1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1nt les documents. La littérature de ces dernières années n’est qu’une forme de reportage international. L’Europe menant cette
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2ne longue vengeance. Ne m’avait-on pas dérobé des années de joie au profit d’une [p. 183] vertu que tout en moi reniait obscur
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
3aintenant voici Genève et son mystère. Car chaque année, renaissant des décombres où s’anéantirent l’honneur et la fortune de
4 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
4-puissante n’est plus qu’une question de quelques années. Mais peut-être est-il temps encore. Ici et là, quelques cris s’élève
5ent », dit‑il. Le plus mémorable événement de ces années de jeunesse, son « chemin de Damas » (comme il dit sans qu’on sache a
6chiffres indiquant le progrès de sa production, d’année en année. On pourrait ajouter à ces chiffres celui des milliards qu’i
7indiquant le progrès de sa production, d’année en année. On pourrait ajouter à ces chiffres celui des milliards qu’il possède
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
8 appris à lire, en cachette avec ma sœur aînée. L’année suivante, on me mit à l’école, parce que c’est la loi. La première cl
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
9crottes de mouches… Dans ce décor s’écoulent huit années de votre vie, citoyens ! Et vous pensez que c’est un grand progrès su
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
10es pour tous les écoliers. Ce plan régit les huit années réglementaires de la scolarité, et englobe la totalité de la science
11 leur jugement sont en raison inverse du nombre d’années d’instruction publique qu’ils ont subies. 3.h. Le dilemme J’ai indi
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
12 quoi se tordre. Car tout cela nous donnerait des années de liberté, en même temps qu’un peu de calme. Ces années de liberté n
13de liberté, en même temps qu’un peu de calme. Ces années de liberté nous permettraient de vivre, seule façon de s’instruire in
9 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
14près cet austère Pays qui n’est à personne paru l’année dernière — un livre assez troublant et qu’on a trop peu remarqué —, J
10 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
15sidore Ducasse et qu’il composa vers sa vingtième année un vaste poème en prose intitulé Les Chants de Maldoror. De 1870 jusq
16rer dans l’ombre après avoir été pendant quelques années l’idole et l’auteur-tabou du surréalisme. M. Pierre-Quint vient d’écr
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
17s la semaine qui suit Noël, — la plus sombre de l’année par les rues vides sous la pluie étrangère. Une porte basse s’ouvre s
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
18docle et Poèmes de la folie (octobre 1930) bi L’année du centenaire du romantisme sera celle aussi de la découverte de Höld
13 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
19de cette œuvre inoubliable. Antérieur de quelques années à Daphné, beaucoup plus long, — il compte plus de 600 pages dans l’éd
14 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
20le protestantisme en particulier. Depuis quelques années, le nom de Kierkegaard reparaît de loin en loin dans des revues comme
15 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
21elles s’étalent à la fois toutes ensemble. Dès l’année 1886, où il publiait son essai, Frommel donnait ainsi le diagnostic d
16 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
22 Quant à l’Allemagne, elle s’est depuis plusieurs années déjà pénétrée de cette philosophie, ainsi qu’en témoigne l’accueil fa
17 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
23[p. 47] mêle tout dans le temps et l’espace. Cent années et tous les visages aimés revivent dans cette coupe de songes, avec l
18 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
24s la semaine qui suit Noël, — la plus sombre de l’année par les rues vides sous la pluie étrangère. Une porte basse s’ouvre s
19 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
25 chant prophétique, confondant leurs flammes. Dix années dans le Grand Jeu. Dix années où le génie tourmente cet être faible,
26 leurs flammes. Dix années dans le Grand Jeu. Dix années où le génie tourmente cet être faible, humilié par le [p. 123] monde.
