1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1se de ta vie…). J’écris ces choses. Puis, dans un ancien carnet de notes, je retrouve un être si différent. Les gestes et les
2 élan devient recul, et l’évocation de mes désirs anciens ne me restitue qu’un dégoût. J’ai cru que je pourrais me regarder san
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
3eu, se précisent les circonstances d’une aventure ancienne. Entre hier et demain : Une femme « encore jeune » se souvient d’un
4 un peu émiettée, éventée, que je trouve dans une ancienne réalité ressuscitée… » Sachons gré à M. Vaudoyer d’avoir su donner à
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
5 ivresse, ils rencontrèrent une créature évadée d’anciens rêves qui hantait les limbes depuis un an déjà. Ils ne tardèrent pas
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
6r : Permettez-moi de me présenter… d’ailleurs une ancienne connaissance… le Sens Critique. Moi (gêné)… Rougemont. Le Sens Crit
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
7és. J’y retrouvai aussi plusieurs têtes connues d’anciens camarades d’école primaire. Comme ils avaient changé ! On s’entendait
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
8démontré qu’ils donnent une image mensongère de l’ancienne Suisse, à l’usage du peuple souverain qui ne manque pas d’en être fla
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
9retour au passé. Mais la considération de régimes anciens peut nous amener à constater, sans plus, que notre soi-disant progrès
8 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Sherwood Anderson, Mon père et moi et Je suis un homme (janvier 1929)
10on temps le souverain du monde. Tamerlan pour les anciens. Ford pour les modernes. Quelle décadence ! p. 123 ax. « Sher
9 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). « Belles-Lettres, c’est la clé des champs… » (janvier 1929)
11es mots.) (Mais je tiens à le leur dire ici : Les Anciens Bellettriens qui ont perdu toute foi ne connaîtront pas de pardon. Ca
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
12u sommet du Rozsadomb — la Colline des Roses. Une ancienne mosquée, disiez-vous, le tombeau du prophète Gül-Baba. Puis, comme le
13es nonnes, bien que les voûtes soient celles d’un ancien couvent. Nous pénétrons dans une grande salle vivement éclairée. Murs
11 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
14acle. Jaloux et Dick conversent en danois. Quatre anciens Bellettriens célèbrent les rites du Sapin vert. À ce moment apparaît
12 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
15 faces maigres qui ressemblaient terriblement à d’anciens Habsbourg, des comtes athlétiques et la [p. 50] silhouette échassière
13 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
16u sommet du Rozsadomb — la Colline des Roses. Une ancienne mosquée, disiez-vous, le tombeau du prophète Gül-Baba. Puis, comme le
17es nonnes, bien que les voûtes soient celles d’un ancien couvent. Nous pénétrons dans une grande salle vivement éclairée. Murs
14 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
18— pour avoir la paix dans ma chambre ; aussi, une ancienne fatigue à guérir pour qu’on me laisse errer dans la campagne. La peti
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
19ez à l’arrêt brusque. [p. 172] Ici règne le plus ancien, mais le dernier « burgrave et comte » de la Prusse-Orientale. Journ
16 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
20dmond Jaloux et Dick conversent en danois. Quatre anciens Belletriens 21 célèbrent les rites du Sapin Vert. Ô glossolalies amo
17 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
21a vogue récente des essais, genre assurément fort ancien, mais auquel notre époque vient de redonner une très vive nouveauté.
