1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1réclame  1 . C’est aussi pourquoi l’on ne saurait accorder trop d’importance à leurs tentatives morales, si singulières soient-e
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
2st son mouvement purement lyrique, sa progression accordée à celle des événements inconscients. Certaines proses mystiques de Pa
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
3us patiemment encore à nous comprendre et de nous accorder une confiance sans laquelle nous ne saurions aller, et qui, nous [p. 
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
4 vous ne niez plus sa drôlerie, son aisance. Vous accordez que s’il force un peu la dose de fantaisie, c’est plutôt par excès de
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conte métaphysique : L’individu atteint de strabisme (janvier 1927)
5’authentiques avocats et un chapelier dont tous s’accordaient à dire qu’il ne péchait que par excès de bonne humeur printanière, Ur
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
6udiants comme la nôtre. D’un côté, en effet, on s’accorde pour trouver légèrement ridicule un jeune homme qui recherche activem
7 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
7a ratait, on gardait toutes les autres chances. J’accorderai que le progrès matériel n’est pas mauvais en soi. Mais par l’importan
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
8argument. Je demande le droit de démolir. Et me l’accorde aussitôt. Sans conditions. Mon rôle n’est pas de proposer une nouvell
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
9humain, qu’il se trouve que le Créateur n’a point accordés à l’actuelle division horaire des journées… Monsieur, répondent les f
10 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
10philosophes  13 les mieux informés de ce temps s’accordent sur un point : le salut de l’Europe est lié à la naissance d’une nouv
11 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
11 sorte de consolation un peu forcée que le cœur s’accorde en dépit de tout, tandis que l’esprit demeure évasif et lucide devant
12 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
12 la rumeur des voix, orchestre du grand monde qui accorde, s’égarent parfois dans un silence qui s’approfondit au long de corri
13 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
13gens ?… Il a eu tort, sans doute. Tout le monde s’accorde à trouver malsain ce genre de tentatives : cela ne peut que mal finir
14 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
14e de chair et d’âme ? — Paracelse et Swedenborg s’accorderaient, je le crois, pour répondre. L’homme est un point de vue central et m
15e des domaines. Là, toute démarche de la pensée s’accorde à des pentes variées et réelles, aux collines thuringiennes sous un t
15 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
16 monde n’est plus mené par les philosophes, qu’il accorde à leur activité une importance qu’elle ne saurait avoir et lui fait p
16 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
17héritage d’un classicisme nettement pessimiste, s’accorde mal avec l’impénitente foi dans le genre humain que M. Duhamel ne ces
17 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
183] de préférence définitive, c’est-à-dire facile, accordée au Bien par exemple, mais que dans chaque instant de l’existence le m
18 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
19nière imprévisible. La seule liberté qui lui soit accordée vis-à-vis de la foi, c’est de la refuser. Comment dès lors l’utiliser
19 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
20cruautés ; tout jugement serait ici mesquin, on l’accordera volontiers à l’auteur. Ehrenbourg a utilisé pêle-mêle une masse de do
20 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
21la religion du travail mécanique. Cette société n’accorde pas au loisir, but secret 1 de la plupart de ses membres, la dignité
21 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
22es. Je m’excuse par avance de l’avantage que je m’accorde en détachant ainsi des phrases du contexte. Mais si j’adoptais une au
22 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
23’abandonner leurs exigences trop réelles, on leur accorde un triomphe fictif. Les dictatures modernes sont nées de tels chantag
23 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
24ui n’a pas de sens pour l’incroyant. Je ne puis l’accorder sans de fortes réserves. L’Évangile nous apprend que Dieu s’adresse à
24 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
25 la politique, et se voit de la sorte contraint d’accorder une valeur absolue à des problèmes insondablement relatifs. Le chréti
25 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
26nière imprévisible. La seule liberté qui lui soit accordée vis-à-vis de la foi, c’est de la refuser. Comment dès lors l’utiliser
26 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
