1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1r la victime d’un miracle. — C’était l’époque des amateurs de ruines. Je suis descendu au bord de l’eau, un peu au-dessous de la
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Montclar (février 1927)
2savoir ce qui est en lui de l’homme même, ou de l’amateur distingué, — et ne peut pas nous tromper là-dessus. Il se connaît ave
3 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
3spersion des efforts artistiques. Tout ce monde d’amateurs de découvertes, de snobs, de marchands de tableaux, de critiques d’av
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4aits de mes auditeurs. — Vous êtes, me dit-on, un amateur de troubles distingués. Peu de sens du réel. Mais nous vous montreron
5 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
5 esprit ou de celui des autres. Nous avons vu des amateurs de pittoresque essayer, au hasard, des incantations tout juste bonnes
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
6onfessait.) Deux chances sont encore offertes aux amateurs de risques authentiques : l’aviation et l’alpinisme. On commence à no
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
7 projecteur balaie les gazons, les terrasses, des amateurs de baisers dans l’ombre et des fumeurs isolés qui ont fait le tour de
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8aits de mes auditeurs. — Vous êtes, me dit-on, un amateur de troubles distingués. Peu de sens du réel. Mais nous vous montreron
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
9r la victime d’un miracle. — C’était l’époque des amateurs de ruines. Je suis descendu au bord de l’eau, un peu au-dessous de la
10 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
10à provoquer l’indignation révélatrice de tous les amateurs d’inextricable ; d’autre part, elles définissent suffisamment la caus
11 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
11che ou M. Godeau ou plus récemment les héros de l’Amateur d’imprudence incarnèrent ailleurs toutes les complexités. Il s’agit,
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
12pital. Quantité de petits catéchismes du marxiste amateur fourniront le bagage d’arguments nécessaires. Et voilà une question r
13 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
13 que cet ouvrage ne mérite d’être lu par tous les amateurs de grand lyrisme intellectuel (le style admirable de ces pages a été
14 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
14: on s’occupait du prix Goncourt et des travaux d’amateurs de quelques dames lettrées. Pourtant, ce roman d’Edschmid aurait pu p
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
15. Voilà sans doute de quoi décevoir largement les amateurs de panacée universelle. On a pris l’habitude du frisson politique : f
16 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
16tôt l’action d’un « démiurge » sauvage, omnivore, amateur de catastrophes et de crimes. Les animaux se mangent entre eux, les h
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17is matériels. De là à croire que je ne suis qu’un amateur, ou que je pose au prolétaire, il n’y a qu’un cheveu. ⁂ Paradoxes. —
18r le destin « pour voir », qui est la manière des amateurs de vie intense, trahit je crois d’assez banales complaisances. Et le
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
19d’étudiants, cours ruraux, « journées sociales », amateurs de littérature, philosophes, paysans, cercles d’hommes, groupant des
19 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
20diverses calomnies recueillies par des biographes amateurs, et à l’action de la polémique catholique (Denifle, Maritain, Grisar)
20 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
21d’étudiants, cours ruraux, « journées sociales », amateurs de littérature, philosophes, paysans, cercles d’hommes, groupant des
21 1938, La Vie protestante, articles (1938–1978). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
22e Marque, se voient rejetés de la Cité. Alors les amateurs de clés de l’Apocalypse disent aux chrétiens : Voici la Bête ! Et la
22 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
23evait amener des confusions inextricables. Pour l’amateur non initié des poèmes provençaux et des romans bretons, l’adultère de
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
24égers troubadours méridionaux », grands seigneurs amateurs ou jongleurs besogneux, que les romanistes unanimes nous décrivent co
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
25evait amener des confusions inextricables. Pour l’amateur non initié des poèmes provençaux et des romans bretons, l’adultère de
25 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
26s d’incitations aux créateurs qu’il ne comble les amateurs de beaux poèmes oubliés. Toutes ces tentatives constituent, pour repr
26 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
27it aussi bien chez les intellectuels que chez les amateurs de vraie culture, les lecteurs, le public cultivé. Car c’est de ce ch
27 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
28s les âges. Que les sceptiques, les fatigués, les amateurs de controverses interminables attendent encore ! Qu’ils nous laissent
28 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
29ien chez les intellectuels créateurs que chez les amateurs de vraie culture, les lecteurs, le public cultivé. Car c’est de ce ch
29 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
30même. Il est temps de décourager les innombrables amateurs sans vocation qui l’apprennent par correspondance dans les romans et
30 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