18 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
22t se passer de recettes morales inventées par les anciens juifs, Kant, Joseph Prudhomme ou le pasteur Charles Wagner. Tel est l
19 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
23es déterminations, qui, par suite, bouleverse les anciennes déterminations, en un mot, l’acte qui libère. Le désordre dont souffr
20 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
24samment expliquée par l’insuffisance de la pensée ancienne ? Les historiens le croient volontiers. Mais on ne saurait dire qu’il
21 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
25bien nouveau. On n’a eu qu’à reprendre des textes anciens. Mais le fait qu’on y insiste indique une orientation nouvelle du mar
22 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
26ce fut le choc des « défenseurs de l’ordre » (les Anciens Combattants) et des gardiens de l’ordre. De part et d’autre, une conc
27 à créer sera l’œuvre d’un « ordre » analogue aux anciens ordres de chevalerie. Son honneur : le combat singulier. C’est-à-dire
23 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
28rne féodalité des trusts et des banques, et que l’ancienne féodalité des grands seigneurs. Partis : Bastilles à démolir ! Je dis
24 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
29uissance assez austère. ⁂ Six chômeurs allemands, anciens officiers et sous-officiers pendant la guerre, s’embarquent pour l’Am
25 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
30oir avec intransigeance. Or le critère moral de l’ancienne bourgeoisie a perdu tout prestige à nos yeux. Et les critères « nouve
31de la pensée bourgeoise, vice qui le lie au monde ancien et le condamne à passer avec lui : il décrit l’anarchie intime de l’h
26 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
32iennent moralement et spirituellement au désordre ancien qu’ils condamnent. Ils sont bien trop pressés de réussir, et si jamai
27 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
33libérale de reconnaître que le Dieu de la Bible — ancien et nouveau Testament — est seul Maître de la seule Justice, de la seu
28 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
34ation constante qui s’opère aujourd’hui entre les anciennes catégories sociales, d’ailleurs bien plus complexes qu’on ne le croit
29 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
35t lui en donner un » Par Hippolyte Ducos, député, ancien ministre, président de la commission de renseignement à l’Exposition
30 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
36 écrits des [p. 155] prophètes et des apôtres — l’Ancien et le Nouveau Testament — sont les témoignages de la Parole. Enfin, l
31 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
37 mal assuré dans son nouveau parti, il voyait ses anciens amis l’abandonner. L’homme qui venait d’« apaiser » par une boutade l
32 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
38public nous propose, au contraire, une mystique d’anciens combattants. Le fascisme est anti-capitaliste (en théorie), M. de la
39n, n’indique d’urgence une direction commune, les anciennes habitudes vont se réveiller, et la houlette de Léon Blum n’empêchera
33 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
40à cette espèce de hantise, comme vous dites : les Anciens Combattants à côté de nous. Ils ont subi une épreuve formidable, ils
41 mais pas du tout, votre jalousie à l’endroit des Anciens Combattants. Ils ont subi une épreuve inutile et mauvaise. Ils ont ét
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
42ins [p. 23] écrivains, prisonniers des catégories anciennes, que le monde devient « impensable ».) Ce renversement d’équilibre n’
35 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
43mais qui soit au fond exactement semblable à de l’ancien (comme le dit, à peu près, un personnage de Claudel). Du nouveau qui
36 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
44 souveraine et vraie, nous le trouverons chez les anciens Hébreux. Le Moyen Âge à son déclin nous donnera l’occasion de saisir
37 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
45isation plus finaliste que celle des Juifs sous l’ancienne alliance. La grandeur d’Israël est d’avoir incarné une vocation, et r
46nts d’amère ironie, proclamait que la justice à l’ancienne manière ne devait [p. 63] jamais être sacrifiée. 21  » Ainsi toute te
38 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
