1 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
1 qu’il s’agit là d’une description un peu plus qu’amicale du régime de l’URSS, d’une fervente autocritique, voire d’un éloge ad
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
2sant [p. 168] bourgeois et travailleurs, réunions amicales de pasteurs. Je me suis initié à la géographie politique et même spir
3oureux, tendus ou épanouis dans une compréhension amicale et directe. Je vois cette abstraction : le Public, s’évanouir et rena
4urs ; — les Mutilés et Invalides du Travail ; — l’Amicale des Anciens Musiciens du 7e Génie ; — les Blessés du Poumon ; — la Fé
5édération des Familles nombreuses. Cette dernière amicale d’« accidentés » est sans doute la plus à plaindre : elle témoigne en
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
6r refuser toute espèce d’aide ou de considération amicale. Bienfait correspondant : cela force à choisir bien nettement entre s
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
7oureux, tendus ou épanouis dans une compréhension amicale et directe. Je vois cette abstraction : le Public, s’évanouir et rena
5 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
8ur et l’Occident , par sa forme même d’apostrophe amicale et ironique, provoque et engage un dialogue. J’ai d’autant moins envi
6 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
9illion. Le tout dans un ordre parfait, sous l’œil amical de trois cents policemen montés. On circulait sans nulle peine autour
7 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
10illion. Le tout dans un ordre parfait, sous l’œil amical de trois cents policemen montés. On circulait sans nulle peine autour
8 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
11 normal, à contrer chacun de nos mouvements, même amical en réalité. Rien au monde ne pourra les persuader que nos intentions
9 1948, Suite neuchâteloise. VII
12ecommencera. Odeur de l’eau qui dort, pénétrante, amicale. Un poisson saute et ride un moment le miroir… Non, je ne vais pas me
10 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
13ecommencera. Odeur de l’eau qui dort, pénétrante, amicale. Un poisson saute et ride un moment le miroir… Non, je ne vais pas me
11 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
14ne tibétain barrée d’un sourire mince et pourtant amical. Il fait très chaud. De ses poches, il tire deux bouteilles de bière
12 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
15ccinistes aux gluckistes paraît bien innocente et amicale au regard des exclusives catégoriques que prononcent les disciples de
13 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
16 l’ont entendu de cette manière.) Groupement tout amical, spontanément formé dans un esprit de coopération européenne, l’Assoc
14 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
17ne donc [p. 4] Ramuz me répétant ce soir avec une amicale ironie : « Cher M. de Rougemont, c’est une accablante entreprise que
15 1960, Preuves, articles (1951–1968). Les incidences du progrès sur les libertés (août 1960)
18ans le monde d’aujourd’hui : leurs confrontations amicales les orientent, toujours plus consciemment, vers la recherche d’une sa
16 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
19 eux tous des contacts souvent utiles et toujours amicaux. Plusieurs nous ont aidé dans notre tâche. Mais tous paraissent avoir
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
20ne tibétain barrée d’un sourire mince et pourtant amical. Il fait très chaud. De ses poches, il tire deux bouteilles de bière
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
21e la chrétienté ; donc par le moyen d’une entente amicale et d’une manière plus pratique et convenable qu’actuellement. … Pour
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
22s prophètes de Quarante-huit, évoque l’idée d’une Amicale universelle des Misanthropes ou d’une Mutuelle des Égoïstes. On peut
20 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
23ms était sincèrement pro-polonais, et sincèrement amical avec moi, mais pas très courageux… Après beaucoup d’hésitations, et v
24tre accord va mettre une fin pacifique [p. 38] et amicale à la querelle qui a duré trois cents ans entre les Polonais et les Ru
21 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
25’elle ne soit guère plus facile à réaliser qu’une amicale des misanthropes. Refusé par le roi de France Louis XI et par le pape
22 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
26 eux tous des contacts souvent utiles et toujours amicaux. Plusieurs nous ont aidés dans notre tâche. Mais tous paraissent avoi
23 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
27ccinistes aux gluckistes paraît bien innocente et amicale au regard des exclusives catégoriques que prononcent les disciples de
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
28 la souveraineté absolue. Je ne crois pas à cette Amicale des misanthropes. [p. 144] Je crois à la nécessité de défaire nos Ét
25 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
29 la souveraineté absolue. Je ne crois pas à cette Amicale des Misanthropes. Je crois à la nécessité de défaire nos États‑nation
26 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
30 il faut appliquer la méthode du fédéralisme. L’amicale des misanthropes Puissance ou liberté : ces deux finalités commandent
31 la souveraineté absolue. Je ne crois pas à cette amicale des misanthropes. Je crois à la nécessité de défaire nos États-nation
27 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Témoignage sur Bernard Barbey (7-8 février 1970)
32oublier lui-même ? C’est sans nul doute à la très amicale et délicate insistance de Berne que je dois d’avoir écrit mes deux li
28 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
33 la souveraineté absolue. Je ne crois pas à cette Amicale des misanthropes. Je crois à la nécessité de défaire nos États-nation
29 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
34gard de l’Europe des États, que j’ai nommée une « Amicale des misanthropes » — quelque chose qu’on peut dire mais non pas faire
30 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
35inition. L’union des États-nations, ce serait une Amicale des misanthropes. Cela peut s’écrire, non se faire. Car ou bien vous
36écrire, non se faire. Car ou bien vous faites une amicale, mais vous n’êtes plus des misanthropes. Ou bien vous restez misanthr
37restez misanthropes, et alors toute possibilité d’amicale est exclue. Quand les ministres et chefs d’État des « Puissances » eu
31 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
38arré 161 , une contradiction dans les termes, une Amicale des Misanthropes. Si l’obstacle est l’État-nation — comme il le démon
32 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
39qu’elle ne figure que tout incidemment, à titre d’amicale mise en garde contre l’excès d’originalité qui, selon elle, empêchera
33 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
40ndre, l’une des trois solutions que voici : — une Amicale des misanthropes ; — un mariage qui garantisse aux conjoints leurs dr
34 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
41l’union ; pas un mot sur sa forme : Fédération ou Amicale des Misanthropes ; pas un mot sur les sacrifices qu’aucun pays ne s’e