1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Cécile-Claire Rivier, L’Athée (mai 1926)
1enise s’abandonne à « la vie », laquelle — un peu aidée par l’auteur — lui révèlera peu à peu le sens divin de la destinée. C
2 1926, Articles divers (1924–1930). Conférences d’Aubonne (7 avril 1926)
2angereux. Vous, étudiants, venez à nous pour nous aider. Nous saurons nous compromettre, si nous écopons, tant pis. » Cinq co
3 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
3ensonges ? Peut-être juste assez pour qu’ils vous aident 3 — mais jamais au point d’oublier la vérité qu’on désirait qu’ils c
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
4voir. NOTE B La culture de notre sensibilité nous aiderait à retrouver l’accord avec l’ordre naturel. La culture de notre force
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
5là où elles paraissent s’opposer, au lieu de nous aider à les mieux pénétrer, à les approfondir jusqu’à l’unité. Il est d’aut
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
6l propose Marx. Je demande en quoi Marx peut nous aider à vivre, à mourir. Je demande à M. Nizan, qui est marxiste, si la lec
7 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
7u’ils ne savent plus le formuler. À nous de les y aider ; [p. 929] et de comprendre que seule cette question-là rétablit la c
8 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
8ltant, c’est cela qu’il faut dénoncer. C’est pour aider à changer cela qu’un intellectuel d’aujourd’hui se doit de sortir de
9 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
9ons qu’elle impose. C’est pourquoi, seul, il peut aider les hommes et prendre au sérieux leurs problèmes — jusqu’au bout 6  !
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
10 personne » par « solidité de la doctrine ». Je m’aiderai ici d’une image autorisée, me semble-t-il, par toute l’histoire des r
11 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
11 faut être le solitaire. Kierkegaard peut-il nous aider ? (Un homme [p. 620] pourrait-il nous aider ?). Ou bien seulement nou
12 nous aider ? (Un homme [p. 620] pourrait-il nous aider ?). Ou bien seulement nous a-t-il délivrés de nos derniers prétextes,
12 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
13ns de leur modèle ! Modeste et sûr, celui-ci nous aidera. p. 3 d. « Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard »,
13 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
14tor et justus. Kierkegaard nous rappelle que pour aider les hommes, il faut d’abord les trouver là où ils sont. Ainsi ce livr
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
15vous me désespériez. Je le suis assez moi-même. — Aidez-moi… — Les uns, avec leurs livres, ont passé à côté de moi sans rien
16la nourriture de ma maison, comme à des dieux. « Aidez-moi ! » dit cette femme. Mais la plupart des autres, la plupart de no
17 cet homme tout de même ne disait pas lui aussi « aidez-moi ! », à sa façon vulgaire, avec son rire insupportable, et fallait
15 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
18e voisin, que la loi bien comprise nous ordonne d’aider dans sa peine, reste un voisin, ne devient pas prochain. [p. 4] Car l
16 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
19 que la « pensée » est incapable, en fait, de les aider dans l’exercice quotidien de leur travail. Ils s’estiment à bon droit
17 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
20iveurs ; 2° vous pouvez tous, tant que vous êtes, aider le mouvement personnaliste à se développer. Lisez la revue Esprit ,
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
21ourgeoises. Quelques remarques préliminaires nous aideront à interpréter les illustrations qui vont suivre. p. 31 6. Dans
19 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
22n, à l’élite et au peuple que cette élite devrait aider. C’est surtout incarner cette mesure [p. 196] par des actes, et trans
20 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
23on, et toujours les instruisant, les guidant, les aidant. » [p. 37] Or : la prune, en URSS, c’est toujours le salaire 50  ; l
21 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
24là. Voilà [p. 53] le secret de tout secours… Pour aider réellement un homme, il faut que j’en sache davantage que lui, mais i
25té ou par orgueil, de sorte qu’au fond, au lieu d’aider l’homme, je cherche à me faire admirer de lui. » Cette remarque de K
26eux qui m’entourent, ce « peuple » qu’il s’agit d’aider, et que je vois encore si mal. (Ce qui ne m’a pas empêché jusqu’ici d
22 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
27sus de ma table de travail.) 28 novembre 1934 « Aidez-moi ! » dit à Jean Giono l’héroïne d’une de ses nouvelles : elle se p
28 cet homme tout de même ne disait pas lui aussi « aidez-moi ! », à sa façon vulgaire, avec son rire insupportable, et fallait
29ue l’on fait comme l’expression de cette Volonté. Aider le peuple sans demander son avis. Avec l’espoir qu’un jour ou l’autre
30xplique que c’est pour monter « là-haut », pour s’aider ! 8 mai 1935 Il y a eu du bruit toute la nuit. Vers 2 heures, nous
23 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
31mmencer là. Voilà le secret de tout secours… Pour aider réellement un homme, il faut que j’en sache davantage que lui, mais i
32té ou par orgueil, de sorte qu’au fond, au lieu d’aider l’homme, je cherche à me faire admirer de lui. Cette remarque de Kie
33eux qui m’entourent, ce « peuple » qu’il s’agit d’aider, et que je vois encore si mal. (Ce qui ne m’a pas empêché jusqu’ici d
24 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
34 Parti communiste français… fait confiance pour l’aider à résoudre les problèmes de la paix, de la liberté et du pain des hom
25 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