47on spirituelle est définie : en face de la mesure ancienne qui se survit en tyrannie stérile et idolâtre, affirmer une mesure no
39 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
48qui l’incarnent, soit qu’ils la créent contre une ancienne mesure défaillante (prophètes et révolutionnaires) soit qu’ils la mai
40 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
49porteur des idées de la jeunesse et de celles des anciens combattants, je suis enfin l’annonciateur de la Nation allemande à ve
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
50reste à tirer de notre examen de quelques mesures anciennes ou actuelles, la conclusion précise en vue de quoi nous sommes partis
42 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
51é multiplier les grands exemples de civilisations anciennes fondées sur des mesures déterminées, et tirant justement de ces mesur
52esures ce que nous appelons leur grandeur. L’Inde ancienne, la Grèce d’Homère et la Grèce de Périclès, et la Rome des Césars, et
43 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
53que fort simple d’une harmonie préétablie entre l’ancien libéralisme et l’étatisme qui paraissait le nier. Les idéalistes viva
44 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
54a vraie révolution n’est pas la prise du pouvoir (ancien), elle est d’abord l’affirmation d’une nouvelle autorité. Il est trop
55nouvelle bien davantage qu’à guérir des maux déjà anciens, et dont ces médecins-là s’accommodaient très bien. Penser en vue de
56ans une vie. Cela peut être quelque chose de très ancien 93  : c’est toujours quelque chose qui remonte à son origine permanen
57 qui ne sont en fait que les résidus de créations anciennes. L’esprit s’y engage à sa suite, persuadé qu’il pense le réel, alors
45 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
58é multiplier les grands exemples de civilisations anciennes fondées sur des mesures déterminées, et tirant justement de ces mesur
59esures ce que nous appelons leur grandeur. L’Inde ancienne, la Grèce d’Homère et la Grèce de Périclès, et la Rome des Césars, et
46 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
60e nos hebdomadaires, l’écho suivant, intitulé Les Anciens et les Jeunes. « Depuis la disparition de Paul Bourget, le doyen d’él
47 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
61rne féodalité des trusts et des banques, et que l’ancienne féodalité des grands seigneurs. Partis ! Bastilles à démolir ! Je dis
48 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
62irituelles ». Nous ne dirons pas avec M. Aragon l’ancien : « Moscou la gâteuse », — car Moscou est encore un peu mieux que cel
63— mais nous signalerons à M. Bouglé le cas de cet ancien Normalien qui ne sait plus lire. Ce qui lui permet de fourrer dans le
49 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
64ascisme ne sont pas des pôles contraires (comme l’ancienne gauche et l’ancienne droite), mais deux aspects de plus en plus sembl
65es pôles contraires (comme l’ancienne gauche et l’ancienne droite), mais deux aspects de plus en plus semblables d’une même foli
66ssolini marche sur Rome : lui seul a su mâter ses anciens « camarades ». Puis c’est Hitler qui prend ses meilleures armes au so
50 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
67a révolution fédéraliste, non plus fondée sur les anciennes « régions », non plus « séparatiste » mais communaliste. Il n’y va pa
68rançaise, et la volonté même de paix qu’affiche l’ancien combattant Adolf Hitler ne peuvent rien contre le mécanisme meurtrier
51 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
69ur pied d’égalité. [p. 29] Le père Renaud est un ancien marin, barbu, jovial, déjà touché par le gâtisme, mais agréablement,
70 Sur les murs blanchis, quelques petites gravures anciennes, encadrées de noir, et joliment disposées, une photo de bateau, et un
71Jérémie exigeait que le roi payât les ouvriers. L’Ancien Testament nous montre que le système de propriété chez les Juifs est
72allu un nouveau conformisme pour les libérer de l’ancien ; et l’alibi d’une action politique à laquelle ils n’entendent goutte
73n fuir à l’écart, essayer de prolonger encore les anciens jeux, de subtiliser un peu plus, de raffiner cet examen que la pensée
74mbition ne sera plus de faire des œuvres (au sens ancien) mais d’être à tout moment à l’œuvre toujours ouverte vers le monde,
