1 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
1iversité, en introduisant le conférencier, a fait allusion aux divers points de vue auxquels on a pu se placer pour juger la Rév
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
2. (Veuillez ne pas voir dans cette phrase quelque allusion de mauvais goût.) Je vous ai rencontrée quatre ou cinq fois dans des
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
3ssens encore dans vos poèmes les plus obscurs des allusions furtives à certains états de la réalité. Mais plus les mots se plient
4 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
4issous dans le vent. Tout était reflet, passages, allusions. Plus tard, dans un petit bar laqué de noir jusqu’à mi-hauteur, puis
5minute d’une vie résume celte vie entière et fait allusion à tout ce qu’il y a sous le soleil, et même ailleurs. Croyez-moi, ce
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
6’excellents garçons. Revenons au civil. J’ai fait allusion au lieutenant-instituteur qui veut faire de la pédagogie avec sa sect
6 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
7ômes d’une autre sorte, ceux-là tout rayonnants d’allusions indéfinies, naissent autour de moi quand la passion ou la prière me f
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
8ne espèce d’autorité en ne parlant jamais que par allusions et mots couverts. Il intimide un peu le lecteur qui ne se sent pas co
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
9tion immédiate ou voiler sa difficulté. Les rares allusions qu’il fait à sa vie spirituelle n’en sont que plus émouvantes : Un d
9 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
10 dans le vent. Tout n’était que reflet, passages, allusions. [p. 46] Plus tard, dans un petit bar laqué de noir jusqu’à mi-haute
11inute d’une vie résume cette vie entière, et fait allusion à tout ce qu’il y a sous le soleil, et même ailleurs. Croyez-moi, vou
10 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
12 voulu voir qu’une pudeur — lui fait éviter toute allusion chrétienne, au point qu’en tels endroits où la vraisemblance voudrait
11 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
13i, marquons-le tout de suite, ne comportent nulle allusion à la position politique de ce journal. Le titre : La Crise est dans l
12 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
14e sens fin et naturel qu’a tout Français pour les allusions, les tournures de langage convenues, les « façons » discrètes qui met
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
15e moderne réduit à un complexe de fonctions ; ses allusions au désordre social ; la corrélation qu’il indique entre l’optimisme d
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
16 Lyon, la cinquantaine, assez bavard. À certaines allusions, je devine qu’il est « seul dans la vie ». Pourtant, il porte une all
15 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
17’est pas sans une mystérieuse signification ? » L’allusion à saint Paul est évidente. Mais Constant, comme les romantiques allem
16 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
18s de refus, mais seulement un geste de doute, une allusion à l’infinie complexité de nos problèmes ; tous ceux qui cherchent un
17 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
19ier son intuition, rien qu’elle, dégagée de toute allusion impure ; Kierkegaard, si désespérément soumis aux intermittences de l
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
20 Lyon, la cinquantaine, assez bavard. À certaines allusions, je devine qu’il est « seul dans la vie ». Pourtant, il porte une all
21rmations de parti pris ou des récits entremêlés d’allusions à des célébrités locales, provoquant chaque fois de gros rires. L’hom
19 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
22de chômeurs ? Les journaux français sont pleins d’allusions ironiques au mot de Goering sur le beurre remplacé par les canons. Vo
20 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
23ocialisme et le christianisme… Il fait évidemment allusion aux Deutsche Christen. » Finalement les étudiants récalcitrants reçoi
21 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
24lques notes aux obscurités qu’entraînaient trop d’allusions à d’autres parties du livre. 1. Crise moderne du mariage Deux moral
25 leurs lectures, par les spectacles, et par mille allusions quotidiennes, dont le sous-entendu est à peu près [p. 656] que la pas
22 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
26it pas présenté le coq, même par la plus discrète allusion. Puis on attend. M. de Rougemont écrit des pages pénétrantes à propos
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
27te dressé la liste des romans qui n’y font aucune allusion ; et le succès remporté par les autres, les complaisances qu’ils évei
28et reste inavoué, mais tout de même il y est fait allusion, et par là, dans une certaine mesure, des exigences incompatibles se
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
29crets. » Les précisions données par le texte font allusion à une technique de l’acte sexuel sans consommation, car « celui qui g
30t cette coutume, sans faire d’ailleurs la moindre allusion à son origine sacrée. Tous ces faits rendent vraisemblable la conclus
