1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1 des Latins…). Quant aux Orientalistes, qui, eux, apportent des documents, savent de quoi ils parlent, ils se récusent lorsqu’il
2 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
2 de Traz 1 , par les précisions importantes qu’il apporte sur les rapports de l’Orient et de l’Europe, me paraît destiné à leve
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). René Crevel, La Mort difficile (mai 1927)
3r l’humain, et par l’acharnement angoissé qu’on y apporte, l’on en vient à une conception de la sincérité qui me paraît proprem
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
4 Encore un ? Non, enfin un. Tous les autres y ont apporté de secrètes complaisances, ou une arrière-pensée d’apologie, ou même
5 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
5 souvent là où on l’attend le moins. Conrad Meili apporte chez nous une inspiration neuve, d’origine germanique, mais qui a cho
6s des formes claires a su les renouveler. Il nous apporte aussi cet élément de vitalité combative qui manque trop souvent au Ne
7nçois Barraud, le plus jeune des frères. Il vient apporter des dessins qui ressemblent beaucoup aux petites huiles de Charles, m
6 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
8urnal et se mit à lire les pages d’annonces. On m’apporta une liqueur. Et quand j’eus fini de boire, mes pensées plus rapides s
7 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
9s une direction absolument imprévisible. Que nous apportera le Central de Genève ? Tout est possible : la guerre et la paix, la t
8 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
10de repos qu’il offre à ses ouvriers semblent bien apporter une solution définitive aux problèmes du surmenage et du paupérisme.
9 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
11 par ces évocations et l’espèce de fièvre qu’il y apporte. Mais plusieurs incidents éveillent les soupçons du « petit bourgeois
10 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
12moins philosophique et point du tout technique. J’apporte un témoignage personnel, une réaction de tempérament. Je marque d’aut
11 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
13 infantile. Où il y avait non-science, on a voulu apporter de la science. Mais c’est un art qu’il faudrait. Sinon l’on retombera
14prévaut, il est à craindre que l’école nouvelle n’apporte bientôt sa méthode rationnelle pour apprendre aux bambins à marcher e
12 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
15et insuffisante. Une fois de plus, l’intelligence apporte la solution d’une hypocrisie que la révolte rend moins sympathique, c
13 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
16r le désir. Parfois j’imagine que le facteur va m’apporter ce Paquet inouï, cadeau annonciateur d’une miraculeuse et royale Venu
14 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
17lleurs ces Égyptiens venaient des Indes, qui nous apportèrent le tarot et la roulotte, dont descendent le bridge et la bohème, c’es
15 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Charles Du Bos, Approximations, 4ᵉ série (novembre 1930)
18rvient à recréer comme pour son compte, tant il y apporte de pressante intuition, les « problèmes » qui contraignirent tel géni
16 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
19 roman. Son absence nous fera-t-elle croire qu’il apporte un soin tout particulier à le parfaire ? — il est bientôt minuit. Mon
17 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
20vres qu’on n’oublie pas facilement. C’est qu’il y apporte un peu plus d’expérience humaine qu’on n’a coutume d’en attendre aujo
2111 . [p. 81] Le courage presque agressif qu’elle apporte à décrire la figure de l’homme moderne en proie au seul orgueil de vi
18 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
22e les funestes effets de la civilisation athée qu’apportaient les Européens. Autre trait plus édifiant encore : l’auteur rentrant à
19 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
23deux prêtres 19 qui, au moment décisif, viennent apporter ce dur message à l’âme de celle qui demandait d’être apaisée. Admirab
20 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
24nglaises et françaises. La réaction allemande eût apporté un élément important et radicalement différent. Nous essaierons de l’
21 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
25mais il sait avoir raison comme en s’excusant. Il apporte les plus délicats scrupules à sa justification, « prêt à tous les eff
22 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
26r le désir. Parfois j’imagine que le facteur va m’apporter ce Paquet inouï, cadeau annonciateur d’une miraculeuse et royale Venu
27lleurs ces Égyptiens venaient des Indes, qui nous apportèrent le tarot et la roulotte, dont descendent le bridge et la bohème, c’es
23 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
28 avait harcelé la servante avec cette démesure qu’apportent dans leurs démonstrations les chiens de tous les pays). Au bout d’un
29et de la moutarde douce. Le journal local m’avait apporté cette ration de bouleversements, locaux aussi à leur manière, et très
24 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
30 roman. Son absence nous fera-t-elle croire qu’il apporte quelque préciosité à le parfaire ? — il est bientôt minuit 20 . Mon f
25 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
31faire M. Nizan pour les hommes ? — Il compte leur apporter le marxisme. Or, s’il est clair que le marxisme prétend travailler po
32rxiste, si la lecture et la pratique de Marx peut apporter une certitude intime, une réalité directe, une obligation de choisir
26 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