27llard qui reparaît en Allemagne. Et durant trente années, ce pauvre corps abandonné vivra dans la petite tour de Tubingue, che
20 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
28. Entre l’âge de mes humeurs et le chiffre de mes années, « peu de liaison ». C’est à l’intimité de mon regard avec les choses
29nches folles : le jardin est abandonné depuis des années, sur ses terrasses étroites, déjà brûlantes au matin, dominant la vil
21 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
30elevé, que les grands « succès » littéraires de l’année 1931 soient allés à trois romans d’écrivains protestants : Pierre Bos
31ait tenté de marquer ici d’une pierre blanche « l’année du roman protestant ». À la réflexion, l’on y a renoncé, pour des rai
22 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
32mesure que Goethe avance en âge. Nous voici à ces années de la vieillesse, dont Eckermann nous a livré les confidences, et où
23 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
33ait tirée de quelque journal intime du Goethe des années ascétiques, à Weimar avant l’Italie. Et le passage fameux de la Saiso
24 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
34re. Son succès en Allemagne remonte aux premières années de l’après-guerre, illustrées par les livres monumentaux de Spengler
25 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
35[p. 13] Nul ne pouvait prévoir ce que réservait l’année 1921. Reprenons notre courbe de productivité. À partir de 1921, et sa
36plus significatifs encore. En prenant pour base l’année la plus favorable de la période précédente, c’est-à-dire 1914, on pas
37ion folle du pouvoir productif se manifeste dès l’année 1923, il est neutralisé jusque vers 1929-1930, dans une mesure à vrai
26 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
38e de la philosophie des sciences, durant quelques années encore. Mais ce n’est pas, comme certains le répètent, d’une dogmatiq
27 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
39u siècle ou vocation personnelle ? 7 Depuis des années, dans toutes les conférences, dans tous les journaux d’opinion, dans
40au ? Croit-on vraiment que, jusqu’à ces dernières années, la civilisation de l’Occident ait permis plus d’espoirs, favorisé pl
41 de l’homme. Il faut bien reconnaître qu’en cette année 1934, l’homme se défend très mal. Et comment se défendrait-il, quand
42personne, dont on nous parle tant depuis quelques années ? Permettez-moi de renverser la question : que sont ces dieux et ces
28 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
43arxisme orthodoxe. Nous avons eu, depuis quelques années, comme une première vision d’un style de vie personnaliste. Cette jeu
29 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
44ire peut-être intempestive ? Depuis une dizaine d’années, une discussion générale [p. 194] s’est instituée sur les notions de
45ue ces différences, qui ne le voit, s’atténuent d’année en année. Ce qu’il nous importe de souligner ici, ce sont deux traits
46fférences, qui ne le voit, s’atténuent d’année en année. Ce qu’il nous importe de souligner ici, ce sont deux traits évidemme
30 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
47tabous. Nul ne pouvait prévoir ce que réservait l’année 1921. Reprenons notre courbe de productivité. À partir de 1921, et sa
48plus significatifs encore. En prenant pour base l’année la plus favorable de la période précédente, c’est-à-dire 1914, on pas
49ion folle du pouvoir productif se manifeste dès l’année 1923, il est neutralisé jusque vers 1929-1930, dans une mesure à vrai
31 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
50ation personnelle ? (février 1934) q Depuis des années, dans toutes les conférences, dans tous les journaux d’opinion, dans
51au ? Croit-on vraiment que, jusqu’à ces dernières années, la civilisation de l’Occident ait permis plus d’espoirs, favorisé pl
52 de l’homme. Il faut bien reconnaître qu’en cette année 1934, l’homme se défend très mal. Et comment se défendrait-il quand i
53personne, dont on nous parle tant depuis quelques années dans les jeunes groupes révolutionnaires de France et de Belgique, da
32 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
54iers posthumes, fut composée en l’espace de douze années. Le père de Kierkegaard avait passé son enfance à garder les moutons
33 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
55s… » [p. 607] Cela se passait à Copenhague, en l’année 1855. Depuis lors, il est vrai, les choses ont bien changé. On dirait
34 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
56llemand (octobre 1934) u Le meilleur livre de l’année. Je crois bien pouvoir l’affirmer. Le roman le plus fort, le mieux fa
35 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
57on, et comme tel il a bénéficié pendant plusieurs années, auprès de la critique bourgeoise, d’une attention d’autant plus symp
36 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
58oi que nous avions derrière nous deux milliards d’années, devant nous dix mille milliards d’années. Nous sommes des enfants de
59iards d’années, devant nous dix mille milliards d’années. Nous sommes des enfants de deux ans qui auraient encore dix mille an
37 1935, Esprit, articles (1932–1962). Albert Soulillou, Nitro (février 1935)
60remarquable que presque tous les écrivains de ces années éprouvent simultanément le besoin de s’exprimer par des romans du for
38 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
61e, de se transporter en imagination aux premières années de notre ère, en Judée, de nous remettre tant bien que mal dans la si