75as cette littérature bannissant toutes les formes anciennes. Mais ces formes étaient exclusives, elles souffriront de cette nouve
76 buts, l’invite à s’abaisser à un niveau où l’art ancien perd ses prestiges, où l’esprit se découvre d’autres tâches. Goethe e
52 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
77st le rocher, la montagne brûlée. La maison : une ancienne magnanerie, très haute, aux murs de gros moellons rougeâtres et gris
78asteur préside et on le respecte : 40 ans ; genre ancien combattant ; « très large », dit-on. Et « il cause bien ». 16 décem
79on ensemble, dans son unité [p. 170] naturelle et ancienne. Une même patine de crépuscule roussit les champs, les arbres, les ma
80e la région : — les « ayants-droit » à la carte d’ancien combattant ; — les Survivants de l’Alsacienne (66e division) ; [p. 2
81Mutilés et Invalides du Travail ; — l’Amicale des Anciens Musiciens du 7e Génie ; — les Blessés du Poumon ; — la Fédération des
82ulation de retraités, d’« exclus », de mutilés, d’anciens de tout ce qu’on veut, de « survivants »… Faut-il penser que le malhe
53 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
83ont fait leur temps, — que dire de Paul bien plus ancien ! — tous ceux qui tiennent la prédestination pour un dogme immoral ou
54 1937, Esprit, articles (1932–1962). M. Benda nous « cherche », mais ne nous trouve pas (juillet 1937)
84dont il définissait comme suit les éléments : « L’ancienne génération, celle dont les membres avaient environ la trentaine en 19
85vée par les circonstances. » D’où résulte que les anciens, les heureux, méprisaient l’action politique, — cultivaient la vérité
86se : en conclusion, M. Benda fit observer que les anciens étaient « intellectuels », et que les jeunes se voient contraints par
87ne » fit remarquer que la génération [p. 617] des anciens est essentiellement celle de Barrès, de Maurras, de Sorel, de Péguy,
88 — M. Benda refusa de répondre. La génération des anciens, des heureux, des intellectuels riches, c’est M. Benda, et personne d
89tte position. On nageait en pleine confusion. Les anciens se vantaient et accablaient les jeunes. Ceux-ci refusaient de se reco
90 jeunesse, convient en fait à la génération des « anciens ». À cette erreur totale sur les faits, M. Benda ajoute une erreur no
55 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
91e nos destins, dans une époque où des choses plus anciennes et plus grandes que notre statut se trouvent remises en discussion, b
56 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
92 direct sur pied d’égalité. Le père Renaud est un ancien marin, barbu, jovial, déjà touché par le gâtisme, mais agréablement s
93 Sur les murs blanchis, quelques petites gravures anciennes, encadrées de noir, et joliment disposées, une photo de bateau, et un
57 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au dossier d’une vieille querelle (novembre 1937)
94yal, un dilemme assez comparable, « par lequel un ancien Philosophe prouvait qu’on ne se devait point mêler des affaires de la
58 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
95le des conditions de vie tendait-elle à faire des anciens seigneurs de simples usufruitiers du sol, rendant inutile leur devoir
59 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
96cette ville [p. 10] de l’Ouest, non loin du Rhin. Ancienne ville d’Empire, vieille culture, richesse moderne, de la mauvaise épo
97 reporters qui ont mal ou point connu l’Allemagne ancienne. Voici donc ce que je retiens de mes observations depuis un mois. (Il
98es nouveaux. (Le gouverneur de la province est un ancien employé de postes, ventripotent et qu’on juge très vulgaire.) Partout
99s en brun. C’est un dur. Chômeur depuis sept ans. Ancien [p. 25] chef d’une Kameradschaft (compagnie de miliciens rouges). Irr
100té, où de nouveau j’entends battre le cœur de mon ancienne « Germanie aimée »… 2 janvier 1936 Le fils de la propriétaire est u
101à cette espèce de hantise, comme vous dites : les Anciens Combattants à côté de nous. Ils ont subi une épreuve formidable, ils
102e ne comprends pas votre jalousie à l’endroit des Anciens Combattants. Ils ont [p. 38] subi une épreuve inutile et mauvaise. Il
103e soir, et celle-là seule, la dernière et la plus ancienne, tous mes souvenirs de Souabe, tout votre romantisme ! Mais vous avez
60 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
