1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1e pas pouvoir les séparer. On n’écrit plus pour s’amuser : ni pour amuser un public. Un livre est une action, une expérience.
2 séparer. On n’écrit plus pour s’amuser : ni pour amuser un public. Un livre est une action, une expérience. Et, le plus souve
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jacques Spitz, La Croisière indécise (décembre 1926)
3isière indécise (décembre 1926) y L’auteur veut amuser en nous quelques idées graves en leur présentant les miroirs de perso
3 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
4e du divin… Reprendre l’offensive — au soir, je m’amuserai à mettre des étiquettes sur mes actes… Déjà je sens un sourire, — en
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
5ques hommes [p. 133] y pénètrent, et le goût de s’amuser ne renaîtra plus en eux. Ni même celui de souffrir. Le dernier rire d
6afés littéraires et dont il serait le premier à s’amuser ?   Février 1927. Relu Une vague de rêves et la préface de Libertinag
7nie, est-ce que vraiment vous vous êtes tellement amusés avec vos chers principes. [p. 144] Révolution, ce n’est plus détruir
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
8gs ; encore que… Bref, depuis quelques mois, je m’amuse à jouer le pickpocket. Cela permet, avec un minimum d’adresse, de déc
6 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
9est pas un luxe, n’est pas une faculté destinée à amuser nos moments de loisir, il a des exigences effectives ; et ces exigenc
7 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
10c une femme à chaque bras, l’air de ne pas trop s’amuser. — Ceci du moins n’a guère changé, dis-je, songeant aux Amours de Vie
11e l’Europe est en décadence quand je la regarde s’amuser. Je vois se perdre ce sens des correspondances secrètes et spontanées
12es plus hauts de notre vie. Ces citadins blasés s’amusent plus grossièrement que des barbares, ils s’imaginent pouvoir faire un
8 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
13émodées… Rentrons dans la ville un soir qu’elle s’amuse. Vous avez dîné au paprika chez des gens qui vous ont reçu comme un c
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
14érialisme historique de l’autre. La preuve, je m’amuse à la voir dans le fait que le pamphlet de M. Nizan, communiste, est e
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
15c une femme à chaque bras, l’air de ne pas trop s’amuser. Ceci du moins n’a guère changé, dis-je, songeant aux Amours de Vienn
16e l’Europe est en décadence quand je la regarde s’amuser. Je vois se perdre ce sens des correspondances secrètes et spontanées
17es plus hauts de notre vie. Ces citadins blasés s’amusent plus grossièrement que des barbares, ils s’imaginent pouvoir faire un
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
18e à la longue ! » Avec cela que vos plaisirs vous amusent tant ! La neurasthénie n’est-elle pas une de vos inventions ? Et tout
12 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
19ement sournoises. Sonnette. — Lord Artur, vous m’amusez beaucoup. Vraiment vous devez être jaloux ce soir. Quand vous cédez à
13 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
20mmun. Le croyant rit un peu de ces adresses. Il s’amuse parfois à perdre quelques coups, pour se prouver que rien de ce qui c
14 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
21vieux huguenots : « Tant plus à me frapper l’on s’amuse, tant plus de marteaux l’on y use. » p. 193 63. Conférence prono
15 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
22araît complètement. Mais à certains moments, il s’amuse à renaître. On voit d’abord son rire, rien que son rire qui plane, im
16 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
23é dont il assaisonnait ses Voyages en zigzag pour amuser son pensionnat, mais plutôt à ces albums illustrés, ancêtres du dessi
17 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
24hiques et littéraires ! Probablement, il s’en fût amusé : tout ce qui touchait à l’opinion publique était pour lui bien proch