35xplique que c’est pour monter « là-haut », pour s’aider ! 8 mai Il y a eu du bruit toute la nuit. Vers 2 heures, nous nous ré
26 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
36e parti communiste français fait confiance pour l’aider à résoudre les problèmes de la paix, de la liberté et du pain des hom
27 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
37rte (toter Buchstabe), et qui ne peut plus « nous aider ». En effet. Tout cela précise opportunément le sens des déclarations
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
38eux du roi son maître et du manant qui vient de l’aider à descendre de sa barque. Le manant, c’est Tristan déguisé… Mais de n
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
39faux problèmes… Cette illusion touchante peut les aider à vivre, mais non pas à comprendre leur vie. Car tous, tant que nous
40t, dans les bras du pauvre passeur qui vient de l’aider à franchir une rivière : or c’était Tristan déguisé. Elle sort intact
30 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
41sacré par Béguin à Karl Philip Moritz peut nous y aider. Né dans un milieu quiétiste et piétiste, en plein xviiie siècle rat
31 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
42on langage. Les récents événements y ont beaucoup aidé. Aujourd’hui je crois pouvoir dire que le système est assez simple, e
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
43ens il pourrait y contribuer, je lui demanderai d’aider au moins ceux qui se trouveraient mieux placés dans ce combat, et d’ê
33 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
44peuple assez de forces vives qui demandent à nous aider. Nous savons que notre initiative répond à un besoin vital de la Patr
34 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
454] tactique et la stratégie du Diable. Elles nous aident, elles nous forcent à reconnaître, par la plus évidente analogie, l’a
46oint eux-mêmes des trahisons de leur fin. Il faut aider les hommes si faibles d’aujourd’hui à devenir un peu plus responsable
35 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
47 faut être le solitaire. Kierkegaard peut-il nous aider ? Ou bien seulement nous-a-t-il délivrés de nos derniers prétextes, d
36 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
48s les décrit son biographe Max Brod, peuvent nous aider à deviner la nature de son dessein énigmatique. Sa passion de l’absol
37 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
49st né en 1847. Nous nous comprenons par sourires, aidés des quelques mots de schwyzer dütsch dont le séjour de Berne m’enrich
38 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
50tre un vrai poumon, et dans cette mesure même, il aidera le cœur à être un bon cœur. Notons aussi que les Églises qui ne repré
39 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Les nouveaux aspects du problème allemand (30 mai 1946)
51r là-bas, et le prévenir ici ? Faut-il « les » aider ? La Suisse, dans sa partie alémanique surtout, entretenait peu d’ill
52 de pitié active, j’entends par là : de volonté d’aider un peuple que l’on tient cependant pour coupable d’une catastrophe co
53ut-il faire vis-à-vis d’un tel peuple ? Il faut l’aider à redevenir humain. Il faut premièrement lui expliquer ce qui s’est p
40 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
54 réalisés qu’en Amérique. Comment l’Europe peut aider l’Amérique Comme je m’en veux de chacun de mes articles trop favorabl
55n mérité de la planète. Comment l’Amérique peut aider l’Europe Seuls, les Européens — je connais leurs complexes — trouvero
41 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
56 les étatisant, et quelles sont celles qu’il faut aider à rester libres. Cela ne doit pas être une querelle de partis, mais u
42 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
57enez de dire. Un principe unique… qui concerne… ? Aidez-moi. [p. 17] Le mari. Une morale qui concerne la façon d’exister par
43 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
58emment d’expliquer. Oui, cette opposition va nous aider : impliquer le réel comme tel, et non pas expliquer certaines manière
44 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
59souci ni même conscience du voisin qu’il pourrait aider (c’est le prochain), mais seulement du voisin qu’il peut utiliser. Il
45 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
60tient sa parole et se tient propre), s’instruire, aider les voisins et préparer des conditions de vie meilleures pour ses enf
61lisés qu’en Amérique. 17. Comment l’Europe peut aider l’Amérique Comme je m’en veux de chacun de mes [p. 175] articles trop
62rité de la planète. 18. Comment l’Amérique peut aider l’Europe Seuls, les Européens — je connais leurs complexes — trouvero
46 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
63uxe, ingrats et susceptibles. Elle cherche à nous aider pour que nous ne tombions pas dans le piège grossier que nous tendent
64que autant que culturel. Mais elle ne pourra nous aider que si nous existons d’abord. Le seul choix qui nous reste ouvert, c’
47 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
65umon que possible, et, dans cette mesure même, il aidera le cœur à être un bon cœur.   cinquième principe. — Le fédéralisme r
48 1948, Suite neuchâteloise. IV
66re et mystérieux qu’il faut comprendre avant de l’aider, qu’il faut aimer si l’on veut le comprendre. Sa tradition, cependant
49 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
67e est généreuse, c’est qu’il est ému : il va vous aider. Quand un Européen vous dit : l’Europe unie, oui, c’est une belle idé
50 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
68 ne dut son salut qu’à une chance extraordinaire, aidée par une armée solide et un terrain redoutable aux divisions blindées.