33o « exceptionnel » du 8 septembre de Candide nous apporte, pour l’anniversaire de la Marne, la mesure de ce qu’on pourrait appe
27 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
34ère ? Il reste que les arguments, les témoignages apportés, la plaidoirie puissante et prophétique d’André Philip ont posé au ré
28 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
35uit la lecture de ces pages où maints paragraphes apportent entre deux tours repris des meilleurs auteurs, une de ces approximati
29 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
36du romanesque, découvrent que la littérature peut apporter, sous d’autres formes, un agrément, un repos, un exercice à la fois p
37monde tel qu’il est. Quel romancier pourrait nous apporter l’équivalent de cette vision directe, exaltante et dépaysante ? Voici
30 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
38 Disons tout de suite que les corrections qu’elle apporte constituent une sérieuse attaque contre toute religiosité. Elles cons
39telle à l’homme. Et c’est par là même qu’elle lui apporte, de l’extérieur, le gage de la résurrection. (La grâce n’est pas acco
31 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
40evant son seigneur. « Ton tableau ? » — « Qu’on m’apporte un rouleau, des pinceaux ». On fait cela, on déroule une soie. Et d’u
32 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
41us ont écrit ceci : « Quelles solutions pratiques apportez-vous ? On voudrait quelque chose de positif… » Nous avons accueilli c
42oup de personnes auraient trouvé, qu’enfin ! nous apportions quelque chose de « positif » ! Comme si le christianisme n’était qu’u
43r à vos yeux votre mal. Nous ne pouvons rien vous apporter d’autre que l’injonction de prendre vous-mêmes au sérieux vos questio
33 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
44sme (mars 1933) a Je ne suis pas venu pour vous apporter un exposé systématique ou historique, mais bien pour poser devant vou
34 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
45sans tenir compte des correctifs que pourrait lui apporter telle lettre de Marx à Engels, ou telle conséquence imprévue du jeu d
35 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
46 christianisme 32 Je ne suis pas venu pour vous apporter un exposé systématique ou historique, mais bien pour poser devant vou
36 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
47 chrétienne du « prochain »), soit que tous deux, apportant des aptitudes différentes, les composent en une force nouvelle. L’hom
37 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
48st-à-dire la conquête des hommes, un à un. L’aide apportée aux hommes réels, un à un, dans leur situation particulière. L’établi
38 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
49 l’homme chrétien, du membre de l’Église, mais il apporte une précision capitale à la définition de la personne. À tel point qu
39 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
50evant son seigneur. « Ton tableau ? » — « Qu’on m’apporte un rouleau, des pinceaux. » On fait cela, on déroule une soie. Et d’u
40 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
51le nient avec plus de passion que les bourgeois n’apportent à l’affirmer. D’un côté, nous voyons une foi, de l’autre, une mauvais
52ent de ce que tous ne l’ont pas admise) « … et il apporte sa consolation, et sur ce texte on nous fait des sermons, à nous qui
41 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
53 le mieux fait, le plus impressionnant, celui qui apporte le plus de nouveauté, d’humanité, de grandeur. J’ai d’autant plus env
42 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
54au nom de l’homme concret que Le Cancer américain apporte une critique du capitalisme. Critique plus constructive que celle de
43 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
55sens. Mais après tout, ne serait-il pas étrange d’apporter des preuves sérieuses de la fantaisie de ce peuple ? Rousseau, Madame
44 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
56 le péché. L’impitoyable maîtrise que Kierkegaard apporte dans l’analyse psychologique du désespoir, considéré comme une maladi
45 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
57our d’espérance, charité de la foi, nous permet d’apporter à la Nature une réponse qui dépasse sa question et qui atteint et qui
46 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
58 chrétienne du « prochain »), soit que tous deux, apportant des aptitudes différentes, les composent en une force nouvelle. L’hom
47 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
59eurs du temps à 180 degrés, juste. Son œuvre nous apporte un dossier exhaustif des contradictions révoltantes qui figurèrent la
48 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
60t du Nord 11 . Un même courant spirituel nous les apporte au temps marqué. Peut-être, l’examen de ces « témoins » à la fois si
49 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
61semaines de là, un article de M. Duhamel 24 vint apporter toutes les précisions que l’on cherchait en vain parmi les métaphores
50 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
62 p. 512. Nous avions dîné chez Nicodème, et l’on apportait le café. Nicodème — vous ne l’ignorez pas — c’est cet illustre profes
51 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
63 vous emplissez sans relâche de l’eau du puits. J’apporte, moi aussi, quelques seaux. Puis vous partez écrire dans les bois, et
52 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
64 reconnaître son œuvre à la stérilisation qu’elle apporte. Cette œuvre est commencée par Henri IV lorsqu’il édicte une paix qui
53 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
65, qui ne soit ni de droite ni de gauche, mais qui apporte la solution des problèmes qui se posent concrètement, au lieu de se p
