1 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
1 même tactique, pour des visées qui se voudraient antagonistes. C’est-à-dire, primo : que leurs fins ne justifient pas leurs moyens 
2 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
2us propre, sinon à charmer du moins à toucher son antagoniste ; l’art de Calvin est fait de soumission absolue à l’objet proposé :
3 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
3xigences spirituelles fondamentales de chacun des antagonistes ? Fixer, cristalliser de la sorte un conflit, c’est fixer et cristall
4ièvre et un facteur d’énervement. Les deux forces antagonistes artificiellement séparées se corrompent chacune pour son compte, expl
4 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
5les, et non pas aboutir à la suppression d’un des antagonistes. Je sais bien que le mot civilisation est mal vu chez vous. Mais nous
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
6démagogie, au service de doctrines qu’ils croient antagonistes. Ils ne voient pas que le style de leur action contredit pratiquement
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
7, tout en marchant, un équilibre entre ces forces antagonistes, de telle façon que loin de se nier ou de s’exclure, elles s’éduquent
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8aussi exactement contradictoires. Or, de ces deux antagonistes, c’est l’esprit qui sera vaincu. Non point qu’il s’avilisse partout n
8 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
9res. Et non pas aboutir à la suppression d’un des antagonistes. Je sais bien que le mot civilisation est mal vu chez vous. Mais nous
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
10en détruisant mais en mariant les deux puissances antagonistes. Que l’esprit vienne au secours de la chair et retrouve en elle son a
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
11 ne s’agit plus d’intérêts, mais de « religions » antagonistes. Or les religions ne transigent point, à l’inverse des intérêts : ell
11 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
12d’abord deux conceptions divergentes et peut-être antagonistes de la nature ou de la condition de l’homme. À l’origine de la religio
12 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
13haque instant la résultante de couples d’éléments antagonistes, dont le débat se perpétue en chacun de nous et se renouvelle à chaqu
14ces également valables, mais de fait ou de droit, antagonistes. Cet homme est fidèle à lui-même quand il accepte le dialogue, assume
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
15entre un grand nombre de réalités et de tendances antagonistes qui, toutes, ont contribué à faire l’Europe et à modeler l’idée europ
16es exigences également valables mais pratiquement antagonistes. Cet homme est fidèle à lui-même tant qu’il accepte le dialogue et le
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
17toire sont dictés aujourd’hui par deux puissances antagonistes mais qui se ressemblent déjà : l’Euramérique et l’Eurasie. Le rythme
15 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
18ipe premier de composer des exigences valablement antagonistes, telles que la centralisation et l’autonomie, le plan d’État et les r
16 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
19atente ou déclarée) entre au moins deux tendances antagonistes. Prenons ici l’exemple élémentaire et primordial, celui de la vie d’u
20ra conditionné par la présence des deux tendances antagonistes, et sa durée sera le produit des synthèses qu’elles induisent en perm
21t comme la synthèse perpétuelle de deux tendances antagonistes : l’autorité centrale et l’autonomie des régions, l’union et la diver
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
22’Ouest sur la Russie, puis celles des deux écoles antagonistes qui divisèrent les élites russes touchant l’Europe, pour en venir à c
18 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
23atente ou déclarée) entre au moins deux tendances antagonistes. Prenons ici l’exemple élémentaire et primordial, celui de la vie d’u
24ra conditionné par la présence des deux tendances antagonistes, et sa durée sera le produit des synthèses qu’elles induisent en perm
25t comme la synthèse perpétuelle de deux tendances antagonistes : l’autorité centrale et l’autonomie des régions, l’unité et la diver
19 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
26s avec passion par les divers mouvements, souvent antagonistes. Retinger évitait avec soin de prendre position dans leurs conflits d
20 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
27n, et du sens de la vie. Quand l’une des réalités antagonistes — la liberté ou l’autorité, l’autonomie locale ou la centralisation,
21 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
28tures résultent clairement de ces deux phénomènes antagonistes. Les contacts inévitables, s’ils restent extérieurs et purement subis
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
29ndiale. [p. 95] Les arguments des deux tendances antagonistes — celle qui va vers la Suisse unie, celle qui s’en tient aux cantons
30dus vivendi ? Nous avons vu que les deux réalités antagonistes sans lesquelles il n’est point de fédérations, l’union et les autonom
23 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
31siste à maintenir en équilibre les deux exigences antagonistes de l’expression de soi et de la communication ou communion. Un peintr
24 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
32eux. Ils représentent des écoles ou des religions antagonistes. Ainsi l’action réelle va d’un côté, privée de guides spirituels ; et
25 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
33siste à maintenir en équilibre les deux exigences antagonistes de l’expression de soi et de la communication ou communion. Un peintr
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
34ultures ressort clairement de ces deux phénomènes antagonistes : car sans dialogue, ils nous conduisent tout droit soit à l’aplatiss
27 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
35, s’agissant de « deux éléments étrangers et même antagonistes » (Joie d’Amour, p. 220). Il sait bien que des rencontres comme celle
28 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
36 aussitôt compromise par l’activité divergente ou antagoniste de 1010_ 1 combinaisons réalisées et réalisables : ce nombre représen
37 plus grandes, il doit exister un autre instinct, antagoniste, qui tend à dissoudre ces unités et à les ramener à leur état origine
29 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
38ements pacifistes et le brouillage des idéologies antagonistes, ne sont [pas] à l’abri des erreurs qualifiées d’« humaines » pour le