18 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
25en main le « monument » du professeur Monod, et s’amusait à lire à ses voisins certains passages qui éveillaient tantôt des rir
19 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
26es battements du cœur sauvage de l’Espace », il s’amuse, il s’effraie [p. 599] de ses personnages, il les hait furieusement,
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
27me se pose — ou si l’auteur tout simplement s’est amusé à le poser. Il ne serait pas mauvais non plus de savoir si l’on cherc
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
28yait, elle allait donc d’instinct vers ceux qui s’amusaient à la brusquer. Ces coquetteries morbides d’une société en mal de nouv
29iser dans la période conquérante. [p. 44] Diderot amuse, on ne veut voir que sa verve, mais ce n’est pas elle, c’est sa plate
22 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
30rtent des bonnets de poil de lapin. On pourrait s’amuser à recomposer le pays autour d’eux 44 . Et l’on verrait alors que ces
23 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
31 phrase en Italie ou en Allemagne, si vous voulez amuser le monde. Mais la politique étrangère ne suppose pas, en France, la c
24 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
32ysannes, puis des gars endimanchés qui allaient s’amuser au chef-lieu, si bien que d’arrêt en arrêt, il fallut près de deux he
33’y reconnaîtraient rien de ce qui les « soucie », amuse, occupe, ou intéresse. Vraiment non, ce chapitre sur « l’origine rati
25 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
34erdu avec l’enfance. Comme on sent que l’auteur s’amuse de sa maîtrise : Lagerlöf, ou la gloire de conter ! Plusieurs douzain
26 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
35 ne trouve pas… Autrefois il fallait instruire ou amuser. (Comme on l’exige de nouveau en URSS et en Allemagne.) Mais nos roma
27 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
36 de servir la communauté, et non plus seulement d’amuser ou de se montrer original. Et qu’on ne croie pas que l’art en souffri
28 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
37’y reconnaîtraient rien de ce qui les « soucie », amuse, occupe, ou intéresse. Vraiment non, ce chapitre sur « l’origine rati
29 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
38isser attraper dans les figures qu’une Lagerlöf s’amuse à rajeunir tour à tour : une au moins par chapitre 48 , et à chaque f
30 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
39les mains . Mais tandis que j’y travaillais, je m’amusais à noter, au jour le jour, des anecdotes, des observations, des réflex
31 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
40tisme, il convient d’opposer une certaine douceur amusée. Voltaire nous conte là-dessus une anecdote dont j’aime assez l’imper
32 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
41et de mon honneur vilipendés. Il s’en fiche, il s’amuse à mes dépens après m’avoir livrée à la risée publique ! Comme si le r
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
42ne contravention, soit au contraire qu’elles s’en amusent, et qu’elles en tirent un répertoire inépuisable de situations comiqu
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
43avaient goûter malgré leur nostalgie 159 . René s’amuse un jour à effeuiller une [p. 243] branche de saule sur un ruisseau, a
35 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
44vieux huguenots : « Tant plus à me frapper l’on s’amuse, tant plus de marteaux l’on y use. 12  » p. 11 2. Conférence p
36 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
45utes ces aquarelles et ces tableaux de genre où s’amuse et s’attarde la maîtrise, on peut prévoir que la valeur d’un tel ouvr
46s épargné : « Je ne suis qu’un petit garçon qui s’amuse — doublé d’un pasteur protestant qui l’ennuie. » Type de boutade dont
37 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
47emède. Qu’elles rusent, bien, mais cela doit vous amuser. Si vous le prenez trop au sérieux, vous les perdrez et vous perdrez.
