1 1926, Articles divers (1924–1930). Conférence de René Guisan « Sur le Saint » (2 février 1926)
1e que « en situant tout le devoir chrétien dans l’accomplissement scrupuleux, joyeux et fidèle de la vocation, le protestantisme affirm
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
2ment à la magie spéculative n’est, en fait, qu’un accomplissement, le plus difficile et le seul humainement fécond. Car un tel silence
3 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
3ce. Elle est charge et mission, et non pas but et accomplissement et donc, en tant que réalité psychologique, elle est élémentaire, à p
4 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
4a promesse. Cette Promesse est certaine, mais son accomplissement est hors du temps, bien plus, il est la fin du temps. Or, le temps su
5 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
5Elles sont, avec les sacrements, la promesse de l’accomplissement en Christ — déjà venu et qui revient ! — de ce que nous espérons prés
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
6cela est sacrifié à la seule chose nécessaire : l’accomplissement d’une vocation spirituelle. Et les moyens de cet accomplissement sont
7 d’une vocation spirituelle. Et les moyens de cet accomplissement sont les moyens les plus élémentaires que les hommes ont de commercer
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8ite. Celui-ci au contraire veut la mort comme son accomplissement parfait, comme son triomphe… Une seule réponse demeure ici digne du m
9our dont quelque entrave vient retarder l’heureux accomplissement. Ainsi, soit qu’on désire l’amour le plus conscient, ou simplement l’
10t d’une suprême exaltation qui se détruit par son accomplissement. 12. Une vieille et grave mélodie Un résumé objectif du Roman nous
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11me, n’exalte nos désirs que pour les sacrifier. L’accomplissement de l’Amour nie tout amour terrestre. Et son Bonheur nie tout bonheur
12iste dans sa vision du monde, et moniste dans son accomplissement. À quoi tend l’ascèse « orientale » ? À la négation du divers, à l’ab
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13a passion de l’amour suprême ne trouve jamais son accomplissement ici-bas ! Comprends bien mon sentiment : chercher cette satisfaction
14xalté, et pourtant c’est si vrai !) Voilà le seul accomplissement. Mais nous avons des devoirs sacrés en ce bas monde. Il ne nous reste
15mour chez Novalis. Elle fut pour Kleist « le seul accomplissement » possible d’une « passion d’amour suprême » à laquelle se refusait s
16éjà pressenti l’autre mort, celle qui est le seul accomplissement de leur amour. Le deuxième acte est le chant de la passion des âmes p
17e la « joie la plus haute ». Initiation, passion, accomplissement mortel : ces trois moments mystiques auxquels Wagner, par une géniale
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
18r. La mort devient alors la seule alternative à l’accomplissement du désir, et la délivrance est donc de toute manière assurée. » La mi
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
19olution, de l’espèce et de l’individu, enfin de l’accomplissement de la personne et de l’Absolu qui seul la suscite et la juge. p.
12 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
20ment à la magie spéculative n’est, en fait, qu’un accomplissement de la magie réelle, le plus difficile et le seul humainement fécond.
13 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
21empler dans sa mort la « fin » de sa passion et l’accomplissement de sa foi, tel fut le sort de Kierkegaard, son incommensurable grande
14 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
22, bavardent. Tristesse platonicienne C’est dans l’accomplissement du plus violent amour qu’il nous est accordé de concevoir un absolu,
15 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
23t Iseult dans la mort, souhaitée comme un suprême accomplissement. La passion dans l’amour nourrit toutes nos littératures depuis des s
16 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
24ue l’histoire de ce petit pays allait trouver son accomplissement suprême dans l’instauration d’une Fédération mondiale ayant sa capita
17 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
25secondaire en apparence provoque le saut final, l’accomplissement, que le héros paie de sa vie. Or il existe, dans la littérature occid
18 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
26ole enfin, mais c’est pour mieux se perdre en son accomplissement, puisque le moi est voie, et que la voie consiste à libérer progressi
19 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
27 l’histoire, ne sera pas la suprême solution ni l’accomplissement de la Quête. Mais leur effort lui-même témoigne dès maintenant de leu
20 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
28ir avait déjà tant de douceur que les images de l’accomplissement étaient bien près de se détacher d’eux et les unissaient déjà dans le
29 ils ne formaient plus qu’un seul être. Mais cet accomplissement dans l’Île, symbolique de l’abolition du social, dévoile l’échec fond
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
30ir avait déjà tant de douceur que les images de l’accomplissement étaient bien près de se détacher d’eux et les unissaient déjà dans le
31 ils ne formaient plus qu’un seul être. Mais cet accomplissement dans l’Ile, symbolique de l’abolition du social, dévoile l’échec fond
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
32secondaire en apparence provoque le saut final, l’accomplissement, que le héros paie de sa vie. Or il existe, dans la littérature occid
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
33t comporter de gênant ou d’insupportable, après l’accomplissement du [p. 150] phantasme excitant. Et c’est pourquoi l’impératrice Théod
24 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
34même et dans la seule intensité, sa preuve et son accomplissement ; même si l’objet aimé ne « justifie » pas l’amour, si on l’a mal vu,
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
35 La providence éternelle prodigue les siècles à l’accomplissement de ses desseins, et notre existence passagère s’en irrite et s’en éto
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
36ibre et harmonieux de ses propres facultés et à l’accomplissement de sa propre mission dans l’univers ; Qu’elle ne le peut pas sans le
37omme et de ce peuple, concourt nécessairement à l’accomplissement de la mission générale de l’humanité ; Convaincus enfin : Que l’assoc
38 État. Ils peuvent bien coopérer entre eux pour l’accomplissement de tâches communes, mais ils ne vont pas se soumettre volontairement
39fait appel qu’aux forces réelles, leur confiant l’accomplissement des nobles tâches que comporte cet idéal, il sera, du moins je l’espè
40ir dans le monde servira singulièrement à hâter l’accomplissement de nos destinées. Frappée de stupeur et d’épouvante, l’Europe nous a
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
41s époques qui marquent à grands traits précis son accomplissement progressif, est une lutte très intime et passionnée pour la conquête
42e tous les déclins dans l’histoire — le sens de l’accomplissement intérieur et extérieur, celui de la fin qui menace toutes les culture
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
43 qu’il avait appris à dominer les mers, et dont l’accomplissement majeur réside dans le triomphe de la technique sur la nature. Véritab
29 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
44t comporter de gênant ou d’insupportable, après l’accomplissement du phantasme excitant. Et c’est pourquoi l’impératrice Théodora faisa
30 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
45et Iseut dans la mort, souhaitée comme un suprême accomplissement. La passion dans l’amour nourrit toutes nos littératures depuis des s
31 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
46 salut. C’est ce qui vient après la mort. C’est l’accomplissement. C’est un triomphal accord clamé à la fin de la IXe Symphonie, c’est
32 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
47le ne voit de sens possible à l’avenir que dans l’accomplissement de la personne, c’est-à-dire dans sa liberté, non pas dans quelque pu
33 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
48 désirs, rêves ou besoins : au temps venu de leur accomplissement, loin de les reconnaître pour leurs, ils les attribuent selon l’époqu
34 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
49le ne voit de sens possible à l’avenir que dans l’accomplissement de la personne, c’est-à-dire dans sa liberté, non pas dans quelque pu
35 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
50 La providence éternelle prodigue les siècles à l’accomplissement de ses desseins, et notre existence passagère s’en irrite et s’en éto
36 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
51 contingences historiques, bien loin qu’il soit l’accomplissement d’une nécessité naturelle, définitive, inéluctable. Comme tout ce qui