51 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
69es problèmes me semblent insolubles. Il faut donc aider l’Inde, mais qui le peut ? L’Amérique lui fournit des tracteurs et du
52 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
70représentants d’une tradition grandiose, pour les aider, les admirer, les éditer — c’est-à-dire pratiquement les sauver de l’
53 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
71on sait ce que donne cette attitude ambivalente : aidez-nous avec vos dollars, mais si vous exigez que votre aide soit effica
72uses pour savoir qui fait quoi, et où, et comment aider tel ou tel sans avoir l’air de faire pression, tout en gardant un [p.
54 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
73ot, mais faisait un pays. Et certes personne ne l’aidait, mais il était fort riche et souvent généreux, pourvu d’une plume qui
55 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
74re. Si les experts aiment la culture et veulent l’aider, ils ont maintenant deux choses fort importantes à faire : 1° supprim
75arrières que leurs mandants avaient dressées ; 2° aider les groupes et les institutions que les fiscs, les douanes et la bure
56 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
76on sait ce que donne cette attitude ambivalente : aidez-nous avec vos dollars, mais si vous exigez que votre aide soit effica
77uses pour savoir qui fait quoi, et où, et comment aider tel ou tel sans avoir l’air de faire pression, tout en gardant un con
57 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
78réé le noyau de leur fédération. Mais il faut les aider tout d’abord à survivre (c’est une question de budgets locaux, non na
58 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
79la culture, ou faire de la culture. L’Unesco veut aider la culture, et plus encore aider [p. 4] les peuples à se cultiver, no
80e. L’Unesco veut aider la culture, et plus encore aider [p. 4] les peuples à se cultiver, non point d’ailleurs pour le plaisi
81e à la culture. Quel est le gouvernement qui peut aider ainsi ? Servitudes de la culture organisée Il y eut jadis des princ
82nt alors si pour ce prix l’on ne pourrait pas les aider mieux qu’en finançant une grande machine pour les aider. La machine n
83mieux qu’en finançant une grande machine pour les aider. La machine n’absorbe-t-elle pas plus d’énergie qu’elle n’en transmet
59 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
84cune fraude et tromperie, ni d’excuse vaine, mais aideront de tout leur pouvoir. Et comme il pourrait arriver qu’un canton soit
85. 30] prompt secours, tous les cantons confédérés aideront de toutes leurs forces, comme s’ils étaient nommément appelés… Ceux q
86reuse vis-à-vis des vaincus : les protestants les aidèrent à payer leur dette de guerre, par souscription publique. Et dans l’at
87éenne. Tandis qu’un simple citoyen, Henry Dunant, aidé par le général Dufour, vainqueur du Sonderbund, fondait la Croix-Roug
60 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
88 méthode éprouvée ni de raisonnement qui puisse l’aider. L’homme engage son action et parie tout sur quelque chose qui lui de
89outes fortuites de ma vie et qui, mon imagination aidant, prenaient d’immenses proportions, me mettaient dans une disposition
61 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
90la culture, ou faire de la culture. L’Unesco veut aider la culture, et plus encore aider les peuples à se cultiver, non point
91e. L’Unesco veut aider la culture, et plus encore aider les peuples à se cultiver, non point d’ailleurs pour le plaisir de l’
92e à la culture. Quel est le gouvernement qui peut aider ainsi ? Servitudes de la culture organisée Il y eut jadis des princ
93nt alors si pour ce prix l’on ne pourrait pas les aider mieux qu’en finançant une grande machine pour les aider. La machine n
94mieux qu’en finançant une grande machine pour les aider. La machine n’absorbe-t-elle pas plus d’énergie qu’elle n’en transmet
62 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
95ié, puis se mit à pleurer misère. Les riches ne l’aidèrent point, se disant tous ruinés, et refusant de faire le pool patriotiqu
63 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
96ié, puis se mit à pleurer misère. Les riches ne l’aidèrent point, se disant ruinés, et refusant de faire le pool patriotique des
64 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
97e-t-il avoir, de cette manière, vraiment servi ou aidé la culture, dans les divers pays du Continent ? — Il existe, dans cha
98 selon vous la deuxième condition ? — Ce serait d’aider financièrement les initiatives culturelles. Nos États ne consacrent q
65 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
