1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ernest Seillière, Alexandre Vinet, historien de la pensée française (octobre 1929)
1 des romantiques, il n’a pas eu trop de peine à l’annexer à son propre corps de doctrines critiques. Dirai-je pourtant que je c
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
2ts » des terrains de jeux et des parcs, la nature annexée à la ville. « C’est un spectacle organisé par l’Architecture avec les
3 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
3 sujet. Qu’on m’entende bien : je ne prétends pas annexer ici la Réforme à la cause personnaliste. Bien au contraire : je vais
4, de ces gloires « protestantes », laborieusement annexées et recensées par une sorte de nationalisme huguenot, de ces hommes qu
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
5s une pure et simple occasion de s’enrichir, et d’annexer des terres données en dot ou espérées en héritage. Quand l’« affaire 
5 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
6s, bien entendu, n’ont aucunement la prétention d’annexer Nicolas de Flue à je ne sais quel « parti de la Réforme » ! Elles ne
6 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
7ourquoi les catholiques n’ont pas eu de peine à s’annexer le « frère Claus », cependant que les protestants l’abandonnaient san
7 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
8 sujet. Qu’on m’entende bien : je ne prétends pas annexer ici la Réforme à la cause personnaliste. Bien au contraire : je vais
9, de ces gloires « protestantes », laborieusement annexées et recensées par une sorte de nationalisme huguenot, de ces hommes qu
8 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
10iberté signifiera le droit pour le plus fort de s’annexer un voisin faible ; dans un troisième pays, la liberté sera tout simpl
9 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
11 fin de notre fédéralisme ; ou bien les provinces annexées auraient pris une trop grande influence, et c’eût été la guerre perpé
10 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
12iberté signifiera le droit pour le plus fort de s’annexer un voisin faible ; dans un troisième pays, la liberté sera tout simpl
11 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). « À cette heure où Paris… » (17 juin 1940)
13N’importe quel badaud d’un soir de juin pouvait s’annexer pour toujours le bonheur d’un couchant sur Saint-Germain-des-Prés, le
12 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
14N’importe quel badaud d’un soir de juin pouvait s’annexer pour toujours le bonheur d’un couchant sur Saint-Germain-des-Prés, le
15x » ou « fonder le nouvel ordre ». Ce n’est pas d’annexer la Tchécoslovaquie qui est diabolique, mais c’est de le faire au lend
13 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
16ncipe. Mais si elles ne le font pas, elles seront annexées, le « nouvel ordre » se fera passer pour l’ordre. Tout sera perdu. La
17vec un nouvel idéal. Car ainsi nous ne serons pas annexés par l’extérieur, mais nous ne le serons pas non plus par l’intérieur.
14 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
18N’importe quel badaud d’un soir de juin pouvait s’annexer pour toujours le bonheur d’un couchant sur Saint-Germain-des-Prés, le
15 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
19uvent, l’un en relevant nos ruines, et l’autre en annexant 700 000 kilomètres carrés de nos terres. Si bien qu’on ne voit plus t
20 vont : 1° les différents pays de l’Europe seront annexés ou colonisés l’un après l’autre ; 2° la question allemande ne sera pa
16 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
21xe siècle, on a vu le peuple suisse refuser de s’annexer le Vorarlberg, qui avait pourtant plébiscité son rattachement à la Co
17 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
22ceau de la Suisse qu’un de nos voisins voudrait s’annexer lui pèserait à l’estomac bien plus que de grandes provinces habituées
18 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
23te » toute tentative de résistance à son emprise. Annexer l’Indochine à l’empire communiste serait un moyen de rétablir la « pa
19 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
24te » toute tentative de résistance à son emprise. Annexer l’Indochine à l’empire communiste serait un moyen de rétablir la « pa
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
25ême pas le christianisme, elle se contentera de l’annexer dans les occasions décisives. Certes, l’esprit national est un dieu b
21 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
26ectique du rêve. L’Europe, héritière des Romains, annexait ou colonisait. C’était trop clair. La Russie, qui descend de Byzance
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
