1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
1stement, voici Pierre Girard : lui seul connaît l’adresse de Patsy, mais il ne veut pas vous la donner. Alors pour vous venger,
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
2e tact dans la hardiesse. On reste ravi de tant d’adresse sous un air de facilité qui serait presque de la nonchalance. M. Vaud
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3uer le pickpocket. Cela permet, avec un minimum d’adresse, de découvrir certaines personnalités sous un jour assez particulier,
4 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Louis II de Bavière ou Hamlet-Roi (décembre 1928)
4urtalès a su rehausser le tableau avec beaucoup d’adresse et de charme : Wagner et Nietzsche lui fournissent deux tons fermes d
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
5i en défenseur des vertus patriarcales. Mais je m’adresse aux démocrates convaincus, partisans des « lumières » et qui pourtant
6 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
6elle-même. Mais pour gênante que soit souvent son adresse de logicien, elle ne doit pas nous masquer l’audace tranquille et adm
7 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
7la femme blonde — sans résultat —, il écrivit une adresse réelle, et mit la lettre dans la première boîte venue. Le lendemain,
8 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
8 La recherche de l’objet inconnu Personne n’a mon adresse, je n’attends rien d’ailleurs ; tout à ma chance hongroise en ce prem
9 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
9yant envie de manger ferme a donné au chauffeur l’adresse d’un ogre. C’est tout près parce que j’ai peur. En même temps c’est t
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
10 La Recherche de l’objet inconnu Personne n’a mon adresse, je n’attends rien d’ailleurs ; tout à ma chance hongroise en ce prem
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
11yant envie de manger ferme a donné au chauffeur l’adresse d’un ogre. C’est tout près parce que j’ai peur. En même temps c’est t
12 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
12oup d’une critique semblable à celle que M. Nizan adresse à M. Brunschvicg. L’homme en général, même si on l’appelle avec Marx,
13 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
13ilité de la personne, l’orgueilleuse et épuisante adresse des ingénieurs. Notre humanisme ne saurait être conçu à la manière de
14 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
14fficacité dès la 2e page. Il semble que M. Paul s’adresse exclusivement à ce bourgeois au faciès atroce que M. Abel Faivre nous
15 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
15istence véritable que dans la parole que Dieu lui adresse et qui le meut. On a coutume de nommer la pensée de Barth une théolog
16 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
16paraît précisément comme la question que Dieu lui adresse. À la faveur de cette « conversion », la notion même de positif est b
17 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
17ue voici. Mais faut-il aimer davantage l’espèce d’adresse au jour le jour qui tient lieu de vertu politique à ce siècle débile
18 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
18ion confiée à un homme, — une parole que Dieu lui adresse. Nous en avons le type le plus pur dans la vocation des prophètes. To
19rtes réserves. L’Évangile nous apprend que Dieu s’adresse à tous les hommes, croyants ou non. Je pense que beaucoup d’incroyant
19 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
20jouer le jeu commun. Le croyant rit un peu de ces adresses. Il s’amuse parfois à perdre quelques coups, pour se prouver que rien
20 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
21. Il n’est plus que le défi que l’humanisme total adresse à notre christianisme. Il nous met en demeure de radicaliser ce chris
21 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
22rniers les premiers — dans le Royaume de Dieu. Il adresse à chaque homme une vocation : là s’arrête son égalitarisme. Car il n’
22 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
23e son angoisse, c’est de la mienne. Kierkegaard s’adresse au chrétien, comme au seul responsable parmi nous. Il sait bien qu’en
23 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). L’Humanité de Jésus d’après Calvin, par Max Dominicé (24 mars 1934)
24os questions en questions que le texte sacré nous adresse. Tout au contraire du critique moderne, qui se pose en juge du texte,
24 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
25sur la détresse humaine devant Dieu, que le héros adresse à « son muet confident », l’auteur. Peut-être avons-nous ici les page
25 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
26us n’existe pas en dehors de l’appel qu’elle nous adresse ici et maintenant, et qui nous meut. Nous avons établi que la présenc
26 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
27 Adam ne s’effraierait-il pas d’une plainte qui s’adresse, en lui, à ce pouvoir qu’il sait avoir perdu ? La Nature se révolte e
28couvre une « attente ardente ». Il sait qu’elle s’adresse en lui à ce qui de lui ressuscite, ayant reçu et accepté la mort. Il
29onse de l’Épître aux Romains : « Tout l’univers s’adresse à l’homme dans un langage ineffable qui se fait entendre dans l’intér
27 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
30singulièrement avec celui de Kierkegaard. Barth s’adresse à des auditeurs chrétiens, à des hommes qui se posent sérieusement la