27 celui qui soignera le mieux cet homme que l’on s’accorde à tenir pour malade actuellement ? Aux yeux de certains humanistes, p
27 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
28son et sans loyauté, mais dans la tolérance qu’on accorde aux flatteurs. Le plus beau de l’affaire, c’est qu’un homme qui voudr
28 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
29la religion du travail mécanique. Cette société n’accorde pas au loisir, but secret 72 de la plupart de ses membres, la dignit
29 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
30dignité que la raison des peuples et des clercs s’accorde à révoquer en doute ? L’imagination de la personne à l’état pur reste
30 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
31ntes, de « lapsus révélateurs » : il lui arrive d’accorder le verbe non avec le sujet, mais avec le nombre des compléments : « S
31 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
32a qu’elles ne l’ont jamais su. Je serais prêt à l’accorder. Ce qui est nouveau, [p. 30] c’est qu’elles croient le savoir. C’est
32 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
33cuisine, son grec allégorique et son allemand mal accordé pour fabriquer ce petit nègre médical et philosophique dont la saveur
33 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
34 faut ajouter aussitôt qu’on a le tort de leur en accorder bien davantage qu’ils n’en gardent et que ceux qui les prononcent n’e
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
35xistes de cette classe. En somme, tout le monde s’accorde, ou s’accorderait le cas échéant, — car la plupart n’ont jamais réflé
36e classe. En somme, tout le monde s’accorde, ou s’accorderait le cas échéant, — car la plupart n’ont jamais réfléchi à ce problème 
37imple constatation d’antagonismes économiques. Il accorde autant d’importance aux facteurs moraux de l’histoire, et par là même
35 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
38 historiens (de gauche, de droite ou de Moscou) s’accorderont à reconnaître que l’arme de la bourgeoisie, dans ses luttes sociales
36 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
39antie d’une unité future du genre humain. Elles s’accordent pour affirmer que l’homme « doit de plus en plus 17 se subordonner à
40 et ce dogme est le seul lieu commun sur lequel s’accordent aujourd’hui les clercs de gauche et de droite, ou encore de Sirius, e
37 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
41enir, que l’on décore du nom d’idéal et auquel on accorde blanc-seing. Je me méfie profondément de toute espèce d’idéal. Je me
38 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
42lise romaine, mais le degré de sérieux qu’on leur accorde en fait, mais l’opinion commune qu’elles sont censées enregistrer. Ce
43la seule inspiration de l’Esprit, à laquelle on n’accorde aucun pouvoir réel d’éclairer, de faire taire la nature, d’enseigner
39 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
44naux, affiches, complaisances diverses que l’on n’accorde qu’à une maison puissante). Il faudrait, c’est l’évidence, que les ch
40 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
45e bénéficie pas du minimum de sécurité financière accordé par l’État au chômeur industriel. Autre désavantage : il ne peut pas
46trop près, on perd le peu de foi que l’on pouvait accorder aux idéologies et aux politiciens. Il faut vivre à Paris pour y croir
47re, et d’ailleurs techniquement possible, c’est d’accorder à tout homme, quel qu’il soit, le « minimum vital » qui lui permette
48on leurs vocations. Et le minimum qui leur serait accordé varierait d’une catégorie à l’autre. (Cela touche à l’absurde, on le
49ple précis, c’est le seul que j’ose donner — je m’accorderais chaque année onze fois la somme dont j’ai besoin pour vivre ici penda
50tites faveurs que les [p. 89] femmes ont toujours accordées à ceux qui commandent et disposent, ne fût-ce que pour une heure, de
51qu’il veut en mesurer la force : bien voir, c’est accorder son âme aux dimensions des choses vues. Parfois il semblerait que l’é
41 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
52on des risques, de confiance obscurément [p. 141] accordée à l’instinct ou à « la Vie », ou à la solidarité de l’espèce humaine,
53toujours elle vise à la formule décisive, et ne s’accorde le droit de dire chaque chose qu’une seule fois, de la façon la plus
54méticuleusement les reprises, les retours, elle s’accorde très mal au rythme de la réflexion spontanée, qui est « péguyste » et
55 lequel est fait de nos monades superstitieuses ? Accorder libre cours à nos superstitions, qui du point de vue psychologique so
56se seront enfin harmonisées. (Dans un temps que j’accorde d’ailleurs aussi lointain qu’on le voudra.) Ces deux faits définis, r
57la conférence. L’organisation lutte afin de faire accorder une retraite aux vieux. Unissez-vous, activez la propagande afin que
58utionnaire : « L’organisation lutte afin de faire accorder une retraite aux vieux. Unissez-vous, activez la propagande, afin que
