette science mesure assez
47acun ; il n’est que l’expression, de plus en plus abstraite à mesure qu’on s’élève à des nombres plus grands, du pouvoir prochain
48ne comme un acte. Hors l’acte, la matière demeure abstraite ou tyrannique. Hors l’acte, notre « esprit » demeure abstrait ou impu
49tyrannique. Hors l’acte, notre « esprit » demeure abstrait ou impuissant. Dans l’acte, l’une et l’autre se mesurent et se réalis
50ue l’illusion d’un égoïsme qui se glorifie dans l’abstrait. Qu’est-ce alors, parmi nous hommes de chair, que l’esprit ? Cet espr
34 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
51ectivistes ? N’est-il pas, lui aussi, inactuel et abstrait, et par là même, ne laisse-t-il pas le champ libre à la tyrannie, c’e
52e entre les hommes, mais qu’elle la figure dans l’abstrait, dans le plan même de ce qu’elle croit mépriser. Le rapport véritable
53 et descriptible ; c’est pourquoi des généralités abstraites telles que morale ou socialisme 10 , entités que l’on peut considére
54ns peuvent paraître assez arides, et curieusement abstraites, s’agissant du concret par excellence. J’espère toutefois que le lect
35 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
55ionaliste de l’État moderne et dans la conception abstraite de l’homme considéré comme individu atomique. Or ces deux conceptions
56Thèse I. — Considérer l’homme en tant qu’individu abstrait (Principes de 89 — Marxisme) et fonder sur cet individu toutes les in
57déterminé par une série de facteurs plus ou moins abstraits, artificiels, imposés du dehors, et de plus en plus inhumains. Le lie
58idu » se balade au gré des théories dans le monde abstrait et juridique de l’égalité, la personne s’enracine au contraire dans l
36 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
59fait purement et simplement abstraction, et qui s’abstrait [p. 21] ainsi lui-même de la vie profonde du peuple et de l’activité
37 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
60e à peine de deux maladies graves : la contention abstraite du xviie et la dissolution voluptueuse du xixe . Il m’apparaît que l
38 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
61grandiloquence imagée et de copules et incidences abstraites, s’appelant de proche en proche, mécaniquement. On retrouve dans cett
39 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
62lus, chatouiller avec de grands mots dépréciés et abstraits la plaque sensible d’un micro devant une foule élégante et muette, — 
40 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
63urs » se placent plus volontiers sur le « terrain abstrait de l’orgueilleux paradoxe ». Il ne nous pardonne guère de faire table
41 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
64ogie se borne la plupart du temps à mettre un nom abstrait sur chaque symptôme, Paracelse ne veut nommer les maladies que par le
42 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
65e qu’on l’enseigne ; c’est une mystique, un idéal abstrait, un orgueil. Il existe dans la mesure où on l’exalte. Le patriotisme,
43 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
66ns les faits ! La raison de l’État est une raison abstraite, — nous croyons l’avoir dit suffisamment. Mais on peut reconnaître so
44 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
67 de littéralement démesuré, un ensemble de signes abstraits : SDN, BIT, URSS, SFIO, CGT, NSDAP, un monstrueux complexe de puissan
68du chrétien vous ait paru, dès le principe, assez abstraite. Me voilà bien loin, pensez-vous, des problèmes concrets que pose la
69 de si belles phrases, qui est si vrai, mais si « abstrait », — dit-on, — et qui vous laisse en fin de compte le bec dans l’eau 
70imauté de la personne. — L’expression paraît bien abstraite. Que faut-il entendre par là ? Qu’est-ce donc que la personne humaine
45 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
71e sincérité » : l’homme n’est pas un point de vue abstrait, mais un animal créateur ; et ce n’est pas ce qu’il pense de sa sincé
46 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
72at rompu, elle se dissocie fatalement, et l’ordre abstrait prenant le pas sur les facultés d’invention, il en résulte une tyrann
47 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
73e, son œuvre de division réelle et d’organisation abstraite. Tout cela pouvait être prévu dès l’époque de la Renaissance ; il eût
48 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
74ine à cette vocation supérieure ; dénué de termes abstraits, impropre à toute métaphysique 22 il contraint les auteurs sacrés à
49 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
75e volonté. Il reste à remplacer chacun des termes abstraits de cette formule par un fait ou un nom contemporains. ⁂ 1° Temps et l
