1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
1tte institution qu’on appelle généralement du nom anglo-normand de fosterage s’est maintenue en pays celtique : nous trouvons les enf
2 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
2e par Bernard de Ventadour, elle donnera au monde anglo-normand et français, puis champenois, son fils Richard Cœur de Lion, bon trou
3mme disait l’ancien franglais. Quel sport ! dit l’anglo-normand d’aujourd’hui. Mais voici plus sérieux. Certes, il n’y a pas seulemen