42 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
59 lequel est fait de nos monades superstitieuses ? Accorder libre cours à nos superstitions, qui au point de vue psychologique so
60se seront enfin harmonisées. (Dans un temps que j’accorde aussi lointain qu’on le voudra.) Ces deux faits définis, revenons à l
43 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
61 paroles seront sacrées et l’homme, s’étant enfin accordé à la réalité qui est sienne, n’aura plus qu’à fermer les yeux pour qu
44 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
62n a l’impression, à lire M. Lamm, qu’il n’eût pas accordé une attention extrême à Swedenborg du vivant de ce grand mystique. L’
45 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
63us avons le goût du moyen, c’est entendu, et je l’accorde à Ramuz, et je m’en irrite au moins autant que lui. (Que serait-ce si
46 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
64ettre à profit pour le résoudre le délai que nous accordent encore une situation matérielle supportable, et quelques restes de tr
47 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
65e coutume normale parmi les étudiants, le sérieux accordé aux conflits passionnels « à trois » ou « à quatre » — renouvelés de
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
66bain. Eilhart, Gottfried et la plupart des autres accordent au contraire une efficace illimitée au vin magique. Rien de plus sign
67la mort sur la vie. ⁂ Ainsi donc cette préférence accordée à l’obstacle voulu, c’était l’affirmation de la mort, c’était un prog
68et de la légende. [p. 57] Derrière la préférence accordée par l’auteur à la règle de chevalerie, il y a le goût du romanesque.
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
69rituelle jusqu’à des proportions étonnantes… On y accorde une grande importance à toute sorte d’« amour » et le rituel de maith
70n hommage, belle de dure merci, pourvu que vous m’accordiez que par vous au ciel je tende ! (Uc de Saint-Circ.) Chaque jour je m’
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
71r, à mieux aimer. Surtout, les grands mystiques s’accordent à voir le terme de leur ascension dans la liberté souveraine de l’âme
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
72e coutume normale parmi les étudiants, le sérieux accordé aux conflits passionnels « à trois » ou « à quatre » — renouvelés de
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
73ndre ses droits entre mari et femme. Les amants s’accordent toute chose réciproquement et gratuitement, sans aucune obligation de
53 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
74ir si nous saurons utiliser le délai qui nous est accordé, à nous les neutres, pour découvrir les vraies causes du mal, et par
75fuse à nommer utopie le seul espoir qui nous soit accordé. Encore faut-il que cet espoir soit soutenu par tout un peuple, et qu
54 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
76us avons le goût du moyen, c’est entendu, et je l’accorde à Ramuz, et je m’en irrite au moins autant que lui. Mais je pense qu’
55 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
77e grand fait historique : l’immédiateté impériale accordée aux trois Waldstätten, et fondant la liberté suisse. Mais dès cet ins
78183] Par la force des choses enfin, la préférence accordée par les Suisses à la coutume sur la loi ; leur goût d’utiliser ce qui
56 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
79 l’humour, et c’est par là, probablement, qu’il s’accorde le moins avec notre régime. Car la Démocratie étant basée sur cette s
80 à votre prochain toute l’importance que vous lui accordez : soyez certain qu’il vous le rendra bien. C’est le bon sens même. Ma
57 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
81p intéressés à nier le péché personnel pour que j’accorde à l’hypothèse matérialiste le droit de se dire objective. J’y vois tr
82nser par cette rigueur la licence absolue qu’il s’accorde dès qu’il s’agit de satisfaire ou de préserver sa passion. Madame Guy
58 1944, Les Personnes du drame. Introduction
83st, que tel un chevalier du Temple, je ne me suis accordé le droit de chasser qu’un gibier léonin. Sans oublier d’ailleurs que,
59 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
84 qu’il composait tout en marchant. À l’aube, il s’accordait quelque répit, errait sur les quais déserts du port, ou gagnait les f
60 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
85l’acquittement est possible et la grâce peut être accordée ! « Je suis le chemin », a dit le Médiateur. Mais alors, l’acte aussi
61 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
86r obéir aux avertissements du médecin et me faire accorder un congé de plusieurs mois. Cela tombait bien, et non seulement pour
62 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
87oches qui sonnent les heures aux villes, et qui s’accordent à la suavité aiguë du petit jour. Et cette rumeur soudain de cris men