104a révolution fédéraliste, non plus fondée sur les anciennes « régions », non plus « séparatiste », mais communaliste. Il n’y va
61 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
105velle de l’amour humain : la passion. Ignorée des Anciens, ou considérée par eux comme une maladie, la passion sera désormais l
106e la virginité — loi de [p. 654] l’esprit. Pour l’Ancien Testament, par exemple, une descendance nombreuse est signe d’électio
107ion, une « maladie de l’âme » comme pensaient les Anciens, tout le monde est prêt à le reconnaître, c’est un des lieux communs
108’enfance : Blonde, aux yeux noirs, en ses habits anciens Que dans une autre existence peut-être J’ai déjà vue, et dont je me s
62 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
109on en vertu de l’absurde, en vertu d’une promesse ancienne, d’une déraison humaine, d’une raison de foi, d’une promesse faite à
110 nouveau le bonheur. Un bonheur qui ressemble à l’ancien, mais qui n’appartient plus à la forme du monde, car c’est lui qui tr
63 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
111oralisme se révèle plus exténuant que les morales anciennes. Le culte de l’amour-passion s’est tellement démocratisé qu’il perd s
64 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
112ublimation non déguisée de coutumes beaucoup plus anciennes traduisant la nécessité d’une sélection biologique. Et il n’est pas j
113réaffirmation de la vie, non pas certes de la vie ancienne, et non pas de la vie idéale, mais de la vie présente que l’Esprit re
114uvelle. Le mariage, par exemple, n’avait pour les Anciens qu’une signification utilitaire, et limitée. Les coutumes permettaien
115s une nouvelle traduction du persan faite sur une ancienne version arabe. Le périple du Roman de Barlaam et Josaphat est encore
116te interaction si rapide peut s’expliquer par une ancienne parenté entre le Midi précathare et les Celtes gaéliques et bretons.
117la doctrine courtoise rejoignît et fît resurgir d’anciennes traditions autochtones, elle n’en était pas moins pour les trouvères
118rc son oncle. Or il était fréquent, chez les plus anciens Celtes, que l’on confiât les enfants « à la garde d’un personnage qua
65 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
119luttes religieuses du siècle, qui refoulaient les anciennes hérésies dans une obscurité plus profonde que jamais, la tragédie des
120rit-il dans la Préface, j’avais remarqué dans les anciens qu’on reprochait à Euripide de l’avoir représenté comme un philosophe
121tant que s’abandonner au torrent des déchets de l’ancienne culture et de ses mythes désagrégés. [p. 260] C’est qu’il n’y a plus
66 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
122e est la possession d’une femme. Et l’un des plus anciens romans que nous possédions, le Théagène et Chariclée d’Héliodore (iii
123 chercher des ressemblances entre la tactique des Anciens et leur conception de l’amour. Les deux domaines restent soumis à des
124inconnu avant elle », répond Foch. L’hérésie de l’ancienne école, précise-t-il, c’était d’avoir voulu « faire de la guerre une s
67 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
125ainteté de la virginité — loi de l’esprit. Pour l’Ancien Testament, par exemple, une descendance nombreuse est signe d’électio
126on, une « maladie de l’âme », comme pensaient les Anciens, tout le monde est prêt à le reconnaître, c’est un des lieux communs
127’enfance : Blonde, aux yeux noirs, en ses habits anciens Que dans une autre existence peut-être J’ai déjà vue, et dont je me s
128ustement. Il ne le cherche pas à l’intérieur de l’ancienne situation cependant [p. 318] garantie « pour le meilleur et pour le p
129rte en vérité qu’un essai de retour à l’équilibre ancien, dont la crise même dénonce toute la précarité ; soit qu’elle projett
68 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
130tu de l’absurde, en vertu [p. 333] d’une promesse ancienne, d’une déraison humaine, d’une raison de foi, d’une promesse faite à
131 nouveau le bonheur. Un bonheur qui ressemble à l’ancien, mais qui n’appartient plus à la forme du monde, car c’est lui qui tr
69 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
132 Et les traces qui subsistent, dans leur texte, d’anciennes pratiques de magie montrent bien que l’usage de ces dernières est oub
70 1939, La Vie protestante, articles (1938–1961). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
