1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1e remonta dans la rue. La fraîcheur de la brume m’apaisa. Sur la promesse que je fis que je me sentais mieux, on me laissa ren
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2ait murmuré : Marie Pleyel. Quand la place se fut apaisée, je m’aperçus que j’étais seul. Une dernière auto, extraordinairement
3 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Saisir (juin 1929)
3d’un silence partout pressenti, qui s’impose, qui apaise le vain débat de notre esprit : « Car l’on pense beaucoup trop haut,
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
4dur message à l’âme de celle qui demandait d’être apaisée. Admirables dialogues, déchirants et triomphants, qui comptent parmi
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
5ait murmuré : Marie Pleyel. Quand la place se fut apaisée, je m’aperçus que j’étais seul. Une dernière auto, extraordinairement
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6ien descends les bras collés au corps dans l’onde apaisée du souvenir. Sois riche d’avoir ce que tu es, comme ils sont pauvres
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
7pâturent en liberté. Le meuglement des bœufs ne s’apaise pas sous le soleil et nous entoure d’une rumeur animale tenace comme
8et du loisir, créé par l’économie citadine, ici s’apaise et laisse percevoir les rythmes naturels, l’ample respiration élément
8 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
9 naîtra d’une résistance retrouvée 26 . Et Ramuz, apaisé, regarde tomber la neige : les choses ont de nouveau leur sens. Ramuz
9 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
10tout est rentré dans l’ordre, les moutons se sont apaisés, et la situation s’éclaircit. Voici venir le temps des vrais dangers,
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
11ar il ne suffit pas d’applaudir à ses thèses pour apaiser ce regard qui nous perce, et si nous sommes sourds à sa voix, comment
11 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
12tous les conflits « déchirent », tous les édits « apaisent », si c’est l’État qui les a promulgués. On célèbre l’Édit de Nantes
13uestions suivantes : 1. L’Édit de Nantes a-t-il « apaisé » quoi que ce soit, en imposant à un conflit spirituel le cadre étati
14anciens amis l’abandonner. L’homme qui venait d’« apaiser » par une boutade le conflit qui depuis longtemps avait « déchiré » s
15ris des réalités spirituelles, et sous prétexte d’apaiser leur conflit. Si l’on rappelle en outre les guerres du Languedoc entr
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
16u gré des ambitions du siècle ; quand le combat s’apaise et quand retombent les passions, l’agressivité primitive se retourne
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
17e. Il ne suffit pas d’applaudir à ses thèses pour apaiser ce regard qui [p. 198] nous perce… Reprenons par exemple son objectio
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
18 minutes. Et quand ce [p. 19] hurlement d’amour s’apaisa, on entendait encore une rumeur d’océan au-dehors. Le journal de ce m
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
19 bat les flots durant la courte traversée, puis s’apaise non moins subitement à [p. 8] l’instant où nous touchons l’île. La co
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
20iment insupportable, et que rien ne puisse plus l’apaiser — pas même les nécessaires révolutions — hors de la fin dernière qu’e
21irs chez les adolescents troublés par le désir, s’apaisent tout d’un coup le jour où ils découvrent que leur état jugé par eux «
17 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
22irs chez les adolescents troublés par le désir, s’apaisent tout d’un coup le jour où ils découvrent que leur état jugé par eux «
18 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
23des bureaux de recrutement pour le Fronte Popular apaise les activistes. Chiffre des volontaires enrôlés en France pour l’Espa
19 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
24nt sur les faces, dans l’ombre. Et soudain tout s’apaise. (Mais la marée de nouveau s’enfle au dehors.) Il a étendu le bras én
20 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
25tout est rentré dans l’ordre, les moutons se sont apaisés, et la situation s’éclaircit. Voici venir le temps des vrais dangers,
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
26 chantaient pour des châtelaines, dont il fallait apaiser par des chansons la mauvaise conscience, et qui leur demandaient non
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
27i qu’ici-bas tant joyeux de son mal votre désir s’apaise par un coup d’œil, une parole, une chanson —  si ce plaisir est jà si
28ourir comme un fou les cinq parties du monde pour apaiser un regard irrité de sa maîtresse. Au dénouement, il est encore à se d
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
29rès quoi, les passions nationales, provisoirement apaisées, le céderont pendant quarante ans aux entreprises du capitalisme et d
24 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
30que ce pieux ermite vint à la Diète de Stans pour apaiser les deux partis confédérés, à la veille d’une guerre civile. Quant au
25 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
31 Non pas un monde d’utopie où toutes les luttes s’apaiseraient par miracle, mais un monde où les luttes nécessaires n’aboutissent pa
26 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
32 Non pas un monde d’utopie où toutes les luttes s’apaiseraient par miracle, mais un monde où les luttes nécessaires n’aboutissent pa
27 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
33miné, et à peine les applaudissements se sont-ils apaisés, une voix forte prononce : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Espr
28 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
34r le feu. Au siècle des Lumières, l’Inquisition s’apaise et le Puritanisme s’humanise : aussitôt les sorciers disparaissent. E
29 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
35p. 107] à l’avantage du bien. Mais lorsque tout s’apaise en apparence, quand les ressorts des passions se détendent et que l’o
30 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
36ar il ne suffit pas d’applaudir à ses thèses pour apaiser ce regard qui nous perce ; et si nous sommes sourds à sa voix, commen
31 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
37délire collectif. Mais la danse prend fin, tout s’apaise. Les couples se séparent un peu. Personne ne parle. Suit un tango où
32 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
38ir sur mes jambes nues, m’embrasse tout entier, m’apaise. Je me sens absolument libre, détaché du passé, prêt à l’accueil curi
33 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