63 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
88re. Doctrine de la multiplicité des [p. 625] dons accordés par le seul et même Père, ou doctrine de la pluralité des demeures da
64 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
89omplissement du plus violent amour qu’il nous est accordé de concevoir un absolu, mais sous la forme de l’inaccessible. Atteint
65 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
90nfluencer par quelques remarques ironiques pour m’accorder à leurs manières. Il y a tant de bizarreries dans le monde, et dans c
66 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
91 commentaires, selon le nombre de mots qu’on vous accorde. Et si possible, mais ce n’est pas indispensable, terminez sur un ban
92. 90] vos standards de culture sont naturellement accordés au niveau d’un très bon journal ? Ce réglage parfait sur les longueur
93la veille, avec manchettes et sous-titres ; on en accorde beaucoup moins aux conférenciers les plus en vogue. Tournez le bouton
67 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
94lé necking 3 . S’il est vrai que tout le monde s’accorde à reconnaître qu’il s’agit là d’un passe-temps absorbant et plaisant,
95on ne saurait exister dans une civilisation qui n’accorde à l’échec nulle dignité spirituelle, et qui ne tient pour vrai que ce
96par cette espèce de loyauté que le suzerain jadis accordait au vassal. Et ce n’est point qu’elle soit moins capable qu’une autre
97 ratatouilles à la mode de la Louisiane : divorce accordé. Dès qu’elle tombait malade, il faisait venir à la maison un entrepre
98eur de pompes funèbres et des couronnes : divorce accordé. Il se frappait la tête contre les parois et lui mordait souvent les
99arois et lui mordait souvent les jambes : divorce accordé. La loufoquerie américaine se donne libre carrière dans ce domaine, c
68 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
100 telle grande puissance dont c’est l’intérêt de l’accorder. » Or cette puissance, les républiques dites « populaires », pas plus
101t c’est ainsi que l’on vit toutes les tendances s’accorder sur un refus commun. J’aurais souhaité un refus de justesse, non poin
69 1948, Suite neuchâteloise. II
102Quel mouvement ai-je donc fait par mégarde, qui m’accorde à la longueur [p. 19] d’ondes d’un passé, d’un avenir toujours présen
70 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
103l, mais qui en feraient du meilleur si on leur en accordait les moyens. c) La jeunesse de l’Europe s’étonne de voir végéter par m
104de mesquines soustractions aux budgets nationaux, accordées en aumône à la cause de l’Europe. d) Enfin, la jeunesse est conscient
71 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
105ouerie impériale (1231) tandis que son fils Henri accordait à Schwyz, un peu plus tard, l’immédiateté impériale. Ces communautés,
72 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
106né l’une et l’autre le régime des pleins pouvoirs accordés au Conseil fédéral, régime qui, bien que suspendu en théorie peu aprè
73 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
107très spéciale, et elle en profitait pour se faire accorder une foule de droits et grâces ecclésiastiques, ce qui peut expliquer
108runner, voire Karl Barth. Les uns et les autres s’accordent sur une définition de l’homme à la fois libre et solidaire, sur une c
109sauvegarde la pleine autonomie de l’Église. Ils s’accordent aussi pour préférer à l’idéologie démocratique les libertés concrètes
74 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
110ais. C’est oublier que la volonté de neutralité s’accorde en Suisse avec une obligation à la fois constitutionnelle et internat
75 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
111on éclatante d’une usurpation que tout le monde s’accordait à passer sous silence : ce résumé d’Hamlet ne vaut-il pas identiqueme
76 1953, Preuves, articles (1951–1968). Les raisons d’être du Congrès (septembre 1953)
112eurs se font de la science. De plus en plus, l’on accorde à cette dernière, au reste mal interprétée, toute l’autorité qu’on re
77 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
113vision que l’on adopte qui permet finalement de s’accorder. J’avais donc suggéré aux rapporteurs d’envisager le problème europée
78 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
114vision que l’on adopte qui permet finalement de s’accorder. J’avais donc suggéré aux rapporteurs d’envisager le problème europée
79 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
115dernier, l’URSS entendait manifester sa volonté d’accorder leur autonomie aux partis communistes de l’Ouest. Ces derniers n’en d
80 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
116té la logique jacobine d’une souveraineté suprême accordée à ce mythe : la Nation. Elle autorise autant de morales fermées qu’il
81 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
