1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1 et Morale, Pensée et Action… Ces deux moralistes adonnés à la culture et à la libération du moi paraissent bien les ancêtres d
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
2noit que dès lors il a esté corrompu et infect et adonné à mal » (Calvin). Le tableau n’est pas beau, mais on y sent une « pat
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3n siècle, — il faudra s’y remettre. Mais ici je m’adonne aux seuls crus germaniques. J’ai trouvé Swedenborg et [p. 143] Parace
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
4 dans l’âme du jeune ministre de trente-deux ans, adonné vers ce temps au plus dur effort d’organisation de son silence intéri
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
5 [p. 39] spiritualiste, prêtre de l’esprit pur, s’adonne au culte solitaire des choses « sérieuses et précises ». Et que le mo
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
6lerc qui ne se croit pas observé, le laïc [p. 28] adonné à ses superstitions laïques les plus grossières. Tout ceci dans un se
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
7u’ils avaient dès le début considéré le fait de s’adonner à un travail physique et productif comme un motif suffisant pour être
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8ompte du phénomène que j’ai décrit ne peut plus s’adonner sans scrupules à certains jeux d’un art hautain, fermé sur soi. Je ne
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
9sans désespoir les rêveries de ses contemporains, adonnés à une illusion dont ils avaient perdu le secret. Don Quichotte ne ser
10 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
10 dans l’âme du jeune ministre de trente-deux ans, adonné vers ce temps au plus dur effort d’organisation de son silence intéri
11 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
11lustrent cette disposition : ces deux « voyants » adonnés à l’étude des mystères et des mythes, en tirent tous les deux des tec
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
12llemands sincères, laborieux, mais pesans et trop adonnés au vin ; les Italiens agréables, fins, doux en leur language, mais ja
13cultivées ; il en est de même des Indes où l’on s’adonne surtout aux occupations pacifiques ; Persans et Turcs enfin ont mêlé
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
14ustrent cette disposition : ces deux « voyants », adonnés à l’étude des mystères et des mythes, en tirent tous les deux des tec
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
15ssion, et toute une jeune génération sérieusement adonnée aux techniques atonales. Le théâtre : du Festspiel à Friedrich Dürr
15 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
16erts ou de nos musées. À la fois communautaire et adonnée au culte des vedettes, traditionnelle et expérimentale, artistique et