31diverses calomnies recueillies par des biographes amateurs, et à l’action de la polémique catholique (Denifle, Maritain, Grisar)
31 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
32 Sommet du Monde un amphithéâtre de pierre où les amateurs du pays jouaient du Shakespeare avant la guerre. Les deux fils, offic
32 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
33écrivaient à satiété — l’un copiant l’autre — les amateurs d’espagnolisme, a été totalement décapée par ces années de guerre civ
33 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
34 Sommet du Monde un amphithéâtre de pierre où les amateurs du pays jouaient du Shakespeare avant la guerre. Les deux fils, lieut
35 ne sont pas des agents de location, d’autre part amateurs de golf, de géraniums, et de week-ends paisibles au bord d’un lac. Ma
34 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
36 ne sont pas des agents de location, d’autre part amateurs de golf, de géraniums et de week-ends paisibles au bord d’un lac. Mai
35 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
37déistes hérétiques ; et ces pieux catholiques des amateurs réjouis de confessionnaux climatisés munis d’une « grille désodorisan
36 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
38règle extérieure à votre action. Je dirai plus. L’amateur d’art, en présence de votre tableau, bien loin de le juger selon quel
37 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
39le plus grand. L’agent. Je vois que vous êtes un amateur de paradoxes. Quel est selon vous le héros de l’époque ? X. Quelqu’u
38 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
40éistes hérétiques ; et ces pieux catholiques, des amateurs réjouis de confessionnaux climatisés munis d’une « grille désodorisan
39 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
41 libéré l’Inde. Un fou a subverti l’Allemagne. Un amateur distingué a sauvé les États-Unis ruinés par le « réalisme » des busin
40 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
42coups assez simples, sans plus de sentiment que l’amateur d’échecs n’en attache aux figures de ses problèmes. 1. Si les États-U
41 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
43la vie de notre temps. ⁂ Quels problèmes ? dira l’amateur qui se contente bien de son plaisir. Qu’il songe pendant quelques ins
42 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
44as de la terre, mais d’autres hommes. [p. 8] Aux amateurs de géographie je réponds donc : l’Europe, c’est d’abord le fonds comm
43 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
45dis rien des délices clandestines qu’entretient l’amateur de crépuscules antiques. Beauté de Paestum enlisée dans les roses et
44 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
46 stupéfiante, Kierkegaard se disant lui-même un « amateur » sans aucune compétence technique) retenons cette observation centra
45 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
47 stupéfiante, Kierkegaard se disant lui-même un « amateur » sans aucune compétence technique) 101 retenons cette observation c
46 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
48aint-Lazare, vers 3 h. du matin, un autre jeune « amateur de sûreté nationale » vient l’interroger, et en dépit du sauf-conduit
49dre position dans leurs conflits de doctrine. Aux amateurs d’impasses théoriques, il se bornait à opposer de mystérieuses allusi
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
50toire de Genève. Aujourd’hui, les chœurs mixtes d’amateurs de nos petites villes, surtout vaudoises, sont capables d’exécuter pa
51t deux petits chœurs et une compagnie théâtrale d’amateurs, la Chaux-de-Fonds une fanfare réputée (en guise d’orchestre) et un g
52 de fortune rassemblés pour une exécution par des amateurs fervents et ingénieux, tout concourut à faire de ce petit drame pour
48 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
53ien voulu mais n’ont pas pu (ou l’inverse) et des amateurs qui se contentent d’acheter les œuvres cotées des professionnels, ou
49 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
54ien voulu mais n’ont pas pu (ou l’inverse) et des amateurs qui se contentent d’acheter les œuvres cotées des professionnels, ou
50 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
55On n’ignore pas que des douzaines d’ingénieurs ou amateurs de mécanique, en France surtout, avaient construit d’autres voitures
56e occidentale à la portée instantanée de tous les amateurs de musique, et leur nombre multiplié. Il en va de même pour les pièce
51 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
57une part, des initiatives locales animées par des amateurs de théâtre et de musique, d’autre part, le goût des voyages. La renco
52 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
58rouver pour engager le dialogue seront plutôt des amateurs éclairés que des spécialistes de tel ou tel aspect de leur culture. J
59 tel aspect de leur culture. Je prends le terme d’amateur au sens étymologique : celui qui aime et voudrait faire partager son
53 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
60issent pas de la terre, mais d’autres hommes. Aux amateurs de géographie, répondons que l’Europe, c’est tout d’abord l’ensemble
54 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
61mme « prodigue et coureur d’aventures », « enragé amateur de femmes », « ennemi de toute pudeur et sainteté », à tel point [p. 
55 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
62iter les imprudents qui s’en prenaient au dogme d’amateurs (quelle horreur ), d’idéalistes (pire encore), ou même d’autodidactes