39 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
62ste émetteur d’où émanent depuis quasi deux mille années, intarissablement, à travers l’humanité, les ondes radioactives du Sa
40 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
63e qui lui conseilla de se faire enterrer pour une année, coupé en petits morceaux, dans du crottin de cheval, et de faire sub
41 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
64 moins « orthodoxes » qu’ils ont accueillis cette année. La belle étude de Karl Löwith sur Hegel, Marx et Kierkegaard fournit
42 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
65ous ainsi qui m’a fait peindre ces planchers, des années plus tard, pour que vous n’ayez plus jamais à les frotter. Après le p
43 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
66crutin leur a fait attribuer. Elles préparent les années de solitude à Paris, puis en Suisse pendant la guerre. Elles préparen
67exclusif (l’attitude du PC français jusqu’à cette année) Lénine n’a pas cessé de se répandre en sarcasmes. Martinov, chef des
44 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
68xcitation générale et stérile qui caractérise ces années. Nous avons à construire un ordre. Cela me paraît bien plus urgent qu
45 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
69issait Kierkegaard. Et nous voici au seuil de ces années où le chant séculaire de l’angoisse, après quelques cris rauques de d
46 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
70 la direction qu’elle imprima, dans les premières années, à l’entreprise. Certes la décadence du régime tzariste, la guerre pe
71proposent en exemple s’est avérée, après quelques années, incapable de maintenir l’unité vraie de la pensée et de l’action. El
47 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
72iste L’élite française s’est fait depuis quelques années une géographie de l’esprit dont le caractère frappant est d’être en c
73eu près ce que nous savions de la Russie vers les années 1920 : ce qu’en rapportent quelques journalistes préoccupés de confir
74ait été davantage frustrée qu’au cours des quinze années de luttes civiles que fut le régime de Weimar. Partis, régions, class
48 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
75 La mesure occidentale Depuis quelques milliers d’années que les peuples édifient des civilisations dont nous connaissons la c
49 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
76sont souples, n’ont plus rien de la brutalité des années de combat, avant 1933. Il ne s’agit pas de haine : il s’agit d’amour.
50 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
77proposent en exemple s’est avérée, après quelques années, incapable de maintenir l’unité vraie de la pensée et de l’action. El
51 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
78sort que choisit Kierkegaard, lorsqu’au cours des années qui préparèrent sa mort, il « changea de direction » et révéla le sen
52 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
79s (mars 1936) r I Jusqu’à ces toutes dernières années, les difficultés que pouvait rencontrer un écrivain étaient de deux e
80es sujets populaires. Donc, jusqu’à ces dernières années, l’écrivain doit se battre sur deux fronts : il doit gagner son pain,
81 notre production intellectuelle, depuis quelques années. À qui la faute ? À la lâcheté des auteurs ? Il y a eu, de tous temps
82s généraux obligent l’éditeur à « sortir » chaque année un certain nombre de livres fixé d’avance et fixé non point d’après l
83éditeurs, dont j’ai parlé, il a suffi de quelques années de ce régime pour qu’ils se vissent acculés soit à la faillite, soit
84e les choses n’iront pas au pire : d’ici quelques années, la crise persistant, il n’y aura plus en France d’édition libre. Et
53 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
85ciens de métier qui, une fois élus pour plusieurs années, ne se soucient pas forcément de la véritable volonté de la nation… P
86 contraire, parce qu’il en a souffert pendant les années d’inflation et de chômage ; j’entends le sophisme des régimes parleme
54 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
87au surplus lui sont postérieurs d’une trentaine d’années ; que Spengler n’est pas un admirateur de l’Orient, mais le contraire
55 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
88 moment du regroupement doctrinal, après quelques années de recherches « pluralistes », forcément tâtonnantes, et au seuil d’u
56 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
89fonde un régime marxiste, qui aboutit en quelques années, et selon son propre aveu, au capitalisme d’État. Mussolini fonde un
57 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
90n’avoir pas l’air trop romantique : mes dernières années de Paris m’avaient appris que cette ville, au moins pour la jeunesse
58 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
91n ce petit commerce lui rapporte, « ça dépend des années ». Pédenaud me considère comme riche (sinon dépenserais-je tant à son
92pour la première fois depuis je ne sais combien d’années, je viens de trouver dans un [p. 47] ouvrage littéraire la solution d
93e seul que j’ose donner — je m’accorderais chaque année onze fois la somme dont j’ai besoin pour vivre ici pendant un mois ;
94e un peu de sentiment sur l’île, et le bilan de l’année écoulée. [p. 128] Bilan. — S’installer dans la pauvreté comme dans u
59 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
95 Vie laborieuse, peu ou point de gains depuis des années. Pas de relations. Un niveau de culture fort au-dessus de la moyenne.
