1 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
1 sexualité, et notamment de la signification de l’ambivalence sémantique présentée par des termes tels qu’acte, création, etc. Puis
2 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
2econnaître en lui-même. Je soupçonne une profonde ambivalence dans certaines dénonciations passionnées de l’hitlérisme : la violenc
3 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
3m, tout créateur en général, soupçonne au moins l’ambivalence vertigineuse des plus secrets motifs auxquels il cède en choisissant
4 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
4 [p. 216] Chapitre IX Les ambivalences du progrès Une situation de crise Malgré notre illusion de provincia
5ec telle notion particulière du cosmos. Quant aux ambivalences de la science, elles sont liées, nous l’avons vu plus haut, à l’essen
6e la personne. Les paradoxes et les tensions, les ambivalences perpétuelles que l’on a reconnues dans le cours du Progrès sont nées
7re monde comme il va (je n’y ai trouvé partout qu’ambivalence) mais en vertu d’un acte d’espérance, dont j’ai tenté, du moins, [p. 
5 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
8ment (au double sens de ce mot) d’où sa fréquente ambivalence. Chateaubriand, prévoyant la venue d’une société universelle, qui ne
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
9oque qui ne reviendra pas de si tôt » 182 . Cette ambivalence de son jugement se traduit par le double mouvement qu’il donne aux pe
7 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
10r de disparaître des combinaisons qu’il amorça. L’ambivalence d’un tel comportement — que je retrouve dans la plupart des livres co
8 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
11. Je prends le DDT comme exemple typique de cette ambivalence de notre science. Au début, le DDT a sauvé des récoltes immenses aupa