1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
1 de jugement moral ne perce dans le ton ni dans l’agencement des incidents. Ce n’est pas un auteur qui s’arroge un petit jugement
2 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
2ercs méticuleux, mais bien une sorte d’implacable agencement, celui du doit et de l’avoir, contrôlé tôt ou tard par la constatatio
3 se réjouit des impairs que le sort commet dans l’agencement d’une existence d’intellectuel. Mais j’hésiterais à conseiller cette
3 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
4’on y a soutenues. La géographie et l’histoire, l’agencement de nos institutions, les méfiances de C. F. Ramuz et la confiance de
4 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
5t gaspillée, et cette maîtrise impitoyable dans l’agencement d’une suite de catastrophes qui laissent le spectateur soulagé et heu
5 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
6t gaspillée, et cette maîtrise impitoyable dans l’agencement d’une suite de catastrophes qui laissent le spectateur soulagé et heu
6 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
7sans doctrine. C’est en essayant d’expliquer leur agencement qui défie toute logique, et surtout de l’expliquer à des Français non
7 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
8 ne peut rien annexer à une patrie. L’État est un agencement d’activités administratives et politiques, une construction artificie