1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
1iberté méthodiquement organisée ? En réalité, cet amusement a pour seul but de faire avaler la pilule amère des connaissances. On
2 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
2oésie, de philosophie, ou de lucre, ou de simples amusement ? Quel tollé mondial, aussitôt ! Quel fracas de cris au fou ! au gasp
3 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
3te. Cependant, ceux qui ont lu Lolita avec plus d’amusement pervers que d’émotion, seront en droit de douter de la légitimité d’u
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
4te. Cependant, ceux qui ont lu Lolita avec plus d’amusement pervers que d’émotion, seront en droit de douter de la légitimité d’u
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
5 ne peut pas dire que les lettres ne soyent qu’un amusement d’une certaine partie des citoyens ; il faut les regarder sois une au
6 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
6cilement comparables. Traité tour à tour de « bel amusement » et de « livre le plus important de tous ceux qu’on a écrits et publ
7e l’homme même, mon livre « ne semblera qu’un bel amusement ». Sept ans plus tard, une guerre plus tard, et L’Être et le Néant ay