96a base des chiffres constants observés depuis des années, respecterait absolument la réalité statistique. Mais il donnerait à
97Nietzsche, Le Gai Savoir, Pensée pour la nouvelle année.) 3 novembre 1934 Minuit. J’ai terminé la tâche de la journée. Ma f
98oblème de l’autorité, tel que le posent cinquante années de démocratie parlementaire, et toute une tradition de libertés. Bref
99entre deux rochers et le ciel. J’y reviens chaque année. Comme par hasard… [p. 201] 8 mars 1935 (de retour à A…) Contact a
100 coup de dix heures, le grand mot qui résume cent années d’efforts, de luttes, de sacrifices et d’éloquence, de pensée libre,
101oyez-vous ça, comme tout est dérangé ! Les autres années, il pleut toujours le Vendredi-Saint, et il fait beau le jour de Pâqu
102l est en réalité, ou tel qu’il est devenu après x années de régime capitaliste parlementaire et laïque, le peuple ne sait plus
103lère de Simard en témoigne. 15 mai 1935 Comme l’année dernière, à la même date je crois, me voici au bout de mon rouleau. I
104— On en parle beaucoup en France, depuis quelques années ; mais cela ne paraît guère entraîner à des actes. Pourquoi ? Les ess
60 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
105oyez-vous ça, comme tout est dérangé ! Les autres années, il pleut toujours le Vendredi saint, et il fait beau le jour de Pâqu
106t la colère de Simard en témoigne. 15 mai Comme l’année dernière, à la même date je crois, me voici au bout de mon rouleau. I
61 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
107 très raisonnable. Ils restaurent depuis quelques années le tract, le libellé, la brochure impondérable, le papillon rose. J’a
62 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
108s à une enquête que nous allons nous livrer cette année, mais à une réflexion active et créatrice sur les conditions actuelle
63 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
109nent, nous le voyons, lui aussi, se transformer d’année en année. Et nous voyons que lui aussi dépend d’un équilibre spiritue
110s le voyons, lui aussi, se transformer d’année en année. Et nous voyons que lui aussi dépend d’un équilibre spirituel 74 tot
64 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
111n’avoir pas l’air trop romantique : mes dernières années de Paris m’avaient appris que cette ville, au moins pour la jeunesse
112n ce petit commerce lui rapporte, « ça dépend des années ».   1er décembre Dépenses du premier mois dans l’île : ménage, mang
113e un peu de sentiment sur l’île, et le bilan de l’année écoulée. Bilan. S’installer dans la pauvreté comme dans un champ d’a
65 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
114bonheur, et la vie de l’obsession de vivre. Cette année folle, inaugurée par un traité avec le diable, vient mourir dans la n
66 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
115èrent quatre fois de mains en quelques dizaines d’années. Mais ces luttes pour le pouvoir, dont vit la plèbe, épuisent les for
67 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
116 à ces sept jours qui nous menèrent à la nouvelle année tandis que se découvraient de tous côtés les horizons d’une nouvelle
68 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
117nous propose à droite et à gauche depuis quelques années échouent contre ce dilemme, insoluble dans la perspective dans laquel
69 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
118il, deux ans de service militaire, et parfois une année de Lehrakademie (gymnastique et pédagogie) avant d’entrer à l’Univers
119e) avant d’entrer à l’Université : d’où plusieurs années creuses, au cours desquelles on compte sans doute qu’ils perdront le
120t sont des étudiants de quatrième ou de cinquième année. C’est la dernière génération d’avant le régime. Ils connaissent Gide
12120 marks, (c’est deux mois de ménage). Durant les années qui précédèrent l’avènement d’Hitler, j’ai souvent constaté dans d’au
122xcitation générale et stérile qui caractérise ces années. Nous avons à construire un ordre. Cela me paraît bien plus urgent qu
