1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1invertie, qui retient de l’oser. [p. 22] Petite anthologie ou que le « style » est de l’homme même J’en étais à peu près à ce po
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
2vent de printemps : la poésie est dans toutes les anthologies, l’habit classique, l’accent profond et nasillard d’origine juive ; u
3 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
3haque semaine dans leurs échos et leurs leaders l’anthologie de la mauvaise foi, de l’ignorance, des préjugés crétinisants, des ra
4 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
4es dans les notices et dans l’introduction de son Anthologie des Philosophes contemporains, mais aussi dans les études qu’il publi
5 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
5es. Le livre de John Viénot nous donne toute une anthologie de pareils traits. Grâce à quoi l’on ressort de cette lecture plus éd
6 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les mystiques allemands du xiiie au xixe siècle, par Jean Chuzeville (2 novembre 1935)
6ercier M. Chuzeville de nous avoir ouvert par son anthologie tout un monde spirituel et poétique plein de dangers et de merveilles
7her qu’on n’a jamais lu ; l’introduction de cette anthologie contient, à cet égard, de navrantes divagations ; Luther ancêtre du r
7 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les mystiques allemands du xiiiᵉ au xixᵉ siècle, par Jean Chuzeville (octobre 1935)
8 « belles » — du point de vue de l’art — de cette anthologie, sont souvent les plus hérétiques, celles aussi où l’hybris spirituel
9ercier M. Chuzeville de nous avoir ouvert par son anthologie tout un monde spirituel et poétique plein de dangereuses merveilles.
8 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
10haque semaine dans leurs échos et leurs leaders l’anthologie de la mauvaise foi, de l’ignorance, des préjugés crétinisants, des ra
9 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
11lissement d’inventions. Morbacka, c’est comme une anthologie de scènes mineures des grands romans de Lagerlöf. On y admire, appliq
10 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
12 fût-ce par le lien tout provisoire d’une sorte d’anthologie mensuelle. S’il fallait résumer ce qu’ils ont en commun, nous trouver
11 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
13emme.) C’est le discours classique du chef local, anthologie de « paroles » du Führer. Mais voici qu’on annonce un jeu radiophoniq
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
14 groupe des hérétiques actives ! Le poème, qu’une anthologie moderne intitule en toute innocence « remerciements pour de gracieuse
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
15rique entière de l’amour courtois. À défaut d’une anthologie qui tiendrait décidément trop de place 113 , bornons-nous à énumérer
14 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
16 ne peuvent être sincères. » 36 Et je rêve d’une anthologie de ces maximes d’une fierté sans jactance… J’imagine que l’humilité p
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
17 de la Culture, qui eut la première idée de cette anthologie, et auquel je dois une bonne part des recherches bibliographiques qu’
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
18 parlent de l’Europe » (premier sommaire pour une Anthologie européenne !) qui va de Strabon et Ptolémée jusqu’aux géographes mode
17 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
19 l’Europe, méritent une place de choix dans toute anthologie de l’idée européenne. C’est en Suisse que Mazzini publie en 1836 le m
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
20e l’Europe méritent une place de choix dans toute anthologie de l’idée européenne 135 . C’est en Suisse que Mazzini publie en [p. 
19 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
21graphiques sur les 43 auteurs qu’il cite dans son anthologie des Troubadours (Tome II, les Poètes). Quelle est la proportion des «