1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1ent où l’on en était. Cela m’attira des reproches acides, et naturellement, la phrase sacrée : « Il faut que tous fassent la m
2 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
2 de café pour y boire à petits coups une amertume acide et tiède comme l’adolescence, un désespoir de nuit d’été sous le till
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
3 de café pour y boire à petits coups une amertume acide et tiède comme l’adolescence, un désespoir de nuit d’été sous le till
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
4eau de vin blanc de l’île. C’est un clairet assez acide, qui laisse peut-être un léger goût iodé, au moins l’on est tenté de
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
5e cette vie dépend de l’action simultanée de deux acides nucléiques, concentrés dans le noyau mais également à l’œuvre dans le
6le, sauf en ceci qu’il ne renferme qu’un seul des acides nucléiques. À cela tient toute sa nocivité. (Notons aussi que le viru
6 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
7e cette vie dépend de l’action simultanée de deux acides nucléiques, concentrés dans le noyau mais également à l’œuvre dans le
8le, sauf en ceci qu’il ne renferme qu’un seul des acides nucléiques. À cela tient toute sa nocivité. (Notons aussi que le viru
7 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
9uranium et les produits de fission dans un bain d’acide nitrique, puis à séparer l’uranium (et le plutonium) du reste par un
10e. Ce reste, ces déchets, toujours dissous dans l’acide, sont jetés après concentration dans d’immenses cuves souterraines d’
8 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
11sances végétales ou biologiques en mélangeant des acides et des bases dans des espèces de crèmes qu’il fabriquait avec de la c