1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1onde, mais on voudrait que de moins de gloriole s’accompagnât votre ultimatum à Dieu. Mais, secouant son dégoût, un Montherlant s’a
2 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
2 que vient cette chanson jamais entendue qui nous accompagne depuis un moment sur le chemin de l’autre rive. Il y a un homme debou
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Bopp, Interférences (décembre 1927)
3, paresses, rêves, réactions physiques, etc., qui accompagnent une création littéraire. Bien sûr, c’est cela, le malaise d’écrire. B
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
4Odéon, c’est toujours le fantôme de l’Odéon qui m’accompagne et nous ne disons presque rien, nous savons les mêmes histoires et no
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
5ns le bien, dans la sainteté, mais toujours ils s’accompagnent d’une mesure parfaite dans l’appréciation. Il semble qu’il n’ait aucu
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6mer sous la masse du soleil. Une lisière qui nous accompagnait vira largement, nous fit front, et il n’y eut plus qu’une piste de te
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
7Odéon, c’est toujours le fantôme de l’Odéon qui m’accompagne et nous ne disons presque rien, nous savons les mêmes histoires et no
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
8ieux. Une haute menace, invisible à tout autre, l’accompagne sans trêve, et c’est d’elle qu’il tire ses forces, toujours renouvelé
9 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
9 Puis une grâce vient dans sa vie, et désormais l’accompagne en secret tout au long de cette chronique. On voit naître et grandir
10 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
10. Puis une grâce vient dans sa vie et désormais l’accompagne en secret tout au long de cette chronique. On voit naître et grandir
11 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
11te. On se demandait l’heure. Des fifres jouaient, accompagnés par le roulement monotone des tambours au rythme lent, deux coups trè
12 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
12pas cette violence déplacée, ni l’injustice qui l’accompagne plus onéreuse pour la vérité que ne serait l’affectation d’impartiali
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
13artout. Un incroyable cliquetis de vitres va nous accompagner pendant deux heures et demie, — car l’horaire n’en prévoit pas moins
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
14 sera durable et vraiment novatrice que si elle s’accompagne d’une révolution morale chez les bourgeois : car on ne peut pas anéan
15 pillage, ruses, destruction, dévoration, le tout accompagné de sentiments « humains », admiration, répulsion, pitié, etc. En somm
15 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
16 pillage, ruses, destruction, dévoration, le tout accompagné de sentiments « humains », admiration, répulsion, pitié, etc. En somm
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
17n rituel ou plutôt échange de dons ostentatoires, accompagné de surenchère, subsiste également dans Tristan et les Romans de la Ta
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
18.) Spinoza définit l’amour : un sentiment de joie accompagné de l’idée d’une cause extérieure. C’est juste en un seul cas, d’aille
19u stade du rapt, du viol, mais sans les rites qui accompagnaient ces actes chez les peuplades polynésiennes. Cette progressive profana
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
20rs quelle explosion de sentimentalisme précéda et accompagna la Révolution, phénomène beaucoup plus passionnel que politique, au s
214 à 1918, l’explosion habituelle de sexualité qui accompagnait les grands conflits ne s’est guère produite qu’à l’arrière dans les p
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
22une fiancée pour Charles le Chauve, son suzerain. Accompagné du page, il va à Constantinople demander à l’empereur ses deux filles
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
23ieux. Une haute menace, invisible à tout autre, l’accompagne sans trêve, et c’est d’elle qu’il tire ses forces, toujours renouvelé
21 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
24le, et le sentiment d’étrangeté qui par moments l’accompagne en sourdine, s’expliquent de la manière la plus « logique » sitôt qu’
22 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
25r. L’entrée dans le club est un acte public qui s’accompagne tout naturellement d’opérations conventionnelles et d’un cérémonial d
23 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
26plus rien à faire pendant les jours qui viennent. Accompagné d’un de [p. 66] mes camarades, je vais donc m’annoncer auprès du chef
27ouve point — c’est le lieutenant-colonel M. qui m’accompagne à la maison, en voiture. J’attends deux heures. Breakfast. Une auto m
24 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
28nnaissent des amis, les prient de monter pour les accompagner jusqu’à la station prochaine, leur offrent une pastèque qu’ils font s
25 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
29. Très longtemps. Jusqu’à ce que je m’en aille. ⁂ Accompagné le jeune intendant suisse — c’est un cavalier consommé — chez les ins
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
30en faut de beaucoup. C’est une léthargie de l’âme accompagnée de bavardages sentencieux, qui rappellerait l’état de la société fran
27 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
31r. L’entrée dans le club est un acte public qui s’accompagne tout naturellement d’opérations convention­nelles et d’un cérémonial
28 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
32alité du continent où vous amène un rêve. Je vous accompagne en sourdine, attentif à vous indiquer très rapidement, à la volée, lo
33 ne sourient guère. Ils tendent une main précise, accompagnée d’un regard qui jauge cet adversaire ou ce partenaire possible. Qui v
29 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
34traitement sérieux du mal totalitaire doit donc s’accompagner de mesures sociales, garantissant à chaque famille ou individu isolé,
30 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
