1 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
1 70 millions de chômeurs, et de super-holocaustes annuels de blé, de coton et d’obus. En face des idoles, il n’y a que deux att
2 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
2 30 millions de chômeurs, et de super-holocaustes annuels de blé, de coton et d’obus. C’est ainsi qu’il en va de l’homme lorsqu
3 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
3s philosophiques (septembre 1935) s Ce recueil annuel n’a jamais mieux mérité son titre. Je veux dire que la part de la dia
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
4ion. Une société de gymnastique tenant sa réunion annuelle inscrit à son programme de discussion : “la gymnastique est de la cul
5 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
5 de trois à six mille exemplaires pour son volume annuel, cela fait un revenu de 1000 à 2000 fr. suisses. De quoi payer un pet
6 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
6déralistes réunissait à Rome son deuxième congrès annuel. À Montreux, nous avions tenu nos séances dans une modeste salle d’hô
7 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
7les Nations unies. Nous y lisons ceci : le revenu annuel moyen par habitant est actuellement de 1453 dollars aux US, de 840 en
8 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
8ins possible. Aux yeux du grand public, un budget annuel de 9 millions de dollars, comme celui de l’Unesco, est gigantesque. A
9 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
9 Suisse que dans les pays voisins. Dans le budget annuel d’une famille d’ouvriers, en 1946, les principales dépenses se décomp
10’organisation interne des banques et leurs bilans annuels. La Banque nationale peut opposer son veto aux opérations de banques
10 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
11e l’helvétisation du pays. Au cours des manœuvres annuelles et des longues périodes de mobilisation qui ont marqué les deux guerr
11 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
12ins possible. Aux yeux du grand public, un budget annuel de neuf millions de dollars, comme celui de l’Unesco, est gigantesque
12 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
13vernement, en dividendes, un tiers de ses revenus annuels, mais le privait aussi de son indépendance, et ne cessait de provoque
13 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
14de Bruxelles et de Salzbourg tiennent des congrès annuels sur des thèmes définis, traités par des professeurs de diverses régio
15ne de la culture a pris pour thème de son congrès annuel de 1959, à Vienne, la formation européenne des assistants techniques
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
16i se réclame aujourd’hui du même nom. L’assemblée annuelle de tous les citoyens portant leur épée à la main en signe de l’antiqu
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
17e, un simple Stadtpräsident, désigné par rotation annuelle parmi les conseillers municipaux, a remplacé le prestigieux [p. 113]
18e l’helvétisation du pays. Au cours des manœuvres annuelles et des longues périodes de mobilisation qui ont marqué les deux guerr
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
19’organisation interne des banques et leurs bilans annuels. La Banque nationale peut opposer son veto aux opérations de banques
17 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
20déralistes réunissait à Rome son deuxième Congrès annuel. À Montreux, nous [p. 7] avions tenu nos séances dans une modeste sal
18 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
21 seule bombe atomique dépasse largement le budget annuel des institutions que nous venons de proposer. Le prix d’une seule bom
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
22 contrastes, relierait les grandes manifestations annuelles d’Aix-en-Provence, de Florence, de Vienne, de [p. 152] Berlin, de Cop
23e l’ennui et la laideur quotidienne : l’assemblée annuelle des directeurs de Festivals européens. ⁂ Si l’Association n’avait rie
20 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
24ionnelles ? » [p. 60] V. Grandvaux : assemblée annuelle du Pen-Club de Suisse romande Le 18 octobre 1974 Le privilège d’un pr
25le ? [p. 61] VI. Dubrovnik : assemblée générale annuelle de l’Association européenne des festivals de musique Du 20 au 24 octo
21 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Nouveau départ (printemps 1974)
26ion civique européenne, et de Saison, publication annuelle de l’Association européenne des festivals de musique.   Le Bulletin d
22 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
27de ces perpétuels subterfuges). [p. 139] Budget annuel et prospectives Toute politique est autorisation de l’avenir, à la fo
28ne. Cette prévision, d’origine agricole, est donc annuelle. L’ère moderne, qui commence autour de 1800 avec l’industrie, la fina
29mais elle minimise les intrigues (qu’elles soient annuelles, séculaires ou millénaires) qui se déroulent entre les temps de l’Inc
23 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
30: les démographes du Bangladesh prévoient un taux annuel de morts par famine de plus de 20 millions par an dans les années 80,
31arfois même de trois. Au cours de ses conventions annuelles, dès 1973, la Conférence a mis en lumière les notions très nouvelles
32re elle leur assure une sorte de « revenu minimal annuel garanti » pour la vente de leurs produits de base. Il est clair que l
24 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
33e. Dangers signalés par l’écologie Les rapports annuels des Nations unies sur l’État de l’environnement, de 1974 à 1978, déno