38 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
48 applaudissements aux plus médiocres parce qu’ils amusent le plus grand nombre et rapportent le plus d’argent, quand elle rend
39 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
49paraît complètement. Mais à certains moments il s’amuse à renaître. On voit d’abord son rire, rien que son rire qui plane, im
40 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
50ur s’est donné le bénéfice d’un mystère dont il s’amuserait à nous cacher la clé. Le Procès n’est nullement un conte. Joseph K. p
41 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
51utes ces aquarelles et ces tableaux de genre où s’amuse et s’attarde la maîtrise, on peut prévoir que la valeur d’un tel ouvr
52s épargné : « Je ne suis qu’un petit garçon qui s’amuse — doublé d’un pasteur protestant qui l’ennuie ». Type de boutade dont
42 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
53 [p. 164] bonnets de poil de lapin. On pourrait s’amuser à recomposer le pays autour d’eux. Et l’on verrait alors que ces bons
43 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
54nquiètent que superficiellement. À vrai dire, ils amusent plus qu’ils n’angoissent. D’ailleurs, l’idée d’un naufrage commun ou
44 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
55insouciance — vers une party… « J’espère que tu t’amuses, que tu as du fun », écrit l’ami du fond du Pacifique. Je pense aussi
56es de races ; tant de fous qui réussissent ou qui amusent ; et aussi tant d’efforts gaspillés pour se faire remarquer, pour êtr
45 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
57, quel beau vide, ou quelle plénitude du loisir ! Amusons-nous à dire un peu de quoi se fait la vie quotidienne, dans les début
58stants en viennent à louer les mêmes traits. Je m’amuse à juxtaposer Numa Droz et Gonzague de Reynold, quitte à glisser ensui
59u 10e). De nouveau, cette attente épuisante… Je m’amuse à recopier des notes éparses dans mes carnets ou mes blocs militaires
46 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
60lls (Long Island). La vie américaine commence à m’amuser. Si l’on peut s’amuser en 1940. Forest Hills, 30 novembre 1940 Notr
61ie américaine commence à m’amuser. Si l’on peut s’amuser en 1940. Forest Hills, 30 novembre 1940 Notre propriétaire est un m
47 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
62ourient à ces petites plaisanteries d’orateur qui amusent si facilement l’Américain. Il faut être sérieux et éloquent, devant u
48 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
63 voulez-vous que j’y fasse ? Je vous écris pour m’amuser. Je pense qui si vous êtes encore sérieuse et me reprochez ce ton « b
49 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
64nquiètent que superficiellement. À vrai dire, ils amusent plus qu’ils n’angoissent. D’ailleurs l’idée d’un naufrage commun ou d
50 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
65iez, je le suppose, à la démocratie.) Et que je m’amuse à jeter des pelures d’orange sous les pas solennels des Lieux Communs
51 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
66 d’humour qui leur plaît, et ils ne font que s’en amuser. Si on les compare aux Français, il est indéniable que ces derniers,
52 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
67ulement sournoises. Sonnette. Lord Artur, vous m’amusez beaucoup. Vraiment, vous devez être jaloux, ce soir. Quand vous cédez
53 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
68insouciance — vers une party… « J’espère que tu t’amuses, que tu as du fun », écrit l’ami, du fond du Pacifique. Je pense auss
69es de races ; tant de fous qui réussissent ou qui amusent ; et aussi tant d’efforts gaspillés pour se faire remarquer, pour êtr
54 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
70qui impatienteraient notre public, bien loin de l’amuser ou de piquer son désir de lire plus avant. — Il me semble que vous éc
55 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
71omaine, comme si elle excusait tout parce qu’elle amuse. Vous penserez que ce n’est pas sérieux, et [p. 128] peut-être aurez-
56 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
72 disent les Américains. Pendant qu’il administre, amusons-nous. Où je réponds Voici le raisonnement qu’a tenu devant la cour
57 1948, Suite neuchâteloise. VIII
73out le monde aime les Vaudois, les Marseillais, s’amuse des Canadiens, tolère les Belges, et se moque à l’occasion des Auverg
58 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
74ien peut-être, s’amusant à ce jeu où [p. 67] je m’amuse à le suivre. Enfin je pousse un pion, profitant d’un silence. Je lui
59 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
75ement ce qu’il me faut. » Il a l’air étonné, puis amusé. Et, soudain, en se levant : « Eh bien ! si c’est ainsi, allons le vo
60 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
76tends pas peindre ici quelque utopie qui pourrait amuser nos descendants. Tout peut changer radicalement et d’ici peu, bien mo
61 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
77tends pas peindre ici quelque utopie qui pourrait amuser nos descendants. Tout peut changer radicalement et d’ici peu, bien mo
62 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
78que l’esthète, je la trouve si touchante ! Elle s’amuse, elle s’instruit, elle se fait des souvenirs, elle apprend à connaîtr
63 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