28 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
31ix selon le monde à la vérité combattante : Je m’adresse à ceux qui abusent du nom de la Chrétienté pour nourrir une paix fard
29 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
32pas le droit ni le pouvoir de discuter. Elle nous adresse une vocation. Et alors, nous voici placés dans une situation toute no
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
33ur leur roi » 14 , la Chambre lui oppose dans une adresse fameuse « les sentiments et la raison de la France ». La Révolution e
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
34ne sont pas justiciables des critiques qu’on leur adresse d’ordinaire en France, au nom de quelques lieux communs plus vénérabl
32 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
35este, on se rassure par de faciles railleries à l’adresse des États libéraux. J’écris ce livre et je pose ces problèmes dans l’
36 qu’il exprime. Les criticailleries libérales à l’adresse des grandes dictatures ne sont dangereuses que pour ceux qui s’y livr
33 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
37t le ministère du pasteur. Par ailleurs, il ne s’adresse pas aux spécialistes, ni à l’Église, comme ce serait le devoir d’un t
38ce serait le devoir d’un traité dogmatique. Je m’adresse aux chrétiens, mais plus encore aux autres. Mon cœur est tourné vers
34 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
39ne sont pas justiciables des critiques qu’on leur adresse d’ordinaire en France au nom de quelques lieux communs plus vénérable
40assure en attendant par de faciles railleries à l’adresse des États libéraux.   2. Situation qui nous est faite. Au terme du li
41 qu’il exprime. Les criticailleries libérales à l’adresse des grandes dictatures ne sont dangereuses que pour ceux qui s’y livr
35 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
42connaissons Dieu » (Spinoza). « Tout l’univers s’adresse à l’homme dans un langage ineffable qui se fait entendre dans l’intér
36 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
43cations bouleversantes qu’il arrive que Dieu nous adresse. C’est un comique profond, lugubre et déprimant que celui du chrétien
37 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
44nt, qui sait que Dieu a tout prévu éternellement, adresse à Dieu, au nom de sa promesse, une prière précise et instante, ne vit
38 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
45s-produit du christianisme » ou le « changement d’adresse d’une force que le christianisme a réveillée et orientée vers Dieu »
39 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
46 ou demeurent sans réponse. Le courrier qu’on lui adresse est retenu par les intendants, les paquets vidés. Le régime disciplin
40 1938, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Le Poète et le Vilain (novembre 1938)
47ces d’argent. » Ailleurs, on voit que si le barde adresse une requête au roi, il doit lui chanter un poème. S’il s’adresse à un
48uête au roi, il doit lui chanter un poème. S’il s’adresse à un noble, trois poèmes. Si c’est à un vilain, il faut que le barde
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
49ait pour cela. Dans la dédicace de sa pièce, il s’adresse en ces termes à un personnage inconnu ; [p. 218] « C’est de vous que
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
50, suppose deux êtres, et l’on ne voit pas à qui s’adresse la passion assumée par la Nation… Nous savons toutefois que la passio
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
51s-produit du christianisme » ou le « changement d’adresse d’une force que le christianisme a réveillée et orientée vers Dieu »
44 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
52nfondre l’homme et Dieu. Troxler esquive non sans adresse la difficulté et le choix : pour lui, le rêve est « tantôt un écho du
45 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
53on raisonnable ou prévisible. J’aime beaucoup les adresses militaires. Deux ou trois chiffres pour les initiés, et cette mention
46 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
54sommes décidés à défendre. Voilà le défi que nous adresse l’Europe moderne. [p. 134] Il s’agit maintenant d’y répondre. Nous ne
47 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
55un jour, dans une fermette aux volets pâles, sans adresse, au ras de la plaine. Un peu avant la sortie du village, la route bif
48 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
56ême Diable. Et ceci n’est qu’un post-scriptum à l’adresse des pacifistes : « Nous sommes tous coupables, me disent-ils, donc no
57s-même ! — Mais alors ?… [p. 117] 37. Une bonne adresse — Si vous voulez déjouer le premier tour du Diable, et son second tou
49 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
58que ce n’est point par politesse que le Serpent s’adresse à Ève en premier lieu. Il ne fait jamais rien sans calcul. Mais voilà
50 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
59coutez [p. 193] le prophète Ézéchiel, lorsqu’il s’adresse à nos démocraties capitalistes et commerçantes : Fils de l’homme, di
51 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
60me Diable ! Et ceci n’est qu’un post-scriptum à l’adresse des pacifistes : « Nous sommes tous coupables, me disent-ils, donc no
52 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