35ienne. Deux petits [p. 61] groupes de musiciens l’accompagnaient, assis à terre de chaque côté de la pièce. La subtile dissymétrie de
31 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
36oie à une longue effervescence politique, souvent accompagnée d’émeutes. Les idées de la Révolution gagnaient du terrain, le parti
32 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
37utre. On a reconnu cette attitude manichéenne qui accompagne régulièrement l’ascension des religions du Dieu Bon, et qui leur oppo
33 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
38tre goût pour la liberté. Et cette démonstration, accompagnée d’une exposition gratuite et ouverte à tous des résultats positifs de
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
39e indescriptible, mais dont le pressentiment nous accompagne. Réalités externes de l’opposition Admettons l’hypothèse d’une orig
35 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
40utre. On a reconnu cette attitude manichéenne qui accompagne régulièrement l’ascension des religions du Dieu Bon, et qui leur oppo
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
41nts comme un rêve d’autres nuits, au lieu de nous accompagner dans l’ombre, et nous savons que le moment est venu de virer de cap,
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
42de, compénétré et imprégné de vacuité, ce vertige accompagne en silence la pensée des hommes d’aujourd’hui et leur action. Le mira
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
43ge l’Italie en 1022, remonte vers les Allemagnes, accompagné seulement, nous dit le récit de l’époque 52 , par très peu de soldats
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
44uerres entre chrétiens et tous les périls qui les accompagnent, comment le Pape peut-il croire que les oraisons et l’enseignement de
45 juges eux-mêmes doivent renvoyer tout le procès, accompagné des sentences, devant le siège apostolique, afin qu’elles soient amen
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
46s la science de la guerre seraient nécessairement accompagnées comme l’exemple de la Russie le démontre, de progrès proportionnels d
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.4. Pendant ce temps, l’Amérique du Nord…
47américains), elle applaudit à nos efforts et nous accompagne de ses vœux. Les hommes qui vivent sous le joug du pouvoir arbitraire
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
48i le remplit d’autant plus d’admiration qu’elle s’accompagne d’une très grande indépendance et d’une absence presque complète de r
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
49tie des Européens. Ce grand schisme intérieur, qu’accompagnèrent des guerres destructrices, fut une démonstration remarquable de la no
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
50ivisée contre elle-même. Cette mauvaise fortune s’accompagna d’un accroissement rapide de la connaissance du monde extérieur, c’es
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
51fidèles, l’entourent d’un respect plus grand et l’accompagnent d’un plus ardent amour qu’au temps où il n’y avait personne pour l’of
46 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
52nts comme un rêve d’autres nuits, au lieu de nous accompagner dans l’ombre, et nous savons que le moment est venu de virer de cap,
47 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
53 vers de Ronsard : La Pologne que Mars et l’Hiver accompagnent ! Il connaît là Giraudoux, Blaise Cendrars, Bernard Grasset, François
54s à passer l’été dans la propriété de sa famille. Accompagnés de Joseph, les Conrad quittent l’Angleterre le 29 juillet, traversent
55pe Berthelot se présente en personne à la prison, accompagné de Misia Sert, fait libérer Joseph, et l’emmène dîner chez La Pérouse
56onais de Londres, le jeune lieutenant Celt, qui l’accompagnait, passèrent le reste de la nuit dans une maison de campagne, fêtés et
57as de place pour le coucher, le jeune Celt, qui l’accompagnait avec un infirmier, alla trouver le chef de poste allemand et le pria
58une journée mémorable pendant le siège, lorsqu’il accompagnait Sikorski en route vers la Russie, il fut débarqué au Caire, où il app
48 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
59nt larges, et la radio du bord éclate en mélodies accompagnées de bugles et de chœurs d’une euphorique nostalgie : j’ai retrouvé mon
49 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
60strie ; ce mot avec tout le cortège d’idées qui l’accompagnent, plane au-dessus des traditions locales, ou, pour mieux dire, il les
50 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
61panouissement suprême, une floraison dans le ciel accompagnée d’une grande euphorie et d’un grand bonheur. — Et votre définition de
51 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
62ascèse, le détachement. Des foules se mettent à l’accompagner, formées de milliers de jeunes disciples que les chroniques nous décr
63s en 1115 Philippa de Toulouse, sa seconde femme, accompagnée de leur fille Audéoude, passent dans le camp du moine, renient Guilla
52 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
64substituer au sentiment de sourde culpabilité qui accompagne nécessairement tout acte libre et novateur, une sorte de terreur déte
53 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
65alcoolisme et d’usage de drogues de toute espèce, accompagnée d’une apathie civique croissante. La guerre seule — civile ou étrangè
54 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
66substituer au sentiment de sourde culpabilité qui accompagne nécessairement tout acte libre et novateur, une sorte de terreur déte
55 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
6703, Albert le Grand d’abord, qui arrive de Souabe accompagné de son élève préféré, Thomas d’Aquin, un jeune prince napolitain qui
56 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
68alcoolisme et d’usage de drogues de toute espèce, accompagnée d’une apathie civique croissante et en même temps d’une épidémie d’ac
57 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
69ns dire que « la revendication européenne devra s’accompagner à terme d’une revendication régionaliste : une partie de la dimension