1 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
1rieux du monde, le plus digne de l’homme, le plus adulte ! 16 janvier 1941 « Highbrow ». — Les critiques des journaux améri
2 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
2sottises pittoresques ou méprisantes. Nous sommes adultes. Comment un Américain moyen voit le Monde — Quels sont, se dit-il,
3 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
3ns doute plus probante à des adolescents qu’à des adultes ; à des mélancoliques qu’à des sanguins ; et même à des nordiques qu’
4 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
4spoir avoué qu’un jour ou l’autre ils deviendront adultes, et feront à leur tour une carrière commerciale. En revanche, pour pe
5 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
5sottises pittoresques ou méprisantes. Nous sommes adultes. 16. Comment un Américain moyen voit le monde Quels sont, se dit-il
6 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
6idère son armée, avant tout, comme une école pour adultes : école de civisme, d’égalité, de virilité, et aussi de culture physi
7 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
7prochaine d’un Bureau européen de l’éducation des adultes (ou éducation populaire) correspond au même ordre de préoccupations.
8 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). François Fontaine, La Nation frein (juin-juillet 1956)
8eront surmontés ou non selon que nous deviendrons adultes ou pas… Les Européens rêvent d’être les contemporains des Américains
9 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aux racines de l’Europe de demain (avril 1957)
9rbes, comme le bon sens lui-même… Parvenu à l’âge adulte, devenu électeur et responsable, — instituteur ou industriel, député
10 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
10 des commentateurs. — On sait que le grand public adulte bénéficie de l’enseignement de quelques maîtres de lecture : les comm
11 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
11e : « Il y a cent-cinquante ans que la France est adulte, qu’a-t-elle besoin d’un père ? » on se demande sérieusement ce qu’il
121958 ? Sûrement non. Penserait-il qu’une nation « adulte » n’a plus besoin d’être gouvernée ? On peut l’imaginer, mais non pas
13 passe, n’apparaît guère dans son ensemble plus « adulte » que la Nouvelle Vague. La phrase citée n’a aucun sens, mais elle n’
14ent avec l’image du Père. Voilà l’ennemi. Je suis adulte, ou quoi ? À chacun ses complexes et ses débats intimes. Je n’entends
15er d’un sens civique qu’on est en droit de dire « adulte » cette fois-ci, et d’un socialisme concret, plus poussé que partout
12 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
16variés visant à compléter ou à prolonger chez les adultes l’éducation scolaire ; 2° les possibilités d’introduire, dans les mil
17, plus des représentants d’œuvres d’éducation des adultes d’Allemagne, de France, d’Italie, d’Autriche et de Belgique, soit vin
13 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
18rut bientôt — rappel de Poe. Ainsi, l’éros de cet adulte, par ailleurs sexuellement normal, s’est trouvé fixé sur la femme-enf
14 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
19rut bientôt — rappel de Poe. Ainsi, l’eros de cet adulte, par ailleurs sexuellement normal, s’est trouvé fixé sur la [p. 57] f
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
20ès jeunes gens l’ignorent encore ; la plupart des adultes ont cessé de le sentir ; mais un homme qui se connaît bien et les fem
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
21 est le Christianisme, père de cette civilisation adulte qui marche à grands pas vers la conquête de la paix et la concorde da
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
22nsidère son armée avant tout comme une école pour adultes : école de civisme, d’égalité, de virilité, et aussi de culture physi
18 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
23on OK. Probablement, je n’ai jamais atteint l’âge adulte… À propos d’âge : — La grande crise se produit vers quarante ans, che
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
24 des commentateurs. — On sait que le grand public adulte bénéficie de l’enseignement de quelques maîtres de lecture : les comm
20 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
25aucun avenir aux chemins de fer, ces joujoux pour adultes. Les savants de son temps estimaient qu’au-delà d’une vitesse de 35 k
21 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
26rtout, ne trouve-t-on rien ? Oui, ces jouets pour adultes mimant une Société que sont les mille et trois associations dont il n
22 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
27 : celle d’apprendre à l’homme, dès qu’il devient adulte, à reconnaître ses besoins réels, et à critiquer ou rejeter les effor
23 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
28épassé des deux côtés ; des régions politiquement adultes, une Europe confédérée. Une Europe indépendante, souveraine et dénucl