27Utilisant l’un de ces éléments, écartant l’autre, annexant au passage un troisième et souvent compromise à ce jeu, elle a tout r
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
28ême pas le christianisme, elle se contentera de l’annexer dans les occasions décisives. Certes, l’esprit national est un dieu [
24 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
29nd-on cela ? Ces dictateurs rêvaient sans doute d’annexer l’Europe à leurs fiefs. Les Soviets le voudraient aussi. Quoi de comm
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
30eille. À la même époque, la Grande-Bretagne était annexée au monde gréco-romain par les armées romaines, tandis [p. 373] que l’
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
31verains furent soumis et pillés, deux d’entre eux annexés par la France, et tous unifiés par la force. La volonté de rester soi
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
32ceau de la Suisse qu’un de nos voisins voudrait s’annexer lui pèserait à l’estomac bien plus que de grandes provinces habituées
28 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
33 et morales » des régions qu’elles ont conquises, annexées, unifiées et privées plus ou moins complètement de leurs anciennes au
29 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
34efusant à la fois l’autonomie aux petites nations annexées et les pouvoirs décisionnels à toute institution supranationale ; con
30 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
35uvent, l’un en relevant nos ruines, et l’autre en annexant 700 000 kilomètres carrés de nos terres. Si bien qu’on ne voit plus t
36 vont : 1° les différents pays de l’Europe seront annexés ou colonisés l’un après l’autre ; 2° la question allemande ne sera pa
31 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
37logique. D’où cette différence foncière : on peut annexer des peuples à une nation, des territoires à un État, mais on ne peut
38, des territoires à un État, mais on ne peut rien annexer à une patrie. L’État est un agencement d’activités administratives et
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
39efusant à la fois l’autonomie aux petites nations annexées et les pouvoirs décisionnels à toute institution supranationale et co
33 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
40253) Quoi de commun à ces deux vieilles nations annexées au Domaine par la force et la ruse ? Outre le fait d’avoir été soumis
34 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
41devait coïncider avec un État-nation, il faudrait annexer à la République fédérale outre l’Allemagne de l’Est, la Suisse aléman
35 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
42i elle devait coïncider avec un État, il faudrait annexer à la République fédérale, outre la DDR, la Suisse alémanique, les Sud
36 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
43qui est bien sensible dans le cas de la Bretagne. Annexée cette nuit-là, seulement, elle n’a jamais accepté le coup de force.)
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
44etit Danemark. Imaginez qu’en 1864, Bismarck ait annexé le Danemark entier et pas seulement une petite tranche du pays. Les D
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
45 la même langue est parlée, comme fit l’État nazi annexant les Sudètes puis l’Alsace avec un œil sur la Suisse alémanique. Si le
39 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
46ire de simple autonomie, aux ethnies conquises et annexées par leurs ancêtres, à savoir — en France : la Bretagne, le pays Basqu
40 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
47ntral et centralisateur sur les nations voisines, annexées et alignées sans égards pour leurs [p. 178] intérêts propres ni pour
48ion à des nations primaires, autrefois ou naguère annexées, de leurs libertés primitives, est devenu l’un des problèmes majeurs
41 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
49ntral et centralisateur sur les nations voisines, annexées et alignées sans égard pour leurs intérêts propres ni pour leurs iden
50ion à des nations primaires, autrefois ou naguère annexées, de leurs libertés primitives, est devenu l’un des problèmes majeurs
42 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
51civique en général, mais libération de la Pologne annexée par les Autrichiens, les Allemands et surtout les Russes. Liberté, po
43 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
52par une très simple observation : on peut [p. 97] annexer des peuples à une nation, ou des pays et territoires à un État ; mais
53s et territoires à un État ; mais on ne peut rien annexer à une patrie. f) Mais c’est peut-être l’usage courant et si souvent a