123ce temps. Le Goethe de Francfort et des premières années de Weimar, avant le voyage d’Italie : c’est celui-là que j’aime d’une
124’automobile, qui aurait cru qu’en une vingtaine d’années les hommes seraient capables de conduire ces machines en pensant à n’
70 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
125 [p. 67] II Conclusion 1938 Deux années se sont écoulées depuis la fin de ce Journal. Je ne vois pas qu’elles
71 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
126ciens de métier qui, une fois élus pour plusieurs années, ne se soucient pas forcément de la véritable volonté de la nation… P
127 contraire, parce qu’il en a souffert pendant les années d’inflation et de chômage ; j’entends le sophisme des régimes parleme
72 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
128à voir belle, est présumé neurasthénique. (Dans x années, on le fera soigner.) Certes, la standardisation des types de femmes
73 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
129lle de Drieu la Rochelle. « Qui n’a pas connu les années d’après-guerre n’a pas connu la douceur de vivre ». Illustration : « 
74 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
130 « Prenez conscience, Messieurs, que depuis vingt années nous vivons et nous gouvernons en pleine idéologie. Nous avons fait u
131 c’est une histoire, un des meilleurs romans de l’année, et qui se fait lire avec le plus constant plaisir, d’autant que l’on
75 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
132 soigne et le guérit. C’est le Prologue. Quelques années plus tard, le roi Marc décide d’épouser la femme dont un oiseau lui a
133er ; — les amants se séparent, au terme des trois années dans la forêt, parce que le philtre cesse d’agir ; — Tristan épouse I
76 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
134ssance, si rapide : en l’espace d’une vingtaine d’années, naissance d’une vision de la femme entièrement contraire aux mœurs t
135e du phénomène courtois Revenant après de longues années sur les problèmes soulevés par les pages qui précèdent, j’éprouve le
77 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
136st donné par le Roman de la Rose, écrit entre les années 1237 et 1280 environ. Il y a cent ans, ou presque, que Béroul et Thom
137t rhétoriques que le film américain des premières années de l’entre-deux-guerres. C’était l’époque du happy end : tout devait
138a propagande des butors ? Ne voit-on pas, dès les années 1930, que le roman a perdu toute sève ? qu’il ne retrouve une virulen
78 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
139 fontaine est construite à cet effet. Pendant une année entière, tous les premiers du mois, un chevalier anonyme viendra dépl
140florissante ni si paisible qu’elle l’était vers l’année 1490. Une paix profonde régnait dans ses provinces : les montagnes et
141ualité, tel fut le résultat statistique de quatre années passées dans les tranchées. Et de là vient que pour la première fois,
79 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
142 voir belle, est un névrosé qui s’ignore. (Dans x années, on le fera soigner.) Certes, la standardisation des types de femmes
143tablement l’ambiance morale de la Russie dans les années 1930. Le mariage se trouva restauré sur des bases strictement utilita
80 1939, La Vie protestante, articles (1938–1961). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
144int ermite qu’après avoir atteint sa cinquantième année. Né au début du xve siècle d’une famille paysanne de l’Obwald, il av
81 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
145ont mené cette critique dès leurs débuts, dès les années 1930 à 1932, avec une pertinence et une violence qui alors n’étaient
146nsi l’écart entre action et doctrine s’accentue d’année en année. La doctrine tourne à l’utopie, l’action se décourage ou s’é
147rt entre action et doctrine s’accentue d’année en année. La doctrine tourne à l’utopie, l’action se décourage ou s’éparpille.