1170  : tous les auteurs qui traitent de mon sujet s’accordent au moins sur ce point, malgré les divergences de leur vocabulaire, de
82 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
118inées par des rythmes et par des archétypes qui s’accordent à ceux de l’âme. Ainsi le rêve universel du Temps cyclique et du reto
119eu qu’il conquiert d’une part la liberté (qui lui accorde l’autonomie dans un Univers régi par des lois ou, en d’autres termes,
83 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
120 monde ? Les privilèges et les promesses que Dieu accorde, Il ne les rompt pas, et Il ne dit pas non plus, après qu’Il a reçu l
121 quoi il se trompait, car l’appui qu’il reçut fut accordé pour des motifs bien différents. Et quant à l’esprit de conquête, il
84 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
122question de confiance — d’une confiance librement accordée (non par décision d’un parti) soit à un homme soit au régime. Car l’h
123vilisations et de leurs nations sont destinés à s’accorder : par la guerre bien souvent puisque l’homme n’est pas bon, mais vers
124Ils la divisent déjà en deux moitiés. Comment les accorder ? Ce serait faire une synthèse de la foi et de l’utopie. On peut prév
85 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
125inées par des rythmes et par des archétypes qui s’accordent à ceux de l’âme. Ainsi le rêve universel du temps cyclique et du reto
86 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
126ans ses termes fondamentaux. Par exemple, on peut accorder le sens traditionnel et un peu vague des mots peuple et démocratie av
87 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
127Si j’adopte toutefois cette position, on voudra m’accorder que [p. 37] c’est en tant que philosophe et praticien de l’attitude f
88 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
128lette, et je l’ai perdue dans la foule… — Comment accordes-tu cela, dit Agathe, avec le fait que l’amour n’existe plus, que seul
129rent la sexualité et la camaraderie ? — Cela ne s’accorde pas du tout ! s’écria Ulrich en riant. On voit que l’amour-passion e
89 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
130 de « naissance », tous ces auteurs catholiques s’accordent à reconnaître dans le Moyen Âge le « sommet » de l’Europe. À quoi l’o
90 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Introduction] (décembre 1959)
131treprise. En même temps, une subvention spéciale, accordée au CEC par la Ford Foundation, permettait d’élargir le plan primitif
91 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
132 monstrueux et stupide, etc. » Dans une interview accordée au journal communisant Pease Sera (Rome), Guido Piovene déclare : « C
92 1960, Preuves, articles (1951–1968). Les incidences du progrès sur les libertés (août 1960)
133 nous cerne de toutes parts. Mais nous refusons d’accorder à la politique cette valeur absolue de fin en soi que lui donnent les
93 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
134e, derrière la tolérance déjà presque sans bornes accordée à ce que l’on appelait naguère pornographie, il y a tout autre chose
94 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
135lette, et je l’ai perdue dans la foule… — Comment accordes-tu cela, dit Agathe, avec le fait que l’amour n’existe plus, que seul
136rent la sexualité et la camaraderie ? — Cela ne s’accorde pas du tout ! s’écria Ulrich en riant. » On voit que l’amour-passion
95 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
137on éclatante d’une usurpation que tout le monde s’accordait à passer sous silence : ce résumé d’Hamlet ne vaut-il pas identiqueme
96 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
138amour du prochain. Tous les moralistes du monde s’accordent avec les spirituels dans leur condamnation de l’égoïsme, qui est l’im
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
139e leur religion, tellement que s’ils se pouvoient accorder, ce serait un grand acheminement pour la paix universelle. Inutile d
140près… Comments est-il possible, dira quelqu’un, d’accorder des peuples qui sont si séparez de volonté et d’affection, comme le T
141ou dispute entr’eux, que le magistrat du lieu les accorde promptement sans faveur ny acception de personne. Car puisqu’il s’agi
98 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
142rois et des autres moindres potents et qu’elles s’accordent surtout, dans la sage politique de tenir entr’elles, autant qu’elles
99 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.4. Pendant ce temps, l’Amérique du Nord…
143nnent au pouvoir en Europe devront s’assouplir et accorder plus de libertés aux peuples, s’ils veulent diminuer l’ampleur des ém
144 puis donc qu’espérer fermement qu’elle nous aura accordé aussi la force et le courage nécessaires pour la remplir et qu’elle c
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
145de l’Europe ont eu la même religion chrétienne, s’accordant quant aux fondements, variant un peu quant aux cérémonies et aux doct