1 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
1le à localiser dans son œuvre, il fonda toute son anthropologie sur cet homme réduit au minimum matériel, sur cet état de [p. 65] l’h
2aire ; 4° La primauté de l’économique suppose une anthropologie particulière, qui considère l’homme dans ce qu’il a de plus animal, d
3ble à une révolution réelle, surtout brusque. Une anthropologie pseudo-scientifique et déterministe, comme celle qu’impose actuelleme
4e peut être, même par avance, que du passé. Cette anthropologie marxiste — qui n’est pas celle de Marx lui-même — tend à rendre l’hom
5es de concevoir un spirituel véritable. Seule une anthropologie établie dès l’origine au niveau de l’acte, et non du fait, me paraît
2 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
6ès coup, comme le fait spécifique et capital de l’anthropologie occidentale. De Nicée à la bombe atomique Que les options fondament
7des philosophes, la vocation et l’individu dans l’anthropologie chrétienne, enfin la foi et la religion naturelle. Mais qu’en est-il
3 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
8ès coup, comme le fait spécifique et capital de l’anthropologie occidentale. [p. 62] Genèse de la personne humaine Comment explique
4 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
9înements lointains rattachent l’ethnographie et l’anthropologie, nées dans ce siècle, aux sources mêmes de l’Occident. On voit mainte
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
10des philosophes, la vocation et l’individu dans l’anthropologie chrétienne, enfin la foi et la religion naturelle. Mais qu’en est-il
6 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
11nal, histoire, arts, archéologie et ethnographie, anthropologie, etc., de manière à éviter, entre autres, le double danger d’une insi
7 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
12’important dans l’évolution de la culture et de l’anthropologie occidentales. C’est l’éternel débat entre la Gnose ardente et la Sage
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
13hacun prendra de son bien. Tandis qu’au plan de l’anthropologie plus ou moins « scientifique » de ce siècle, il semblerait que les né
9 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
14hacun prendra de son bien. Tandis qu’au plan de l’anthropologie plus ou moins « scientifique » de ce siècle, il semblerait que les né
10 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
15nal, histoire, arts, archéologie et ethnographie, anthropologie, etc. de manière à éviter, entre autres, le double danger d’une insis
11 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
16 dogme de l’Incarnation n’a pas seulement fondé l’anthropologie chrétienne, mais il a posé le modèle de la pensée spécifiquement euro
12 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
17ue du terme, mais bien du christianisme et de son anthropologie, c’est-à-dire du modèle de la personne. À l’anthropologie évangélique
18logie, c’est-à-dire du modèle de la personne. À l’anthropologie évangélique, paulinienne et conciliaire, Lévi-Strauss avec une belle
19s réserve cette position du problème. Pour moi, l’anthropologie évangélique est tout simplement la christologie — je vais dire pourqu
20 Eddington vers « la mort tiède de l’univers ». L’anthropologie évangélique et paulinienne a été la première à parler de la « mort de
21 d’Aquin, par Calvin, et il domine encore toute l’anthropologie chrétienne.      Rejoignant le sujet de ce colloque, je voudrais rapp
22ocial et dans le Gouvernement de la Pologne). Une anthropologie personnaliste conduit donc à l’Europe des régions fédérées. Je pense