82 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
148 demandai à l’homme qui se tenait à la porte de l’année : « Donne-moi une lumière afin que je puisse aller avec sécurité dans
83 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
149isme est effectivement cela. Depuis une dizaine d’années, une discussion générale s’est instituée sur les notions de personne,
150ue ces différences, qui ne le voit, s’atténuent d’année en année 7 . Ce qu’il nous importe de souligner ici, ce sont deux tra
151fférences, qui ne le voit, s’atténuent d’année en année 7 . Ce qu’il nous importe de souligner ici, ce sont deux traits évide
84 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
152 auquel nous avons assisté depuis une trentaine d’années. L’homme isolé, dans un [p. 87] monde trop vaste, ne se sent plus por
153sent d’y croire. Ils ont reconnu, depuis quelques années, que la [p. 91] notion de lois tout objectives, de lois absolument in
85 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
154nent, nous le voyons, lui aussi, se transformer d’année en année. Et nous voyons que lui aussi dépend d’un équilibre spiritue
155s le voyons, lui aussi, se transformer d’année en année. Et nous voyons que lui aussi dépend d’un équilibre spirituel 18 tot
86 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
156’essayerai de l’interpréter. Depuis une dizaine d’années, et plus précisément depuis 1933, la face de l’Europe a changé. Il es
157n, ce qui est tabou. Or voici que depuis quelques années, ce ne sont plus les armées qui conquièrent un pays. [p. 132] Mais c’
158légiée de neutres ? Il semble que depuis quelques années, nous ayons renoncé, et c’est heureux, à regarder notre neutralité co
87 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
159le crâne, littéralement, et cela depuis plusieurs années. De ce point de vue, nous ne sommes plus neutres en fait, nous sommes
88 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
160e n’avoir pas su, dans l’espace d’une vingtaine d’années, dominer les fatalités germaniques que six siècles de catholicisme lu
89 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
161enne, pour toute la vie. Mais au bout de quelques années, vous dites : « J’ai changé, elle aussi. Quel sens aurait encore notr
90 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
162ait tirée de quelque journal intime de Goethe des années ascétiques, à Weimar avant l’Italie. Et le passage fameux de la Saiso
91 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
163allemand. En regard du Goethe de la vingt-sixième année, du Goethe qui se détourne du romantisme, plaçons ce Hölderlin, qui v
164Il veut durer, il veut guérir. Et ce sont ces dix années de silence et de repli, si émouvantes, si pures, c’est-à-dire si conf
165s à la loi la plus profonde de sa nature. Ces dix années où, pour reprendre la comparaison du chêne, Goethe se fait un tronc,
166les influences subies avant et après sa vingtième année, celles de Paracelse, de Jacob Boehme, de Swedenborg. On sait qu’avec
92 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
167iers posthumes, fut composée en l’espace de douze années. Le père de Kierkegaard avait passé son enfance à garder les moutons
168s bien tous… » Cela se passait à Copenhague, en l’année 1855. Depuis lors, il est vrai, les choses ont bien changé. On dirait
93 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
169uel, chaque semaine ou presque, au cours de trois années qui marquent dans son œuvre l’élargissement de la maturité, Ramuz eng
94 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
170ue cela change ? J’ai semé et taillé comme chaque année. Ils n’ont qu’à faire la guerre pour leurs histoires ! Moi je sais ce
171r de travailler ! J’ai tout semé comme les autres années… M. Pin promène un regard précis et compétent sur le vallon et les cu
172ues nous le rappelleront. On constatera [p. 14] l’année prochaine (s’il y en a une) que cette période de menaces de guerre au
173e en fait à ce problème, au cours des mois ou des années qui viennent. Paris, 21 avril 1939 Nuit blanche dans un train bondé
174e changement de domicile depuis le début de cette année. « Étranger et voyageur sur la terre », ainsi pensais-je d’autres foi
95 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
175 raisonnable parmi les chefs de la Réformation. L’année même où pour divertir Zwingli et ses savants collègues il leur envoie
176ladie qui nous l’arrache dans sa quarante-sixième année. Le seul autoportrait qui subsiste de lui nous montre, à la fin de sa
96 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
177ce suffisante… Fin mars 1940 Au mois d’août de l’année dernière, le jour du pacte germano-soviétique, j’ai fait deux choses.
178 me fut comme parole d’Évangile quand je le lus l’année dernière. [p. 65] En voici un écho que je viens de trouver dans un l
179s seuls à pouvoir nous défendre. Depuis plusieurs années, je pense au Saint-Gothard comme au cœur de l’Europe, à son bastion s
97 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
180tes ? Que penseront les Européens, d’ici quelques années, lorsqu’ils se retrouveront dans la même situation, sans plus de rais
181 d’espagnolisme, a été totalement décapée par ces années de guerre civile. Maintenant, on ne voit plus que le fond. Tristesse,
98 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
182de son train. C’est un garçon d’une quarantaine d’années. Le [p. 110] premier soir, il m’a dit mon prénom, lui c’est Michaël,
183n prénom, lui c’est Michaël, combien il gagne par année, et pourquoi sa femme le néglige. Il s’en va tout d’un coup, sans adi
184e publier, mais il a le malheur de porter sur les années 1935 et 1936. Or le public veut de l’actualité. Le second m’a fait ve
99 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
185mobilisation permanente, d’un bout à l’autre de l’année. Une bonne partie de ses soucis, de ses inventions, de ses dépenses,
186pour rentrer tout entier en Europe après ces deux années de violente dérive. p. 155 8. En novembre 1939, passant par Par
100 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
187tion quelques valeurs encore inéchangeables cette année. Mais il convient de les maquiller un peu, pour qu’elles circulent, p