133gieux du frère Claus, considéré comme témoin de l’ancienne foi, héraut de l’Eucharistie et prophète des malheurs dus à la Réform
134s n’a-t-il pas dit aussi qu’il fallait garder l’« ancienne foi » ! Voilà le conseil que les protestants devraient suivre ! Ce de
135ux confédérés, Faber adjure Zurich de conserver l’ancienne foi des cantons : mais vous savez très bien que Zurich seule garde le
136onnifiés viennent discuter le renouvellement de l’ancienne alliance confédérale. Nicolas invoque Moïse, qui lui répond longuemen
71 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
137 l’exaltation cependant, était considérée par les anciens comme une maladie de l’âme. Mais à partir du xiie siècle, et par l’e
72 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
138tzsche pose des valeurs qui détruisent les règles anciennes, mais qui ne valent que par ces règles et dans la mesure où l’on sent
73 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
139urner vers le passé pour y trouver le réconfort d’anciennes victoires, d’exemples édifiants. Déconcertés par l’ampleur de l’attaq
74 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
140enu historique nouveau », exactement inverse de l’ancien… Cela me fit songer irrésistiblement à un dialogue d’Alice au pays de
75 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
141e nos destins, dans une époque où des choses plus anciennes et plus grandes que notre statut se trouvent remises en discussion, b
76 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
142nt été créés, eux aussi par d’autres traités plus anciens, qui se trouvent en contradiction avec l’évolution récente de l’Histo
143e la vocation, c’est l’appel aux Prophètes dans l’Ancien Testament. Dieu leur donne toujours une tâche déterminée et immédiate
77 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
144une série de textes plus ou moins authentiques ou anciens. Car il est un agent permanent de la réalité humaine, telle que nous
78 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
145our nous l’équivalent de la Fête chez les peuples anciens, elle en avait les attributs le plus aisément reconnaissables : renve
79 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
146e à celle des hommes de Dieu qui se lèvent sous l’Ancienne Alliance, se confond avec la parole qui les conduira au martyre. La P
80 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
147ont fait leur temps — que dire de Paul, bien plus ancien ! — tous ceux qui tiennent la prédestination pour un dogme immoral ou
81 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
148un de tout ce que l’autre annexe. Ce mariage de l’ancien et du moderne n’est pas seulement une réussite technique, une habilet
82 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
149sse en 1935) et il s’attend à être abattu par ses anciens amis. Dans le refuge précaire d’un Christliches Hospiz, il sent peser
83 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
150 sens vivre une terre étrange, plus jeune et plus ancienne qu’aucune autre. Homme infime, ivre d’existence pure et seule, tombé
84 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
151e notre équipe en termes de gazette littéraire. L’ancien rédacteur en chef de Paris-Soir assisté par l’ancien secrétaire de la
152ien rédacteur en chef de Paris-Soir assisté par l’ancien secrétaire de la Revue hebdomadaire la dirige. L’ancien secrétaire de
153 secrétaire de la Revue hebdomadaire la dirige. L’ancien secrétaire de la Nouvelle Revue Française et l’ancien rédacteur en ch
154en secrétaire de la Nouvelle Revue Française et l’ancien rédacteur en chef du Matin lui fournissent de la copie. Les anciens d
155en chef du Matin lui fournissent de la copie. Les anciens directeurs de La Révolution surréaliste et de l’Esprit nouveau parlen
156t que s’affairent dans la grande salle centrale d’anciens collaborateurs des Nouvelles Littéraires, du Collège de Sociologie, d
85 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
157 ces coquetteries de style imitées de nos auteurs anciens qu’on trouvait à chaque ligne chez Valéry, chez Gide et leurs discipl
158« bien écrire » sinon par référence à des modèles anciens. (Que de pastiches dans nos lettres modernes !) Bien écrire, c’est ré
86 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
159us devenir ? Maintenant que de nouveau les choses anciennes sont là, non pas toutes certes, mais celle-ci en tout cas : que de no