50 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
76nser à cette oscillation chiffrée, à ce spectacle abstrait, à cette considération détachée et méticuleuse d’un index insensible
77re, et qui étaient ce qu’on peut imaginer de plus abstrait, de plus séparé des réalités charnelles, de plus innocemment idéalist
51 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
78ret ? Ne serait-il pas tout au contraire un mythe abstrait ? Ou simplement un acte de l’esprit, un jugement, et ne serait-ce pas
79sont brutales, et la pensée qui les exerce encore abstraite, c’est que le monde abandonné par les élites n’offrait plus que d’inf
80mme, d’autre part, il opposera à l’évasion dans l’abstrait la volonté de s’ordonner à un but, et d’y soumettre ses moyens. Le st
81ce occidentale 99 . Mais tout cela resterait fort abstrait, resterait une description abstraite du [p. 230] concret, si nous n’a
82esterait fort abstrait, resterait une description abstraite du [p. 230] concret, si nous n’arrivions pas à situer, à baptiser, l’
83e vocabulaire, n’est-il pas, lui aussi, un être « abstrait », ne laisse-t-il pas le champ libre à la mécanique étatiste qui tien
84e et descriptible. C’est pourquoi des généralités abstraites telles que morale, ou socialisme, entités que l’on peut considérer en
52 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
85problèmes, d’un état de controverse intérieure et abstraite, où je crains bien que la jeunesse d’aujourd’hui ne voie plus qu’une
53 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
86sent ». Il ne manque jamais de s’excuser des mots abstraits, des termes nobles auxquels il faut bien recourir lorsqu’on veut déno
87t dénoncer les duperies qu’ils couvrent. Les mots abstraits sont nécessaires à une certaine circulation d’idées qui « représenten
88ngage délictueux, inactuel, erroné ou inutilement abstrait, ferait un bien meilleur travail — il faudrait qu’il donnât de fortes
89Ainsi la mythologie, chez Ramuz, déloge l’analyse abstraite des psychologues. Et l’on découvre à chacune de ses œuvres une signif
90en sorte qu’on pût faire l’économie des relations abstraites inventées par les psychologues, et dans lesquelles vit le bourgeois 4
54 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
91e volonté. Il reste à remplacer chacun des termes abstraits de cette formule par un fait ou un nom contemporains.   1. Temps et l
55 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
92cessaires et solutions d’urgence ; coutume et loi abstraite ; création et automatisme ; libéralisme et discipline ; fédéralisme e
56 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
93vie banale. Il y a dans ce passage perpétuel de l’abstrait au concret, ou plutôt dans cette mêlée shakespearienne de logique imp
57 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
94onventions précaires, on les rend aussi vagues et abstraites qu’on le peut. Opération inverse de celle du poète : on s’arrête à l’
95u’il fait sienne, c’est-à-dire qu’il s’isole et s’abstrait du mouvement de la Création. « Et c’est pourquoi une fin lui fut en e
58 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
96à la spéculation, aux profits commerciaux, au jeu abstrait des trusts, bref, à une série de nécessités artificielles qui s’inter
97est le régime capitaliste, ce sont ses méthodes « abstraites » centralisatrices et gigantiques, c’est sa brutalité systématique et
59 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
98s. (Si le lecteur trouve notre description un peu abstraite, qu’il essaye de l’illustrer en remplaçant « esprit ou « autorité » p
60 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
99adre rigide, tout cela ne cesse d’être stérile et abstrait — en temps de paix — que pour devenir la guerre concrète. Tout cela n
61 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
100re en colère au mois de janvier. C’est une saison abstraite, on n’atteint presque rien. Le soleil froid à travers une brume loint
62 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
101faisante en principe il est vrai, mais tristement abstraite, étroite, appauvrissante en fait. Je vois tous les espoirs et toutes
102e que les hommes sont malgré eux, du point de vue abstrait et inhumain de la Statistique. Et il prétend fonder là-dessus non seu
103e ces autres cessent d’être une menace, une masse abstraite, intimidante ou méprisable. Pour ne prendre qu’un seul exemple : que
104tions municipales. Quelle bouillabaisse de termes abstraits — sans nul rapport à rien de ce qu’exige la situation locale, bien en
105étourdit de mensonges, on les abreuve d’une prose abstraite, brutale — eux qui le sont si peu ! — et si possible, plus médiocre q