31est toujours ce que l’on veut qu’il soit. » 92 L’allusion au « cœur » est nettement dirigée contre Bernard de Clairvaux, dont l
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
32que peu embourgeoisé. (Çà et là une citation, une allusion, témoignent de la connaissance que Rousseau avait de Pétrarque, vérit
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
33 leurs lectures, par les spectacles, et par mille allusions quotidiennes, dont le sous-entendu est à peu près : que la passion es
27 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
34ndamment que l’on n’en peut rien dire que par des allusions, des métaphores, des poèmes « inspirés ». À ce niveau, le mysticisme
35ils laissé pour la plupart que des fragments, des allusions, des éclats fugitifs ou « illuminations », pareils aux souvenirs d’un
28 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
36té de la tyrannie. » Et qu’il suffise enfin d’une allusion aux prophéties de Burckhardt sur les « terribles simplificateurs », q
29 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
37el. D’autant plus que certains détails, certaines allusions, et beaucoup de silence, font pressentir un drame secret, un nœud vit
30 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
38que bien, le nonsense y compris, qui n’est qu’une allusion à des sens imprévus ou cachés. Quant à l’absurde pur 19 , c’est une c
31 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
39ive et de ses répliques modernes. (Je ne fais pas allusion aux gratte-ciel, ces beaux joujoux [p. 147] inoffensifs, souvent gran
40as deux pas dans une ville sans y trouver quelque allusion. Elle règne sur l’énorme industrie des films, sur l’édition et sur la
41rs, moins comme réalité que comme arrière-pensée, allusion perpétuelle et nostalgique, révèle toute l’étendue de notre ennui, le
32 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
42ne. D’autant plus que certains détails, certaines allusions et beaucoup de silences font pressentir un drame secret, un nœud vita
33 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
43ndamment que l’on n’en peut rien dire que par des allusions, des métaphores, des poèmes « inspirés ». À ce niveau, le mysticisme
44ils laissé pour la plupart que des fragments, des allusions, des éclats fugitifs ou « illuminations », pareils aux souvenirs d’un
34 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
45ns remarquable qu’aucun de ces documents ne fasse allusion à l’ordre culturel de demain. Et il est cependant certain que si les
35 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
46dant pris soin d’indiquer çà et là, par de brèves allusions tout au moins, certaines circonstances privées, c’est qu’il est parfo
36 1946, Journal des deux Mondes. 14. Intermède. Mémoire de l’Europe
47lessé, ta vie s’en va.) La force était mémoire et allusion. Elle était ce vieil arbre tenace. Elle était la douceur et la sagess
37 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
48, pour qu’on n’aille pas y voir je ne sais quelle allusion à des circonstances trop réelles.) L’Amérique ne doute pas un instant
38 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
49fictif. En fait, le dialogue tourne court sur une allusion aux experts ou aux complexités de la politique, je n’y entends rien n
39 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
50s disputes centenaires ou quinquennales, avec nos allusions perfides ou flatteuses qui perdent pointe et sens si l’on se déplace
40 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
51nt été coupées, parce qu’elles contenaient trop d’allusions à des incidents oubliés ; et j’ajoute une Ve Partie, qui précise la
41 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
52 qui murmurait parfois : — C’est consolant ! (par allusion à ses malheurs d’amour, si simples…) [p. 47] Et la femme de Gordius
42 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
53, pour qu’on n’aille pas y voir je ne sais quelle allusion à des circonstances trop réelles.) L’Amérique ne doute pas un instant
43 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
54ou de gêne, non qu’il soit dit ni même décrit par allusions ou par symboles, mais sa présence souveraine [p. 64] est annoncée par
44 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
55ui qui murmurait parfois : C’est consolant ! (par allusion à ses malheurs d’amour, si simples…) [p. 96] Et la femme de Gordius
45 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
56de nos dernières séances, je me suis risqué à une allusion courtoise à sa légende bien connue. Il est entré dans une fureur terr
46 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
57. Notre rêve du progrès par exemple — j’y faisais allusion tout à l’heure — semble avoir évacué l’Europe pour émigrer vers l’Amé
47 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
58enue au cours du Congrès. (La presse y fait peu d’allusions.) Et ce n’était pas un accident, puisqu’au cours de la même séance in
48 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
59auté très vivante, faite de nuances familières, d’allusions locales, d’humour intraduisible. Néanmoins, du point de vue culturel,
