1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
1 [p. 548] Littérature alpestre (juillet 1931) i Mlle Claire-Éliane Engel, qui a conquis maint somm
2 dès l’abord, c’est la pauvreté de la littérature alpestre en France. À part Sénancour, aucun de nos écrivains n’a su puiser dan
3oute une suite de chefs-d’œuvre lyriques à sujets alpestres. « Toute une tradition d’individualisme lui frayait la voie », note f
4 Toute l’œuvre de Nietzsche est pleine de repères alpestres. « Comme ces vues précises, aiguës, et qu’inspire l’escarpement, nous
5tre le plus fécond et le plus adéquat à la nature alpestre. Il contient en puissance toute une morale de l’effort individuel et
6’a-t-il épuisé ? Il y a depuis Nietzsche un style alpestre dans la pensée. Ne pourrait-il pas informer d’autres pensées que les
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
7viens de hauts rochers encore clairs dans un soir alpestre… Immédiatement après les blocs, s’étend la zone. Je longe l’avenue bo
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
8téroclites : la nature compartimentée des régions alpestres, l’ouverture du col du Gothard au xiiie siècle, l’influence du mouve
4 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
9 [p. 1] New York alpestre (14 février 1941) c Personne ne m’avait dit que New York est une îl
10m’avait dit, non plus, que New York est une ville alpestre. Je l’ai senti le premier soir, quand le soleil couchant flambait les
11 connais. Mais il y a plus. Il y a le sol qui est alpestre dans sa profondeur. À Central Park, au milieu des prairies, vous voye
5 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
12s auprès de [p. 14] Dieu. Les pâtres de la Suisse alpestre sont des gens simples et réalistes. Ils crurent l’apôtre. Ils le crur
6 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
13e nouveau monde New York, octobre 1940 New York alpestre. — Personne ne m’avait dit que New York est une île en forme de gratt
14m’avait dit, non plus, que New York est une ville alpestre ! Je l’ai senti le premier soir d’octobre, quand le soleil couchant f
15 connais… Mais il y a plus. Il y a le sol qui est alpestre dans sa profondeur. À Central Park, au milieu des prairies, vous voye
7 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
16Tableaux américains (décembre 1946) c New York alpestre Personne ne m’avait dit que New York est une île en forme de gratte-c
17m’avait dit, non plus, que New York est une ville alpestre ! Je l’ai senti le premier soir d’octobre, quand le soleil couchant f
18 connais… Mais il y a plus. Il y a le sol qui est alpestre dans sa profondeur. À Central Park, au milieu des prairies, vous voye
8 1948, Suite neuchâteloise. VII
19n j’aimai ce lac aux rives glauques ! sans rien d’alpestre, et dont les eaux, comme celles d’un marécage, longtemps se mêlent à
9 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
20n j’aimai ce lac aux rives glauques ! sans rien d’alpestre, et dont les eaux, comme celles d’un marécage, longtemps se mêlent à
10 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
21s, au temps de ma jeunesse. La monnaie de ce pays alpestre ayant décidé une bonne fois de ne plus descendre dans les plaines bas
11 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
22ves qui en découlent, et à cause des deux chaînes alpestres qui s’y croisent, mais à cause du rôle historique qu’il a joué aux or
12 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
23 l’autonomie de la commune. Les trois communautés alpestres d’Uri, de Schwyz et d’Unterwald s’engagèrent à n’accepter aucun juge
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
24s, comme devait l’être un peu plus tard la Rhétie alpestre — dont la population venait de l’Illyrie, aujourd’hui yougoslave, et
25 Rhénanie. Ce carrefour de distribution du trafic alpestre, autour du lac aux nombreux bras en forme de fjords, présente un inté
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
26tit coin de l’Empire. Quant aux serfs des vallées alpestres, nous avons vu qu’ils participent aux assemblées locales, avec les au
27 somme « du pays », sinon précisément des vallées alpestres. Mais ils redoutent l’emprise croissante de cette famille sur la rout
28ux yeux de leurs vassaux et des chefs des vallées alpestres, que Bonaparte ne sera Français aux yeux des Corses. Il n’y a pas, en
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
29e belliqueux des cités du Plateau et des communes alpestres unies par un réseau de pactes. Vues du dehors, par ceux qu’elles ont
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
30Plateau et qui envahit déjà de nombreuses vallées alpestres ; un dixième seulement de la population vivant d’une agriculture d’ai
31électriques alimentées par de grandioses barrages alpestres, tels que celui [p. 152] de la Grande-Dixence, s’est accélérée depuis
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
32urs célestes qui sont ce que l’on a écrit de plus alpestre, aérien et cristallin — le sommet de sa poésie. Après lui, il y a Fra
330 Hautain, fervent et hiératique, naturellement alpestre et volontairement grec, exilé dans le temps et la hauteur, Spitteler
34, et jusque chez les chamans de Russie, ce « mage alpestre » m’apparaît comme l’ancêtre direct de C. G. Jung, — qui lui aussi n’
18 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Stampa, vieux village… (15-16 janvier 1966)
35iai-je — jusqu’à Soglio tout proche et ses palais alpestres. Et quel paysage autour de nous! Le clocher aigu de l’église ; de mai
19 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
36sur les raisons d’être d’une fédération au centre alpestre de l’Europe, un ordinateur eût probablement répondu, vers 1300, par u
20 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
37aal, et qui mourra mystérieusement dans un désert alpestre, tout près du nid d’aigle d’Hitler. Ses deux thèses extrêmes sont rep
21 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
38isciplines. L’atmosphère intellectuelle est d’une alpestre alacrité. Tous les problèmes de pointe, réels ou à la mode, sont trai
22 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
39 relie au croisement des deux principales chaînes alpestres, la moitié nord et la moitié sud du Saint-Empire romain de nation ger