106état : il vous répond en termes de revendications abstraites, il vous parle de la réaction, du laïcisme, du fascisme, etc. Poussez
63 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
107e ces autres cessent d’être une menace, une masse abstraite, intimidante ou méprisable. Pour ne prendre qu’un seul exemple : que
108tions municipales. Quelle bouillabaisse de termes abstraits — sans nul rapport à rien de ce qu’exige la situation locale, bien en
64 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
109i-ci : il s’agit de passer d’un mode de propriété abstrait et anonyme à un mode personnel et responsable, ou encore, d’un mode m
65 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
110re en colère au mois de janvier. C’est une saison abstraite, on n’atteint presque rien. Le soleil froid à travers une brume loint
66 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
111lus tard qu’on verra s’ils étaient vrais. 1. De l’abstrait, considéré comme la condition même du concret, c’est-à-dire de l’acti
112on rigoureuse qu’il nous faudra maintenir entre l’abstrait ainsi défini, et le « moindre concret », qui n’est que le produit d’u
67 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
113re n’a pas réussi, il a posé les principes dans l’abstrait. Il fallait le génie prussien pour organiser cette affaire, et pour q
68 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
114adre rigide, tout cela ne cesse d’être stérile et abstrait — en temps de paix — que pour devenir la guerre concrète. Tout cela n
69 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
115ption par ce trait qui enfin la situe, non dans l’abstrait où la passion ne peut exister — et alors en parler n’est qu’une farce
70 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
116ins sur la réalité de son empire, sur son pouvoir abstrait et sa démesure géométrique. Et revenant à ses origines, au moment où
71 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
117 pas été sans le remarquer. Parlant de la lyrique abstraite des troubadours du xiiie siècle et de la confusion qu’elle favorise,
72 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
118itera le détachement de l’esprit, la purification abstraite du sentiment. Les êtres et les choses, ces prétextes, percés par un r
73 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
119 réflexion. La masse est peu accessible aux idées abstraites. Par contre, on l’empoignera plus facilement dans le domaine des sent
74 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
120ption par ce trait qui enfin la situe, non dans l’abstrait où la passion ne peut exister — et alors en parler n’est qu’un jeu —
75 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
121lité sûre d’elle-même, et non pas de comparaisons abstraites. C’est en quoi les notions française et allemande de justice s’oppose
76 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
122commencé par l’individualisme. L’individu s’était abstrait du groupe naturel ; l’État liquide les groupes naturels subsistants,
123ue de divers régimes également soutenables dans l’abstrait. Je considère l’esprit totalitaire comme une menace terrible pour not
77 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
124chappé aux regards : elles sont devenues chiffres abstraits, puissances lointaines, dont les économistes se sont mis à étudier le
78 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
125suisse de dénoncer comme « utopistes », « rêveurs abstraits », « idéologues brumeux », ceux parmi nous qui se souviennent d’être
126erveau et, à partir d’une seule idée, d’un centre abstrait. Je définirais même le fédéralisme comme un refus constant et instinc
127isme centralisateur, aux systèmes gigantesques et abstraits, sur lesquels l’homme n’a plus de prises, et qui n’ont plus d’autre m
79 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
128de neutralité en général, dans l’absolu et dans l’abstrait. Car tout dépend de ceci : vis-à-vis de quoi, ou de qui, est-on tiède
80 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
129chappé aux regards : elles sont devenues chiffres abstraits, puissances lointaines, dont les économistes se sont mis à étudier le
81 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). Neutralité (3 mai 1940)
130de neutralité en général, dans l’absolu et dans l’abstrait. Car tout dépend de ceci : vis-à-vis de quoi, ou de Qui, est-on tiède
82 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
131 tous les humains. Regardez-la : cette déesse est abstraite, mais elle n’en est pas moins sentimentale. Elle fait appel à des sen
132 cas il reste libre, non pas au nom de la Liberté abstraite, mais au nom de sa vocation particulière. S’il choisit au contraire l