49 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
60pas. Leur juxtaposition est un simple accident. L’allusion au sens de l’humour malenkovien est sans relation aucune, dans l’espr
50 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
61cipales. La première, celle à laquelle je faisais allusion tout à l’heure, consiste à dire que nous sommes trop différents. Il y
51 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
62tant mon amour sous le couvert d’un roman plein d’allusions et de symboles qu’elle comprendra. Et voici que l’on fait un triomphe
63? Certains épisodes du roman le donnent à croire, allusions aux péripéties et situations les plus typiques de la légende de Trist
64noter qu’à chaque fois un point d’ironie frappe l’allusion. Ainsi, la mère du héros meurt très tôt (comme dans Tristan), mais vo
65 comme un poème d’amour écrit en secret, dont les allusions sont chargées d’un bonheur encore inconnu… — N’est-il pas contre natu
66he fût devenu le « Voyage vers Dieu » auquel font allusion plusieurs notes pour le livre. Au terme d’un périple romanesque où to
67ls et tenaces que les tabous sociaux. J’y ai fait allusion à propos de Musil. S’il est vrai que la passion cherche l’inaccessibl
52 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
68int à chaque coup le centre de la cible. D’où mes allusions répétées à la technique du Zen-bouddhisme — que je voudrais maintenan
53 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
69tant mon amour sous le couvert d’un roman plein d’allusions et de symboles qu’elle comprendra. Et voici que l’on fait un triomphe
70? Certains épisodes du roman le donnent à croire, allusions aux péripéties et situations les plus typiques de la légende de Trist
71noter qu’à chaque fois un point d’ironie frappe l’allusion. Ainsi, la mère du héros meurt très tôt (comme dans Tristan), mais vo
72 comme un poème d’amour écrit en secret, dont les allusions sont chargées d’un bonheur encore inconnu… — N’est-il pas contre natu
73he fût devenu le « Voyage vers Dieu » auquel font allusion plusieurs notes pour le livre. Au terme d’un périple romanesque où to
74ls et tenaces que les tabous sociaux. J’y ai fait allusion à propos de Musil. S’il est vrai que la passion cherche l’inaccessibl
54 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
75, je n’ai trouvé dans tout son œuvre que de rares allusions à l’Hamlet de Shakespeare, et pas une mention de Tristan — pour des c
55 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
76int à chaque coup le centre de la cible. D’où mes allusions répétées à la technique du Zen-bouddhisme — que je voudrais maintenan
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
77quel la Bible fait de fréquentes et très précises allusions et au centre duquel se situent des poèmes légendaires comme l’épopée
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
78des attitudes plus « militantes ». (Maritain fait allusion, dans la page citée plus haut, au mouvement personnaliste qui, dès 19
58 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
79 je n’ai trouvé dans toute son œuvre que de rares allusions à l’Hamlet de Shakespeare, et pas une mention de Tristan — pour des c
59 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
80n’avais pu que soupçonner à la faveur de quelques allusions qu’il lui arrivait d’y faire, sans insister. C’est l’Européen que j’a
81éoriques, il se bornait à opposer de mystérieuses allusions aux conditions sine qua non de réussite du congrès, qu’il semblait le
60 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
82ther et du jansénisme. Je m’excuse de traiter par allusions rapides, peut-être obscures, un sujet qui demanderait de gros ouvrage
61 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
83ther et du jansénisme. Je m’excuse de traiter par allusions rapides, peut-être obscures, un sujet qui demanderait de gros ouvrage
62 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
84pouvoir sur soi ou pouvoir sur autrui ? J’ai fait allusion tout à l’heure au dilemme Puissance ou Liberté. Or, ces deux termes d
63 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
85à des essais communautaires. À peine y ai-je fait allusion, tous m’expliquent aussitôt que « ça n’a jamais réussi ». (Comme s’il
64 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
86intuition, rien qu’elle, dégagée de [p. 23] toute allusion impure ; Kierkegaard, si désespérément soumis aux intermittences de l
65 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
87 dire. J’en suis un peu honteux. (Je fais surtout allusion à ce que vous dites du côté rituel de l’entrée en armes.) 67 q
66 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
88ans un conflit fatal. (p. 349-350) Puis, faisant allusion aux négociations qui devaient donner naissance à l’ONU — mais cela s’
67 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
89e slave, à laquelle Valéry ne fait pas la moindre allusion. Je ne sais pas s’il a jamais lu Dostoïevski, j’en doute parfois. La
68 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
90hercherait en vain dans la Déclaration la moindre allusion aux moyens à mettre en œuvre pour assurer par exemple aux citoyens «