1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1 Sous une « vague de rêves », la logique, dernier agent de liaison de nos esprits, va périr. C’est du moins ce que proclame M
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
2 vient pas, ils sont déçus. Enfin, mon voisin, un agent, murmure : « On va tous devenir fous ! » — « Hé ! lui dis-je, si seul
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3ette de Montparnasse. Là, l’insondable lubie d’un agent nous immobilise une minute aux lisières odorantes d’une terrasse où n
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
4ette de Montparnasse. Là, l’insondable lubie d’un agent nous immobilise une minute aux lisières odorantes d’une terrasse où n
5 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
5 moyen qui brandit son parapluie sous le nez de l’agent, invective les automobilistes, déclame au beau milieu de la chaussée
6 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
6combine ; cesse de croire, par exemple, qu’un bon agent électoral est un homme qui connaît les hommes ; cesse de s’en laisser
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
7quillées par la Presse, c’est-à-dire par l’un des agents les plus puissants qui travaillent pour la guerre. Les communistes on
8t pourquoi nous considérons le communisme comme l’agent le plus perfectionné de la désagrégation atomique de notre monde, — d
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
9x, il les fait tomber dans un piège grossier : un agent provocateur leur offre un engagement au Paraguay, qu’ils ont la naïve
9 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
10quillées par la Presse, c’est-à-dire par l’un des agents les plus puissants qui travaillent pour la guerre. Les communistes on
11t pourquoi nous considérons le communisme comme l’agent le plus perfectionné de la désagrégation atomique de notre monde, — d
10 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
12proche terrible au christianisme en le traitant d’agent « non historique ». Il faut croire que cet adversaire de Hegel était
11 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
13ec feu d’actions réelles dont il était l’âme et l’agent, non pas en « homme d’action » — cette sotte espèce américaine — mais
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
14l. Or la raison dont il s’agit ici est d’abord un agent de division. Elle veut diviser pour régner, car c’est ainsi que l’hom
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
15 qu’elle doit reposer là, si la pensée est bien l’agent initiateur qui qualifie la main elle-même et son action. Or, voici qu
14 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
16lement, ils n’en ont aucun souci. Ils se font les agents de publicité des grandes maisons. Ils parlent du « livre dont on parl
17e. Nous dirons tout à l’heure comment s’appelle l’agent qui a su concrétiser, en l’occurrence, ce phénomène. Restent donc les
18relle, — si toutefois l’on n’en considère que les agents pratiques et institutionnels. À supposer que l’on parvienne même à év
15 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
19es de sa propagation sur toute la planète, et les agents les plus actifs de son aggravation : machinisme, sociétés anonymes 70
16 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
20Je ne veux pas chercher autour de moi les faces d’agents de la Gestapo, qu’on sait nombreux. Rien n’empêchera que nous soyons
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
21Église hérétique, dont les poètes eussent été les agents, nous passons maintenant au mystère d’une passion proprement religieu
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
22e, toute intoxication suppose l’intervention d’un agent étranger, que l’instinct livré à lui-même éliminerait aussi vite que
23xiqué est la victime non de sa passion, mais de l’agent matériel qu’elle utilise pour s’exalter. Si l’origine de cette passio
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
24en mieux ; cette volonté de liberté est devenue l’agent le plus efficace de la passion qu’elle prétendait guérir. D’où la ten
20 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
25rnier lieu, quand le principal a été fait par les agents secrets et les propagandistes. Et que disent ces propagandistes ? Ils
21 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
26, à l’âme, le Malin est un homme à trucs. C’est l’agent double, triple, centuple, l’agent multiple à l’infini. Bornons-nous à
27 trucs. C’est l’agent double, triple, centuple, l’agent multiple à l’infini. Bornons-nous à ses tours les plus simples, ceux