87 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
160s et dans le vestibule qui sent le fruit de notre ancienne maison de campagne, et mon pied reconnaît cette brique près de l’esca
161mon voyage, voici comment il m’apparaît. L’Europe ancienne s’est rétrécie à la mesure de nos frontières. En une semaine, aux deu
88 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
162e ne croit pas à la survie, tandis que la foi des anciens temps redoutait une fin qui l’eût pourtant jetée dans l’Éternel ? [p
89 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
163our nous l’équivalent de la Fête chez les peuples anciens, elle en avait les attributs les plus aisément reconnaissables : renv
90 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
164l’Église qu’il fondera peut-être sera opposée à l’ancienne, au lieu d’être seulement plus vraie, donc plus universelle. Elle ser
165ien, s’est introduit dans les cadres et les rites anciens, jugés utilisables. Or, nous voyons ce processus ecclésiastique se ré
91 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
166tzsche pose des valeurs qui détruisent les règles anciennes, mais qui ne valent que par ces règles et dans la mesure où l’on sent
92 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
167entre deux rêves contradictoires. Le soldat qu’un ancien paquebot de luxe ramène vers son pays du fond du Pacifique, ou de l’E
168armi la troupe des politiciens sans emploi ou des anciens ministres de n’importe quoi. Il sera plutôt un [p. 43] homme d’affair
169 Les journaux donneront le chiffre de ses revenus anciens et celui de son nouveau salaire. Et puis en avant, et voyons ce que l
170autre cas, succès ou échec, ce czar reprendra son ancienne profession, avec ou sans augmentation de salaire et de rang. Et c’est
93 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
171des divers comités, les diacres ou les vestrymen (anciens d’Église), et beaucoup de dames avides de donner libre cours à leur f
94 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
172s en Amérique qu’une infime minorité. Boston, son ancienne citadelle, est aujourd’hui en majorité catholique. Les Juifs, les Noi
95 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
173iers possesseurs du bois et du rocher », sont des anciens Européens. Des gens qui ont voulu oublier leur patrie (pays des pères
174p l’air, et se référer constamment à des coutumes anciennes pour excuser en souriant des injustices présentes. Non, si la civilis
175e la valeur d’une œuvre par référence aux modèles anciens : si elle s’en rapproche, on la dit bien écrite. Si elle en diffère,
176attent Voici le contraste le plus profond entre l’Ancien et le Nouveau Monde : leur manière de réagir à la souffrance. Prenons
96 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
177 est un genre littéraire, dont la rhétorique fort ancienne peut entraîner à l’injustice. Et qu’enfin, vis-à-vis des êtres que l’
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
178gue, dans leur tension féconde. Lorsqu’on lit les anciens historiens suisses, j’entends ceux d’avant 1848, on est frappé de con
179qu’en principe. Aujourd’hui — repoussant tous ces anciens débats à l’arrière-plan — il y a le totalitarisme, et il y a le fédér
98 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
180e, à ma droite, quelques profils d’amis, ce jeune ancien ministre socialiste hollandais, ce jeune ancien ministre conservateur
181e ancien ministre socialiste hollandais, ce jeune ancien ministre conservateur anglais, les yeux bridés de Coudenhove, le sour
182ailliste hollandais, qui parle ainsi devant douze anciens présidents du Conseil, soixante ministres et anciens ministres, deux
183iens présidents du Conseil, soixante ministres et anciens ministres, deux cents députés aux Parlements européens, et six cents
99 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
184eth Lindsay M. P. ; Sir David Maxwell-Fyfe M. P., ancien ministre, procureur général aux procès de Nuremberg ; et le Dr Ernst
100 1948, Suite neuchâteloise. III
185divisions… Les quatre Conseillers d’État les plus anciens forment la première division ; ces Conseillers sont Nobles. La second
186lque loi nouvelle, ou de faire des changemens aux anciennes. Ce corps est une sorte de Comité chargé de l’administration de la po
187ces prétentions déplacées dans un pays où la plus ancienne noblesse n’est pas chapitrale, où les trois quarts de la noblesse tro