79 des machines-outils ; c’est très joli, cela nous amuse et c’est utile, mais pourquoi n’y joignez-vous pas un petit livre exp
64 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
80des chroniques comme celle-ci, à moins qu’elles n’amusent nos petits-fils, comme on aime à retrouver dans son journal intime te
65 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
81on, sans vouloir en payer le prix ? Ou que l’on s’amuse à discuter la reliure de cette Constitution, qui est seule urgente, m
66 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
82k — quelle serait donc l’expression française ? — amusé de retrouver en moi cette persistance du premier choc reçu par mon ad
83deur de sa vision 83 . D’où sa curiosité avide et amusée pour tous ceux que l’on pouvait connaître, ne fût-ce que de réputatio
67 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
84ement ce qu’il me faut. » Il a l’air étonné, puis amusé. Et soudain, en se levant : « Eh bien ! allons le voir de ce pas ! »
68 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
85k — quelle serait donc l’expression française ? — amusé de retrouver en moi cette persistance du premier choc reçu par mon ad
86a vision 83 . [p. 197] D’où sa curiosité avide et amusée pour tous ceux que l’on pouvait connaître, ne fût-ce que de réputatio
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
87nous dit aux dernières lignes qu’il a « occupé et amusé vingt années de sa vie » : l’Histoire de la Décadence et de la Chute
70 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
88ce qu’on l’y saluait du titre d’Excellence, qui l’amusait, et qu’on s’y contentait de lui faire signer la note. (C’est mon dern
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
89st tous égaux. C’est pas parce qu’il y en a qui s’amusent à mettre un de devant leur nom qu’il faut qu’ils se croient plus que
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
90aboration presque quotidienne avec Honegger, je m’amusai beaucoup à découvrir les traits alémaniques de sa nature, à la fois p
73 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
91e légèreté miraculeuse le séjour d’un jeune homme amusé dans un château près de Strasbourg où l’accueillent gentiment Mélanie
74 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
92antôt remonte au dessin des vases grecs, tantôt s’amuse à refaire Les Ménines de Vélasquez, ou s’inspire de statues crétoises
75 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
93st vrai ? [p. 31] est-ce que cela m’intéresse ? m’amuse ? (aujourd’hui : est-ce que cela a du succès ? est-ce qu’on en a parl
76 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
94tout ! s’écrie-t-il avec une nuance d’indignation amusée. Je n’ai pas renoncé par attitude. Je n’ai rien décidé du tout ! J’at
77 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
95y viennent pour s’ennuyer durant les séances et s’amuser d’autant mieux après. Mais une sorte de passion très singulière, qui
78 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
96sion du trait, l’énergie bien menée mais l’humour amusé (pas du tout noir) qui restent les vertus majeures de l’œuvre entière
79 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
971970 J’ai choisi le sous-titre de ce livre pour m’amuser à faire mentir un proverbe fameux et que je croyais connu de tout lec
80 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
98. 89] remonte au dessin des vases grecs, tantôt s’amuse à refaire les Ménines de Velasquez, ou s’inspire de statues crétoises
81 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
99e c’est vrai ? est-ce que cela m’intéresse ? ou m’amuse ? a du succès ? est-ce qu’on en a parlé à la TV ? Le concept même de
100 des machines-outils ; c’est très joli, cela nous amuse et c’est utile, mais pourquoi n’y joignez-vous pas un petit livre exp
82 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Pourquoi j’écris (30-31 janvier 1971)
101obscure et fascinante, selon ce vers d’Hugo qui m’amusera sans fin : Vous dites : Où vas-tu ? Je l’ignore et j’y vais ! J’y v
83 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
102vint en avertir le public. On pensa qu’il voulait amuser et on applaudit ; il insista ; on rit de plus belle. C’est ainsi, je
84 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
103 des machines-outils ; c’est très joli, cela nous amuse et c’est utile, mais pourquoi n’y joignez-vous pas un petit livre exp
85 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
104a rappelle les jeux de clercs que chaque époque s’amuse à inventer. Les scolastiques désespéraient leurs étudiants en demanda
86 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
105r esprit de compétition. L’idée d’aller plus vite amuse l’Américain. Ford, sans plaisir, décide de jouer ce jeu. La même anné
106est pas un luxe, n’est pas une faculté destinée à amuser nos moments de loisir. Il a des exigences effectives ; et ces exigenc
87 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
107plexe nodal, fondement de la personne — de quoi m’amuser indéfiniment pendant les années qu’il me reste à vivre, à agir et à m
88 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
108s vivons, nous et toute la culture, défi qui nous amuse et nous passionne, mais en même temps nous ronge, nous persécute, et
89 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
109rcice de ce genre. Nous nous sommes tous beaucoup amusés et je suis donc convaincu que nous serons tous très heureux de répéte