83 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
133chappé aux regards : elles sont devenues chiffres abstraits, puissances lointaines, dont les économistes se sont mis à étudier le
134que pas davantage que dans nos créations les plus abstraites. Il y est même plus aisément reconnaissable, et dans cette mesure moi
84 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
135, des masses et de l’anonymat, ne sont plus que d’abstraites contraintes, qui d’ailleurs ne contraignent bientôt qu’à la mauvaise
136ster doit devenir totalitaire, c’est-à-dire que l’abstraite contrainte doit se doubler d’une contrainte physique, seule efficace
85 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
137gue pas davantage que dans nos créations les plus abstraites. Il est même plus aisément reconnaissable, et dans cette mesure moins
86 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
138aît dans ces deux expériences, à mesure qu’on les abstrait de toute la littérature dont elles enveloppèrent leurs manifestations
87 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
139a passion du malheur, le sacrifice à une divinité abstraite, autant de principes de grandeur et de réduction du désordre ; mais c
88 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
140 dit »… Il ne manque jamais de s’excuser des mots abstraits, des termes nobles auxquels il faut bien recourir lorsqu’on veut réfu
141 réfuter les duperies qu’ils recouvrent. Les mots abstraits sont nécessaires à une certaine circulation [p. 166] d’idées qui repr
142langage délictueux, inactuel, erroné, inutilement abstrait, ferait un bien meilleur travail — il faudrait qu’il donnât de fortes
143Ainsi la mythologie, chez Ramuz, déloge l’analyse abstraite des psychologues. Et l’on découvre à chacune de ses œuvres une signif
144amais la volonté de style jusqu’au système et à l’abstrait — jusqu’au cubisme. Pour le physionomiste, le seul principe fécond, c
89 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
145s précaires, on les rend aussi vagues et [p. 194] abstraites qu’on le peut. Opération inverse de celle du poète : on s’arrête à l’
146se-image, au lieu d’une formule faite, d’un terme abstrait. C’est le style du livre de Job. Cependant cet effort de Claudel, res
147u’il fait sienne, c’est-à-dire qu’il s’isole et s’abstrait du mouvement de la Création. « Et c’est pourquoi une fin lui fut en e
90 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
148coup plus qu’elle ne ressemble à une constitution abstraite fixant les droits de l’individu indépendamment des devoirs de sa char
91 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
149est point que je considère mes essais comme assez abstraits pour s’appliquer à n’importe quelle époque de l’histoire. Mais, au co
92 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
150 attitude personnaliste n’est en fait ni vague ni abstraite. Ailleurs, elle en a fait la preuve. Le parti travailliste néerlandai
93 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
151et la simplicité d’un certain nombre de postulats abstraits. Ma méfiance porte sur l’arrière-pensée qui présida au choix de ces d
152permettre de passer, par une espèce de symbolisme abstrait — si j’ose dire — à la formule mathématique ; d’autre part, et voilà
94 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
153n plus, s’applique à la disqualifier, à la rendre abstraite et lointaine, à la chasser à tout jamais dans un futur indéfini. Ains
95 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
154 d’une manière un peu trop schématique [p. 32] et abstraite entre l’Européen, d’une part, l’Américain et le Soviétique, de l’autr
155onstamment critique. Et je ne dis pas cela dans l’abstrait ; j’ai en vue des exemples précis. Appelons totalitaire, ou soviétiqu
96 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
156ontraire d’un système. Ce n’est pas une structure abstraite et géométrique, ce n’est pas un poncif à transporter. Mais il ne va p
97 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
157tailles, dont plusieurs n’étaient guère qu’un nom abstrait, touchant ou ambitieux, comme par exemple : Comité international d’am
98 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
158e peut pas être posé, encore moins résolu, dans l’abstrait. Ce qu’il faut savoir tout d’abord, c’est pour quelle raison grande e
99 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
159 Charte de l’Atlantique, des libertés inutiles et abstraites que l’on met en avant pour éviter de faire face aux problèmes gênants
100 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
160luencé par le piétisme, il pensait que sa science abstraite ne devait pas l’empêcher de se rendre utile aux hommes. Aussi dessina