99ontacts internationaux des festivals, ainsi que d’aider à faire connaître tel d’entre eux dans tel autre pays. L’organisation
66 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
100jà pas facile… Mais une fable simplette va nous y aider peut-être. Soit un Chef absolu qui ordonne à ses sujets de se peindr
67 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
101téressant ami, que vous faut-il ? A. Si vous ne m’aidez pas, sachez-le, je me jetterai dans les bras de Moscou, et c’est vous
102i vous jeter dans les bras de Moscou, qui ne vous aidera jamais sans conditions ? A. Parce que Moscou vous emm… et que ça me p
68 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
103 avec quels moyens à sa portée, ou qu’il pourrait aider à développer. [p. 40] Pourquoi l’Europe ? Tant que ce travail d’in
69 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
104lan, ou bien est oubliée. La situation de l’URSS (aidée par l’Occident ?) s’est améliorée à ce point que les Russes sont déso
70 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
105ot, mais faisait un pays. Et certes personne ne l’aidait, mais il était fort riche et souvent généreux, pourvu d’une plume qui
71 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
106idement vainqueurs, et alors l’Europe est là pour aider une nouvelle Russie à réintégrer la communauté occidentale ; — ou bie
72 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
107 se connaître, que les échanges entre les peuples aident les hommes à se mieux comprendre, que la compréhension crée l’amitié,
73 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
108ale, Hongrie, Bulgarie, Roumanie). Les Américains aident les pays de l’Ouest à relever leur économie, grâce à un système d’aid
74 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
109cifique du génie propre de l’Europe. La musique n’aidera pas à résoudre les problèmes de l’union politique de nos peuples, mai
75 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
110encée par les États-Unis, qui l’ont généreusement aidée mais se lassent un peu, l’Europe voit sa civilisation triompher, cert
111ceptions — de savoir par eux-mêmes où il faudrait aider, de quelle manière et pour quelles fins utiles. Pour se faire le mécè
76 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
112u d’études pour un Centre européen de la culture. Aidés de deux sténo-dactylos, ils préparent le programme du Centre, et mett
77 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
113te par le Prof. Girod, de l’Université de Genève, aidé par trois étudiants, en liaison avec M. Meyer-Heine, urbaniste en che
78 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
114ta. Ce que l’habitude et l’illusion anachronique, aidées par la version moderne de Bédier, nous font prendre trop facilement p
115es « révolutions de la vie sexuelle », et veulent aider les hommes à être mariés, et néanmoins contents. L’homme et la femme
79 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
116nt utiles et toujours amicaux. Plusieurs nous ont aidé dans notre tâche. Mais tous paraissent avoir compris — et certains no
80 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
117pire exercé par les mythes de l’amour peut nous y aider le mieux, et cela pour deux raisons faciles à discerner. La première,
81 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
118dans des cas bien concrets mais exemplaires, peut aider à mieux prendre son risque, à mieux assumer sa personne. p. 31 1
82 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
119ta. Ce que l’habitude et l’illusion anachronique, aidées par la version moderne de Bédier, nous font prendre trop facilement p
120es « révolutions de la vie sexuelle », et veulent aider les hommes à être mariés, et néanmoins contents. L’homme et la femme
83 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
121 méthode éprouvée ni de raisonnement qui puisse l’aider. L’homme engage son action et parie tout sur quelque chose qui lui de
122utes fortuites, de ma vie et qui, mon imagination aidant, prenaient d’immenses proportions, me mettaient dans une disposition
84 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
123orrespondrait à rien dans notre perspective, et n’aiderait à déceler aucun sens vérifiable. En effet, tout homme pensant dispose
124nge ». Et l’objet, le prochain — celui qu’il faut aider, selon la parabole évangélique — ne saurait être à son tour que l’exp
85 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
125té, sa vocation, même virtuelle, la soutenir et l’aider à naître. Ainsi l’amour dans sa réalité totale, intégrant [p. 225] l’