61e son angoisse, c’est de la mienne. Kierkegaard s’adresse au chrétien comme au seul responsable parmi nous. Il sait bien qu’en
53 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
62que quelqu’un nous aime et nous « appelle », nous adresse une vocation…) Or, pour avouer le sérieux dernier, le tragique absolu
54 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
63nt, qui sait que Dieu a tout prévu éternellement, adresse à Dieu, au nom de sa promesse, une prière précise et instante, ne vit
55 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
64nfondre l’homme et Dieu. Troxler esquive non sans adresse la difficulté et le choix : pour lui, le rêve est « tantôt un écho du
56 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
65péens vus d’ici, au travers des questions qu’on m’adresse, apparaissent inquiétants et inquiets, amers et pleins d’idées nouvel
57 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
66e où, sans raison prévisible. J’aime beaucoup les adresses militaires en Suisse. Deux ou trois chiffres pour l’incorporation, et
67 dans une fermette aux volets pâles, sans [p. 57] adresse, au ras de la plaine. Un peu avant la sortie du village, la rue bifur
58 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
68journaux intimes, coupures de journaux, carnets d’adresses, manuscrits et livres. On m’a d’ailleurs rendu la valise scellée. Per
59 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
69péens vus d’ici, au travers des questions qu’on m’adresse, apparaissent inquiétants et inquiets, amers et pleins d’idées nouvel
70ont d’une folle brutalité mais surpassée par leur adresse — allument des feux avec des arbres de Noël roussis, des morceaux de
60 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
71nt d’une folle brutalité, mais surpassée par leur adresse — allument des feux avec des arbres de Noël roussis, des morceaux de
61 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
72ndeur. En d’autres termes, l’appel à l’union ne s’adresse pas aux dissidents virtuels de chaque Église, mais à leurs membres le
62 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
73 contraire d’une exhortation et d’un rappel qu’on adresse à soi-même autant qu’aux autres, afin que chacun devienne plus digne
63 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
74 L’un d’entre eux, l’autre jour, me demandait son adresse. Je me suis fait un plaisir de la donner. C’est une pierre plate dans
64 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
75 contraire d’une exhortation et d’un rappel qu’on adresse à soi-même autant qu’aux autres, afin que chacun devienne plus digne
65 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
76nt d’une folle brutalité, mais surpassée par leur adresse — allument des feux avec des arbres de Noël roussis, des morceaux de
66 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
77 à cette « démocratie-témoin », André Siegfried n’adresse d’autre critique — si c’en est une — que d’avoir résolu ses problèmes
67 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
78récis. Le Bulletin que nous lançons aujourd’hui s’adresse donc aux Intéressés, dans le double sens de ce terme : ceux qui jugen
68 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
79t dans une perspective dynamique. Que votre oui s’adresse moins au texte lui-même qu’au But qu’il vise et que vous affirmerez,
69 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
80n ; et qu’elle exclut tout geste de fair-play à l’adresse d’adversaires intellectuels. Il s’agit d’une « erreur » si longuement
70 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
81che que nous sommes seuls à relever un défi qui s’adresse à tout l’Occident. B. Vous êtes seuls — et l’on sait pourquoi — à pro
71 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
82etit livre incisif traduit le grand défi que nous adresse l’Europe « à faire ». Il précise : Le défi n’est pas lancé par quelq
72 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 12. La quête sans fin
83 soudain la Sagesse éternelle apparaît, Minerve s’adresse au héros : Fils de Laerte nourri du Ciel, Ulysse aux nombreux artif
73 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
84t prévoir un décret d’expulsion — Boris Pasternak adresse au Maître de la Russie une lettre pathétique dont l’essentiel tient e
85lodie » renouvelée du Tristan de Wagner. Jivago s’adresse à Lara, dans leur retraite forestière : … Disons adieu à nos espoirs
74 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
86ndre vite, et simultanément le public auquel il s’adresse, c’est-à-dire les publics des pays différents dont il expose les inté
75 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
87Alberto Moravia, dans les vœux du Nouvel An qu’il adresse à un hebdomadaire parisien, souhaite « la paix entre les peuples et l
76 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
88t prévoir un décret d’expulsion — Boris Pasternak adresse au Maître de la Russie une lettre pathétique dont l’essentiel tient e
89lodie » renouvelée du Tristan de Wagner. Jivago s’adresse à Lara, dans leur retraite forestière : … Disons adieu à nos espoirs
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
90’évangéliste irlandais Colomban, vers l’an 600, s’adresse au pape Grégoire comme à la fleur de toute l’Europe, puis en 615 au p
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
91squ’à la férocité. Les peuples d’Europe, par leur adresse et par leur courage, se sont soumis ceux des autres parties du Monde.