22 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
28s ou moins authentiques ou anciens. Car il est un agent permanent de la réalité humaine, telle que nous la vivons quand nous
29evenu le messager qui n’a plus de message réel, l’agent du Néant parmi nous. Dès lors, il ne peut plus créer que le Rien, qui
30 aussi créer à tort et à travers. Il peut être un agent responsable de la nature naturante, mais il peut aussi faire la grève
23 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
31rdre en une heure dans une Bourse affolée par des agents prétendus mystérieux. Ils écoutaient à la radio, soir après soir, des
24 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
32trop visibles — c’est l’irresponsabilité de leurs agents. Supposez qu’on pourchasse les Rouges. Personne ne sait exactement ce
33ronter la mort. J’imagine volontiers le Diable en agent d’assurances générales. Il comprend tout et il a tout prévu. Il conna
25 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
34antique, et dont les romans et les films sont les agents de diffusion. Cette obsession était devenue la grande affaire de notr
35intensité vitale, en même temps qu’elle se fait l’agent du nihilisme le plus virulent. Tous les extrêmes s’y touchent, s’y en
26 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
36 aussi créer à tort et à travers. Il peut être un agent responsable de la nature naturante, mais il peut aussi faire la grève
27 1944, Les Personnes du drame. Introduction
37ctes ou même contradictoires, d’une forme et d’un agent transformateur, d’une résistance et d’une activité dont le conflit ne
28 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
38e, route de l’émigration et des gros chèques, des agents plus ou moins secrets, des milliardaires plus ou moins aryens, des pr
29 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
39yeux. On y pénètre par un porche médiéval, où des agents de police arrêtent votre voiture, vous prient de dire où vous allez,
40s un million, disent les journaux, et trois cents agents à cheval ont suffi pour « maintenir l’ordre ». J’appelle cela démocra
30 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
41st trop pour cet Irlandais. Il fait signe à trois agents « en bourgeois », qui s’approchent les mains dans les poches de leur
31 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
42fanatiques de l’aviation, mais ce ne sont pas des agents de location, d’autre part amateurs de golf, de géraniums, et de week-
32 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
43r la carte postale L’homme sans ressemblance L’agent publicitaire. Vous connaissez, Monsieur, sans aucun doute la série de
44et tenir à la main un grand verre de whiskey ? L’agent. Précisément… Veuillez me permettre… Ces six bouteilles sont un prése
45 causons. Qu’appelez-vous un homme distingué ? L’agent. Voici la liste de ceux qui ont bien voulu poser pour nous. Un coup d
46e une marque de distinction. Vous serez perdu. L’agent. Pas du tout. Si ce jour béni arrive jamais, nous changerons simpleme
47du commun. Vous voyez le risque que je cours ! L’agent. Tous ceux qui ont une situation en vue l’ont couru jusqu’ici avec bo
48hommes distingués, avez-vous aussi des héros ? L’agent. Nous sommes fiers d’avoir pris les portraits du fameux amiral Grandi
49du, ces portraits ont paru pendant la guerre ? L’agent. C’est naturel. Depuis la paix, nous nous tournons plutôt vers les sp
50 à un modèle déjà connu, fût-ce le plus grand. L’agent. Je vois que vous êtes un amateur de paradoxes. Quel est selon vous l
51, la raison, la morale, le bien de son peuple… L’agent. Dans ce cas, je parlerais plutôt d’un raté ou d’un orgueilleux qui r
52lement qui aura le mieux tenu son rôle social. L’agent. Avouez que votre idée du héros manque totalement de sex-appeal ! De
53 bonheur, tandis que le second croit au salut. L’agent. Là encore, je ne vois pas d’opposition, ni de difficulté sérieuse. S
54« Faites comme moi, soyez tous l’Exception ! » L’agent. Quelle merveilleuse idée d’article ! Je sens que la photo sera bonne
55le de whiskey et fracasse l’appareil de photo. L’agent. Je vous tire mon chapeau, Monsieur ! Et je parie que ce geste-là ne
56. fait un geste vers la seconde bouteille, mais l’agent est déjà sorti. Il ne lui reste plus qu’à boire, pour oublier.
33 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
57 la nature se regarde en nous ». Elle est ainsi l’agent microcosmique, la puissance même de créativité dans tous les ordres.