126en soi-même — le vrai moi, sujet de l’amour, et l’aider à prendre conscience de ce qu’il est ou peut devenir. N’est-ce pas l’
127e de ce qu’il est ou peut devenir. N’est-ce pas l’aider à réfléchir la lumière de l’amour [p. 240] créateur ? Non, ce serait-
128e serait-là trop dire, et pas assez. Aimer, c’est aider l’autre à se’ situer de telle manière que la lumière se voie en lui,
86 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
129nc libre et responsable, la morale ne peut plus l’aider. Parce que la vraie personne est posée par l’amour, existe par un act
87 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
130s historiens contemporains, G. de Reynold, nous y aidera mieux que personne : Europe nous est venue d’Asie, mère de toutes le
88 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
131t le secours de leurs armes aux premières qui les aident à leur tour des productions de leur sol, des travaux de leurs artiste
89 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
132ux autres et à eux aussi et encore de secourir et aider, mais non de nuire et de détruire. La connaissance du gouvernement en
133tez pour former le Corps Européen, & ce qui m’aida beaucoup à me persuader que ce Projet n’étoit point une chimère, ce f
90 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
134r il faut au contraire les avoir avec nous et les aider… contre les Russes ! Sans une ferme organisation européenne, on doit
91 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
135 à jeun et mourant de faim sous un prunier, ils s’aideraient tous deux machinalement à monter sur l’arbre pour cueillir des prunes
92 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
136ns cette lutte, l’esprit européen a été à la fois aidé et entravé par l’autre tradition — celle du Christ. Le trait caractér
93 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
137ne correspond à rien dans notre perspective, et n’aiderait à déceler aucun sens vérifiable. En effet, tout homme pensant dispose
138nge ». Et l’objet, le prochain — celui qu’il faut aider, selon la parabole évangélique — ne saurait être à son tour que l’exp
94 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
139té, sa vocation, même virtuelle, la soutenir et l’aider à naître. Ainsi l’amour dans sa réalité totale, intégrant l’animique
140en soi-même — le vrai moi, sujet de l’amour, et l’aider à prendre conscience de ce qu’il est ou peut devenir. N’est-ce pas l’
141e de ce qu’il est ou peut devenir. N’est-ce pas l’aider à réfléchir la lumière de l’amour créateur ? Non, ce serait là trop d
142e serait là trop dire, et pas assez. Aimer, c’est aider l’autre à se situer de telle manière que la lumière se voie en lui, m
95 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
143en se fit l’avocat voici un siècle, pourra nous y aider. Mais avant de l’appliquer aux trois grandes régions qui forment l’Oc
144rcer à devenir comme les [p. 3] autres, on veut l’aider à devenir lui-même. Au lieu de le diriger dès sa naissance dans une v
96 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
145ère jusque-là, je n’entrevoyais que des bribes. M’aidant de ses notes (592 pages, en anglais) et comblant quelques-unes des la
146toujours deviner quels sont les hommes qui vont l’aider et les milieux ignorés du public où résident les pouvoirs réels. Il a
147ter, qui occupe un poste gouvernemental, et qui l’aidera à régulariser sa situation puis à recevoir un passeport polonais. [p
148arfois au bras d’un secrétaire, souvent seul et s’aidant de sa canne, des « responsables » se mirent à l’œuvre, des comités se
149. Et tout d’abord convaincre ceux qui pouvaient y aider. Il avait publié plusieurs ouvrages, surtout aux débuts de sa carrièr
97 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
150 et son régiment de femmes, ayant battu les Popos aidés par l’Anglais Testefole, s’emparent de Ouidah, port de mer. Ils massa
151, pour le Tiers Monde et pour l’Europe qui doit l’aider. Nous n’avons pas le droit de frustrer la jeunesse soviétique, et les
98 1962, Esprit, articles (1932–1962). Lettre à Jean-Marie Domenach, à propos de « Sartre et l’Europe » (mai 1962)
152s pour le Tiers Monde et pour l’Europe qui doit l’aider… Ce que nous devons offrir au monde et à nos fils, ce n’est pas notre
99 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
153Europe, l’Amérique latine, le Monde arabe, peut l’aider à élucider. L’Inde doit sauver son passé, l’Afrique noire doit le déc
100 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Les mythes sommeillent… ils vont se réveiller [Entretien] (9-10 février 1963)
154faux problèmes… Cette illusion touchante peut les aider à vivre, mais non pas à comprendre leur vie. Car tous, tant que nous