1 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Sherwood Anderson, Mon père et moi et Je suis un homme (janvier 1929)
1 récit s’avance à une allure libre et tranquille, anglo-saxonne et peu à peu entraîne tout un branle-bas d’évocations hautes en coule
2 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
2 son prestige ne le cède aujourd’hui qu’à l’idéal anglo-saxon du gentleman. Le rabais est notable. On solde. Au rayon des idéaux de
3 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
3e époque. Son influence, limitée d’abord aux pays anglo-saxons, s’étend rapidement depuis quelques mois en Allemagne, en Suisse, à P
4 trop souriants, comme on en trouve dans les pays anglo-saxons. On lui doit, entre autres, un ouvrage fameux sur l’Armée du Salut.)
4 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
5 diplomatie vaticane pour les pays germaniques et anglo-saxons ; un peu de soviétisme pour les autres. Dans l’ensemble, un régime po
5 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
6ou des Juifs, ou des Soviets, ou des Ploutocrates anglo-saxons, donc des autres, toujours des autres, — jamais du peuple allemand lu
6 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Les résultats de la guerre (21 décembre 1945)
7re, c’est la « pensée globale », comme disent les Anglo-Saxons. Et cette arme, c’est la bombe atomique. Or, remarquez que la démocra
7 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
8é. — Pour être plus espagnole d’origine que n’est anglo-saxonne celle des États-Unis, la société d’ici n’en compte pas moins bon nomb
9eneur venu les ferait se révolter. 2. Des trusts anglo-saxons et italiens (parfois allemands en réalité) se partagent l’industrie e
8 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
10ais, d’Allemands, d’Italiens, et d’une minorité d’Anglo-Saxons, laquelle d’ailleurs conduit tout le reste. Une petite ville internat
9 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
11e. Ce fut une glorieuse journée, comme disent les Anglo-Saxons, pensant au temps qu’il fait, tout simplement. Les [p. 247] délégués
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
12ire, c’est la « pensée globale » comme disent les Anglo-Saxons. Et cette arme, c’est la bombe atomique. Or remarquez que la démocrat
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
13nt de la contradiction en répétant : « hypocrisie anglo-saxonne ». [p. 68] Et les Yankees ripostent : « mauvaise foi latine ».) Puisq
12 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
14ès un modèle uniforme, qu’elles soient latines ou anglo-saxonnes, socialistes ou capitalistes. Ce modèle est celui de l’État totalitai
13 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
15çais, d’Allemands, d’Italiens et d’une minorité d’Anglo-Saxons, laquelle d’ailleurs conduit tout le reste. Une petite ville internat
14 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
16e. Ce fut une glorieuse journée, comme disent les Anglo-Saxons, pensant au temps qu’il fait, tout simplement. Les délégués paraissai
15 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
17me paraît moins rebattu que la fameuse hypocrisie anglo-saxonne.) Autre exemple de cette même contradiction dans les jugements europé
16 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
18. L’Américain lui, passe encore en Europe pour un Anglo-Saxon puritain du type dynamique, alors qu’il est en réalité et neuf fois s
17 1947, Le Figaro, articles (1939–1953). Le droit d’opposition (3 avril 1947)
19ée, mais nécessaire et organique, selon le modèle anglo-saxon. Ce caractère suffit à distinguer d’un seul coup d’œil les régimes dé
18 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
20ation européenne où latins et germains, slaves et anglo-saxons, scandinaves et grecs, se verraient soumis aux mêmes lois et coutumes
19 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
21nfin, les créateurs de la démocratie moderne, les Anglo-Saxons, attachent une pareille importance à la possession du sense of humour
20 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
22eur, des principes de 1789, et du parlementarisme anglo-saxon, il fallut une trentaine d’années pour le dégager. L’invasion des arm
21 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
23 siècle, a doté les églises suisses de cantiques anglo-saxons aux rythmes tantôt allègres, tantôt traînants et nostalgiques, et d’u
22 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
24ns, l’esprit germanique une méthode, tandis que l’Anglo-Saxon cherche une « approche » convenable. Il faut tenir compte de ce malen
23 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
25ns, l’esprit germanique une méthode, tandis que l’Anglo-Saxon cherche une « approche » convenable. Il faut tenir compte de ce malen
24 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
26rmis la réussite sociale des États scandinaves et anglo-saxons. (Ce dernier exemple paraîtra le moins spectaculaire, mais à la réfle
25 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
27r même de presque tous les pays. L’Europe latine, anglo-saxonne et germano-scandinave, conservatoire et laboratoire de toute l’Histoi
26 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Henri Brugmans, Les Origines de la civilisation européenne (septembre 1959)
28 qui n’est ni français ni germanique, ni latin ni anglo-saxon, quant aux préjugés, mais tout cela à la fois quant aux sources et au
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
29ès cette date, aux démocrates empiriques du monde anglo-saxon et des petits pays. Un Français d’aujourd’hui, s’il tient à s’assurer
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
30 variées de notre culture commune, germaniques et anglo-saxonnes autant que françaises et latines. Et si l’on cite C. F. Ramuz contre
31 a [p. 265] doté les églises suisses de cantiques anglo-saxons aux rythmes tantôt allègres, tantôt traînants et nostalgiques, et d’u
29 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
32remplissent depuis un an la presse intellectuelle anglo-saxonne, en attendant de se répandre dans nos pays), cette théologie-là boule
30 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
33culture générale et de ce que les Français et les Anglo-Saxons nomment encore les humanités. 3. Depuis plusieurs dizaines d’années,
31 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
34ore les textes mêmes, c’est surtout dans le monde anglo-saxon que L’Amour et l’Occident semble avoir influencé des œuvres de poètes
32 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
35 de l’écrivain engagé : « Entre l’URSS et le bloc anglo-saxon il est vrai qu’il faut choisir. L’Europe socialiste, elle, n’est pas
33 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
36influence considérable sur le monde universitaire anglo-saxon et les savants occidentaux tant soit peu soucieux de critiquer leur p
34 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
37paraît entré dans l’usage commun des politologues anglo-saxons de tous bords (« Nation-State » dans Toynbee, J. Fawcett, H. Kahn, et
35 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
38et des dépenses gouvernementales. Cette invention anglo-saxonne apparaît dans les années 1920 [p. 56] et 1930, mais ce n’est qu’à par
36 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
39, selon la grande tradition démocratique, qui est anglo-saxonne et calviniste française. Elle a formé le modèle européen des libertés
37 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
40la fois, outre les domaines français, allemand et anglo-saxon, celui de l’Europe [p. 78] de l’Est, et qui a nourri deux ouvrages ma
38 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
41ce » pour « faire l’Europe à la germanique ou à l’anglo-saxonne, en défaisant la France… En effet, si la France n’existait plus, comm