34 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
58e, des vocations. J’ai choisi pour ma part d’être agent de liaison, Européen quoi qu’il m’arrive, et persuadé que l’amitié de
35 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
59est le seul pays décent au monde, et tandis qu’un agent d’assurances du Connecticut affirme qu’elle jouit d’un gouvernement p
36 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
60ste, entouré d’un vaste état-major de lecteurs, d’agents publicitaires, et de jeunes femmes nommées editors, dont la tâche off
37 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
61t d’éclatement. (Ceci avec l’aide bienveillante d’agents du fisc, qui vous assistent gratuitement dans tous les bureaux de pos
38 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
62nt d’échanges surveillés que les douaniers et les agents fiscaux sauront réduire à presque rien. [p. 5] Prétendre « organiser
39 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
63mment abstrait. Les paysages sont, eux aussi, des agents de l’histoire. Il semble que les Suisses aient pudeur d’en parler. Co
40 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
64nt [p. 44] souverains —, livrée aux intrigues des agents français qui excitaient le peuple contre les oligarchies, elle ne put
41 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
65e à la vie du peuple, est devenue, depuis 1848, l’agent principal de l’helvétisation du pays. Au cours des manœuvres annuelle
42 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
66 E — Le Centre est-il, ou veut-il être aussi, un agent d’union de l’Europe ? — Certes. — Mais le problème de l’Union n’est-i
43 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
67que moderne, en ôtant beaucoup de scrupules à ses agents et usagers. Histoire Redescendons maintenant au présent de notre si
44 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
68 la mort de Beria dénonçait ce dernier comme « un agent de l’impérialisme international ». Cette bouffonnerie, probablement i
69viev et consorts, et que celui de Beria et de ses agents, prouvaient que les États communistes étaient gouvernés depuis trente
70tait un innocent : il avait les mains rouges d’un agent de la Terreur. Mais nous disions que les chefs d’accusation produits
45 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
71 croyance à l’action personnelle. La personne est agent de liberté. Cette Histoire nous conduit au fatalisme. Comment l’Histo
72 et je n’ai plus d’autre choix que de m’en dire l’agent. Cet abandon de l’être entier à la Maya, sans plus rêver la délivranc
46 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
73que moderne, en ôtant beaucoup de scrupules à ses agents et usagers. L’aventure technique : son histoire Redescendons mainte
47 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
74limine le chef de sa Police secrète. On élimine l’agent de sa Diplomatie et celui de son Économie, puis le héros numéro un de
48 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
75 croyance à l’action personnelle. La personne est agent de liberté. Cette Histoire nous conduit au fatalisme. Comment l’Histo
76 et je n’ai plus d’autre choix que de m’en dire l’agent. Cet abandon de l’être entier à la Maya, sans plus rêver la délivranc
49 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
77ncolie innée ? 33 L’amour n’en est pas moins l’agent privilégié du progrès spirituel de « l’homme supérieur » — toutefois
78ent à l’œuvre dans le cytoplasme, où ils sont les agents d’induction de la synthèse des protéines. Tant que les deux sont à l’
79 en général, pourquoi refuser l’hypothèse que les agents « morbides » se comportent eux aussi d’une manière formellement analo
50 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
80er par lui. C’est le vrai moi qui aime, qui est l’agent de l’amour. Ce vrai moi seul peut aimer le prochain, parce que seul i
51 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
81ce, est la philia, l’amitié spirituelle. Elle est agent de différenciation par excellence, du fait qu’elle voit — ou cherche
82erse : il se mue en impérialisme, et devient donc agent d’uniformisation, tout d’abord dans l’échange de personne à personne,
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
83bornera son étude à « l’explication spéciale de l’agent et du théâtre de l’évolution sociale la plus complète », à l’Europe.
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
84révolution de février 1848, Lamartine adresse aux agents diplomatiques français un Manifeste aux Puissances 202 destiné à ra
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
85é en tant que tel, mais seulement le travailleur, agent presque anonyme d’une collectivité qui l’absorbe. Or l’individu seul
55 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
86colie innée ? 106 L’amour n’en est pas moins l’agent privilégié du progrès spirituel de « l’homme supérieur » — toutefois
56 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
87ent à l’œuvre dans le cytoplasme, où ils sont les agents d’induction de la synthèse des protéines. Tant que les deux sont à l’
88 en général, pourquoi refuser l’hypothèse que les agents « morbides » se comportent eux aussi d’une manière formellement analo
57 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
89er par lui. C’est le vrai moi qui aime, qui est l’agent de l’amour. Ce vrai moi seul peut aimer le prochain, parce que seul i
58 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
90nes. Exil en Espagne Cependant, ces activités d’agent politique privé ne sauraient plaire à tout le monde. Les ambassadeurs
91nt la route. Il ne voit pas de charrette, mais un agent de police. Il tente de lui expliquer, dans son mauvais espagnol, qu’i
92va voir un oncle malade dans un village voisin. L’agent lui jette un regard méprisant et lui fait signe de poursuivre sa rout
93En haillons, il se présente à la gare, offre à un agent de Pullmann le double du prix d’un sleeping, et se glisse dans son co
94, ils passèrent tranquillement entre deux haies d’agents de la Gestapo, entourés de l’admiration générale des Polonais qui ass