39é noir et un décret du « czar » de l’alimentation apaisent la campagne de presse. Démesure et production. — Une armée de 9 mill
34 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
40tout est rentré dans l’ordre, les moutons se sont apaisés, et la situation s’éclaircit. Voici venir le temps des vrais dangers,
35 1947, Doctrine fabuleuse. 14. L’eau ou L’esprit de la tempête
41re pénétré dans les profondeurs. Quand l’Esprit s’apaisait, les eaux mouraient, heureuses. 2. — Lorsque l’Esprit descendit sur l
36 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
42délire collectif. Mais la danse prend fin, tout s’apaise. Les couples se séparent un peu. Personne ne parle. Suit un tango où
43méricaines, la guerre finie, certaines polémiques apaisées, et toute nuance de « propagande » en faveur de la démocratie perdant
37 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
44miné, et à peine les applaudissements se sont-ils apaisés, une voix forte prononce : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Espr
38 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
45 nous-mêmes, et encore moins avec le fol espoir d’apaiser à jamais tous nos conflits, mais, au contraire pour maintenir les ris
39 1951, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Extrait du discours prononcé par Denis de Rougemont à l’inauguration du Centre (mai 1951)
46 nous-mêmes, et encore moins avec le fol espoir d’apaiser à jamais tous nos conflits, mais au contraire : pour maintenir les ri
40 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
47s plus prudents interviendront par arbitrage pour apaiser le différend, selon qu’il leur paraîtra convenable, et si l’un ou l’a
48ommé Kienholtz. Ils avisent ensemble aux moyens d’apaiser les différends à l’amiable, ou selon le droit ; ou si cela ne se peut
49 mais le sang guerrier de ses fils ne s’était pas apaisé. La Diète fédérale autorisa bientôt les officiers suisses à recruter
41 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
50meilleurs esprits certaines [p. 11] tendances à « apaiser » les adversaires de l’union, à dorer la pilule aux États, à n’insist
42 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
51ide. Chaque nourriture qu’il trouve, au lieu de l’apaiser, excite encore son appétit. Par où l’on voit que l’esprit de recherch
43 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
52t des amants. « Viens, douce mort », chante l’âme apaisée au plus pur des chorals de Bach. La « Joie suprême » d’Isolde agonisa
44 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
53le-t-il — c’est d’abord communier avec lui pour l’apaiser et le concilier : on lui offre un quartier de la même viande dont on
45 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
54t des amants. « Viens, douce mort », chante l’âme apaisée au plus pur des chorals de Bach. La « Joie suprême » d’Isolde agonisa
46 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
55écessaire pour que l’attrait mutuel, au lieu de s’apaiser ou de s’épuiser par la satisfaction des sens, se métamorphose en pass
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
56écessaire pour que l’attrait mutuel, au lieu de s’apaiser ou de s’épuiser par la satisfaction des sens, se métamorphose en pass
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
57 souffrance du désir [p. 235] est pour un instant apaisée… et l’homme perçoit dans le plaisir sa propre nature essentielle, qui
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
58 en être requise par notre collègue attaqué, pour apaiser les litiges et rétablir la paix, à un endroit convenable aux parties 
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
59oit d’espoir que dans une trêve de vingt ans pour apaiser les fièvres guerrières des souverains d’Europe. Un grand seigneur liv
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
60commenceront à devenir moindres, les troubles à s’apaiser, les guerres à s’éteindre ; c’est là que nous tendons sans cesse, c’e
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
61blique européenne, l’Instance de conciliation qui apaise les différends, et tout cela parce que sa position, sa situation, sa
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
62t de notre pouvoir sur la nature ne fit rien pour apaiser les tensions internes déchirant toujours plus notre monde. Le conflit
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
63sa liberté lorsqu’elle perd ces antagonismes et s’apaise, soit en s’installant dans un ordre oublieux de ses limites, soit en
55 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
64ssion, la souffrance du désir est pour un instant apaisée… et l’homme perçoit dans le plaisir sa propre nature essentielle, qui
56 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
65s plus prudents interviendront par arbitrage pour apaiser le différend, selon qu’il leur paraîtra convenable, et si l’un ou l’a
66s, par exemple, ils avisent ensemble aux moyens d’apaiser les différends à l’amiable, ou selon le droit ; ou si cela ne peut se
57 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
67es golfes et ses îles. Je dis combien cette vue m’apaise et me satisfait. — Vous êtes sans cloute presbyte ? Tenez, je vous do
58 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
68ide. Chaque nourriture qu’il trouve, au lieu de l’apaiser, excite encore son appétit. On voit par là que l’esprit de recherche
59 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
69us adjurent de nous priver de notre superflu pour apaiser la faim du monde sont hélas en pleine utopie. Ils entretiennent notre
60 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
70Cessez donc, Messieurs les Ministres, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union en jurant de ne jamais toucher aux droits sacr
61 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
71Cessez donc, Messieurs les Ministres, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union [p. 62] en jurant de ne jamais toucher aux dro
62 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
72Cessez donc, Messieurs les Ministres, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union en jurant de ne jamais toucher aux droits sacr
63 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
73Cessez donc, Messieurs les Ministres, d’essayer d’apaiser les ennemis de l’union en jurant de ne jamais toucher aux droits sacr
64 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
74nt sur les faces, dans l’ombre. Et soudain tout s’apaise. (Mais la marée de nouveau s’enfle au-dehors.) Il a étendu le bras én
65 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
75tout est rentré dans l’ordre, les moutons se sont apaisés, et la situation s’éclaircit. Voici venir le temps des vrais dangers,