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
92érance œcuménique de Novalis. Dans un écrit qu’il adresse en 1814 aux empereurs de Russie et d’Autriche, et au roi de Prusse, i
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
93abli par la révolution de février 1848, Lamartine adresse aux agents diplomatiques français un Manifeste aux Puissances 202 d
94use de toutes vos erreurs, messieurs (l’orateur s’adresse aux bancs de la gauche), c’est que vous ignorez la marche de la civil
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
95quante ans plus tard, la bourgeoisie de Cologne s’adresse au pape Innocent II pour le supplier de diviser en deux paroisses la
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
96 la plus forte ne peut rien où celui à qui elle s’adresse ne l’accueille pas ; qu’on songe à la légende du deuxième larron sur
83 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
97 la guerre (de 14-18) et je ne puis retrouver son adresse. » (Lira-t-il peut-être ces lignes ? Elles lui apprendraient qu’il se
98 l’occasion d’utiliser à plusieurs reprises. Il s’adresse au Général non pas en allemand ni en polonais, mais en français, et l
99is Retinger veut davantage. Il donne à son taxi l’adresse de l’Ambassade d’Allemagne. C’est l’heure du dîner. Retinger insiste
100olson lui envoya des injures, Sir Thomas Lipton l’adresse d’un Cafe bg de la Marina où il trouverait de belles femmes nues, et
101ui apprit qu’en effet une somme était venue à son adresse, mais que les règlements empêchant de la garder plus de 15 jours, on
102 pressantes, toujours au bon moment et à la bonne adresse, sans perdre un jour et sans un seul discours, Retinger, on peut le d
84 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
103t morale de répondre aux appels que le monde nous adresse, par sa faim, par sa peur et même par sa haine. C’est la nécessité de
85 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
104est en mesure de répondre aux questions qu’on lui adresse sur les organisations européennes officielles, parce qu’il est en rel
86 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
105er le sort par quelques téléphones et un carnet d’adresses d’amis anciens. (Mais tout bouge ici, où seront-ils ?) Harvard Déje
87 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
106ocratie témoin », ce visiteur sérieux et averti n’adresse d’autre critique, si c’en est une, que d’avoir résolu ses problèmes p
107, ce qu’elle peut donner au monde de demain. Je m’adresse donc d’abord aux « étrangers », à mes compatriotes européens, puis au
88 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
108chroniques qui décrivent toutes la même épreuve d’adresse imposée par un seigneur ou un tyran à un arbalétrier vantard et colér
89 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
109rouver mon fils » porte une enveloppe, en guise d’adresse. Et une autre : « À Gustave Adoré, Genève. » La marée monte de semain
90 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
110vous parler, c’est la vocation particulière qui s’adresse à un individu et fait de lui une personne distincte et unique. Obéir
91 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
111ns le plan politique où votre unité est faite — s’adresse à vous autant qu’à nous. La tentation est moins forte pour vous. Mais
92 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
112tement. R. — C’est en effet la critique que l’on adresse immanquablement à celui qui parle des régions en Suisse. Elle n’est p
93 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
113ougoslaves ! Vous tous, en résumé 2 , à qui je m’adresse non sans quelques scrupules de détails 3 , vous aurez à me pardonner
114 quand Pierre Dubois, légiste de Philippe le Bel, adresse à tous les princes d’Europe une lettre ouverte les appelant à s’unir
94 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
115, la nostalgie essentielle de toute passion qui s’adresse à l’absolu, à l’infini : le senen qui est le dezirar des troubadours,
116e peut en vivre ». Mais pour Al-Hallaj, l’Amour s’adresse à Dieu (comme à un homme), pour Ibn Dawûd, à un jeune homme (comme à
117itimé par Courtoisie, laquelle veut que l’amant s’adresse à une femme mariée. Mais l’inverse du complexe d’Œdipe, sa réflexion
95 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
118du fédéralisme. La critique de l’État-nation ne s’adresse donc pas à la Suisse, elle indique simplement à la Suisse dans quelle
96 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
119ue voici. Mais faut-il aimer davantage l’espèce d’adresse au jour le jour qui tient lieu de vertu politique à ce siècle débile
97 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
120onopole d’État 43 . Le 21 mars 1810, l’Empereur s’adresse au Conseil d’État : Si mes espérances se réalisent, je veux trouver
98 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
121hésite un temps à accepter une invitation que lui adresse Richelieu à venir fonder en France un Collège pansophique (« Pansophi
122’est là qu’il écrira le Livre des Pèlerins, qui s’adresse en partie à la France. Je cite : [p. 125] Lorsque la Liberté siéger
99 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
123 double sens d’ordonner et de totaliser) que Dieu adresse à l’homme, d’une part, — et l’ensemble des décrets d’un tyran d’autre
100 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
124 après au Gymnase de Neuchâtel, qui avait la même adresse que l’Université, une réponse immédiate du directeur (sans doute croy