95i demandai s’il était exact qu’il fût à la fois l’agent [p. 50] de l’IS, de la franc-maçonnerie et du Vatican, ainsi qu’on le
59 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
96uropéennes, que nous envoyons outre-mer, mais des agents de nos États et de nos [p. 72] firmes, qui transportent là-bas toutes
60 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
97 demander quelles sont les causes, le moteur et l’agent de ce mouvement universel de convergence ? La réponse me paraît évide
98e, précisément au cœur de cette culture qui fut l’agent de la convergence mondiale, un mouvement radicalement contraire de di
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
99veille des guerres de Bourgogne. [p. 52] Le seul agent fédérateur dont l’histoire suisse permette de vérifier l’action, dès
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
100: soigner les victimes de toutes les guerres. Les agents de l’étranger ne viennent plus recruter chez eux des officiers et des
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
101rs, récompenses suspectes décernées à de virtuels agents de l’étranger 32 . Cette méfiance des bourgeois au pouvoir [p. 75] s’
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
102lée à la vie du peuple, est devenue depuis 1848 l’agent principal de l’helvétisation du pays. Au cours des manœuvres annuelle
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
103blème initial de ce chapitre : l’économie étant l’agent de l’unification des sociétés modernes, si elle prend le pas sur la p
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
104ans l’enseignement primaire et secondaire que les agents stérilisants de l’imagination sévissent ; c’est là aussi que le sens
105entend rabattre le caquet. La phrase typique de l’agent suisse à l’automobiliste en faute : « Vous pouvez pas faire comme tou
67 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
106e avenir commun. 3. Éléments de notre unité Les agents formateurs et spécifiants de l’« unité intelligible » (Toynbee) qu’es
68 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
107’échanges surveillés que leurs douaniers et leurs agents fiscaux sauront bientôt réduire à presque rien. Il en résulte au mieu
108’inspiration. Ce département serait conçu comme l’agent de ce que Paul Valéry nommait « une politique de l’esprit ». Il s’agi
69 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
109en même temps, au cœur de cette culture qui fut l’agent de la convergence mondiale, se prononce un mouvement contraire de div
70 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
110 du fond commun de la littérature européenne. Les agents formateurs et spécifiants de 1’« unité intelligible » qu’est la litté
71 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
111rapport avec les tâches sociales d’aujourd’hui. L’agent souverain de cette politique-là n’est jamais le Peuple mais l’État, s
72 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
112mécanisme de l’allergie : réaction excessive à un agent externe qui est d’ordinaire inoffensif, mais qui soudain, pour des ra
73 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
113e et dernier de l’École est [p. 84] de former des agents d’accroissement du PNB, si l’on est aux États-Unis ; des sujets obéis
74 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
114fois l’un des présupposés nécessaires et l’un des agents de propagande les plus efficaces. L’école nous a conté que chaque Éta
75 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
115a mesure où je m’en reconnais le responsable et l’agent. La technique n’est pas neutre dans notre société, ou pour mieux dire
76 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
116’une cause qu’on sait mauvaise, tantôt celle de l’agent d’un grand dessein qu’il se doit de tenir caché, mais jamais celle d’
77 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
117méfiance règne. Ceux qui voyagent encore sont des agents secrets, des policiers ou des fugitifs. Les sociétés de gangsters se
78 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
118d’une Catastrophe totale dont il allait devenir l’agent. Avec son insondable vulgarité, sa mégalomanie, sa malformation sexue
79 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
119le désir de se cacher derrière des fatalités, des agents anonymes du destin de notre siècle. Mais ce n’est pas « la route qui
80 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
120nt tous les autres. Ainsi l’ethnie peut devenir l’agent déterminant d’une prise de conscience régionale, et l’est devenue eff
121é collective. L’École aux trois degrés, principal agent colonisateur de l’ethnie dominante dans la Capitale, n’a pas mal réus
81 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
122ons de nos écoles secondaires. Si l’École a été l’agent le plus efficace de la propagation du mal nationaliste, en alignant l
123rapport avec les tâches sociales d’aujourd’hui. L’agent souverain de cette politique-là n’est jamais le Peuple mais l’État, s
82 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
124s : détergents, [p. 105] insecticides, colorants, agents conservateurs des produits alimentaires, etc. 5. L’abandon des surgén
125s publics gratuits.) 10. L’étude des climats, des agents de modifications climatiques, et des conséquences à en tirer pour nos
83 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
126les produits chimiques nouveaux, les engrais, les agents conservateurs d’aliments et le bétonnage universel. Créer à cet effet
84 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
127 de chances contre le Diable. L’intervention d’un agent différent (qu’on appelle transcendance, en théologie) paraît indispen
128ment en lui, dans son cadre, mais pour lui, comme agent de son évolution — soit vers une progressive transfiguration, ou vers
129cessités » (ce sont les seules qu’il admette), un agent du Sens de l’Histoire et de ses catastrophes moralisantes. C’est le r
130, je n’ai jamais pu mépriser foncièrement que ses agents. Non qu’il soit à mes yeux ce personnage « grandiose » ou ce profond
131sujet pur personnalise, le Diable dépersonnalise, agent de la dissolution des structures créatrices, donc de l’établissement