54 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
66personne, et doit devenir une personne, — idée qu’apporta dans le monde le message de l’apôtre Paul, idée centrale de la doctri
67u’exige votre foi, eh bien, raison de plus pour l’apporter ! Le chrétien n’est-il pas, en quelque sorte, un spécialiste de la vo
55 1935, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). René Guisan : un clerc (1935)
68Guisan, l’esprit c’était l’acte, l’aide effective apportée hic et nunc à des hommes bien réels dans leurs limites reconnues et a
56 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
69er ? Que l’esprit plane donc, sublime et décanté. Apportez-moi de quoi écrire et de quoi me laver les mains. Voilà nos clercs. C
57 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
70carnée dans un fils d’Israël, selon la prophétie, apportant une Nouvelle Alliance, pour tous les peuples. Et dès lors la mesure n
58 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
71 originale, à la faveur d’une révolution qui nous apporte au moins l’équivalent des dynamismes nationaux. Nous avons des valeur
59 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
72ofessionnel avec le matériau, la terre, le métal, apporte nécessairement à l’intellectuel une connaissance plus organique du co
60 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
73idée ! Il faut en prendre son parti : cet écrit n’apportera rien qui nourrisse les haut-parleurs. Mais simplement une insistance
74e particulier que le travail manuel pourrait nous apporter d’utiles disciplines de pensée.) Quand nous reconnaîtrons les vrais p
75créations ».) On s’imagine que la révolution doit apporter de l’inédit, du jamais vu. C’est un exotisme de plus. Ou sinon, ce [p
61 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
76à laquelle les récents livres de Bergson viennent apporter un ultime renouveau. À cet égard, le Problème du Bien mériterait un e
62 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
77ins hommes tiennent pour un gain tout ce qui leur apporte une facilité ; moi, je ne tiens pour un gain que ce qui m’apporte un
78lité ; moi, je ne tiens pour un gain que ce qui m’apporte un exemple. » Comment, ici encore, ne point songer à Goethe ? Mais à
63 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
79 originale, à la faveur d’une révolution qui nous apporte au moins l’équivalent des dynamismes nationaux. Nous avons des valeur
64 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
80de vent bouleverse leur dessin et leurs couleurs, apporte un banc de varech pourpré ou dénude des roches noires, la veille enco
81âme », mais une parole à déchiffrer. L’humilité m’apporte des nouvelles du monde. Ainsi je me renouvelle lentement. C’est un mo
82acheter des cigarettes. J’ai demandé à Mellouin d’apporter un nouveau tonnelet. Et nous allions nous mettre à table pour manger
83es grandes occasions, quand la chose est arrivée. Apportée par la factrice. Une grosse enveloppe cachetée, venant de l’étranger.
84l n’y a rien à en attendre, sinon ce qu’on peut y apporter. Qu’enfin les seules questions réelles sont celles que l’existence no
65 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
85e savoir, avec bien plus de vigilance que je n’en apporte à la défense de mes intérêts « objectifs »… Et ce jeu-là, je suis tel
86a rubrique « La vie régionale » qui chaque jour m’apporte d’inénarrables sujets de méditation, le petit communiqué que voici :
66 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
87e savoir, avec bien plus de vigilance que je n’en apporte à la défense de mes intérêts « objectifs »… Et ce jeu-là, je suis tel
67 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
88 pas cet « in-16 » standard. Le feuillet qui nous apporte la conférence d’Éluard à Londres, sur la poésie surréaliste, résume t
68 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
89er roman, dont tout le monde parle, parce qu’il n’apporte rien. On ne peut pas recommencer chaque mois le procès d’une littérat
69 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
90l’argent consacré à leur acquisition, on pourrait apporter à nos institutions de haute culture, à nos savants, artistes ou écriv
70 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
91d’âme, mais une parole à déchiffrer. L’humilité m’apporte des nouvelles du monde. Ainsi je me renouvelle lentement. C’est un mo
92es grandes occasions, quand la chose est arrivée. Apportée par la factrice. Une grosse enveloppe cachetée, venant de l’étranger.
71 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
93sation médiévale. Le développement du transit 65 apporta un incontestable élargissement à la vie des hommes de cette époque, d
72 1938, Journal d’Allemagne. Avertissement
94 qu’après deux ans de tiroir. Les nouvelles qu’il apporte ne sont-elles pas vieillies, dépassées par les événements, et par cer
73 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
95gine pas en France le sérieux et l’application qu’apportent les partisans du national-socialisme à vous expliquer leur situation,
96ion. Précisément, l’Ordre nouveau de ce mois-ci m’apporte une remarquable étude de Pierre Gardère sur la psychologie du Jacobin
97 Au lieu de la grâce, le héros venu « d’en haut » apporte à son peuple l’orgueil. Et les articles du Credo sont remplacés par l
74 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
98de ce Journal. Je ne vois pas qu’elles aient rien apporté qui puisse motiver des retouches. Il est un point toutefois que certa
99e. Nous avons été reconnaissants à celui qui nous apportait cette possibilité de croire. Le christianisme, probablement par la fa
100qu’ils condamnent en principe. C’est ainsi qu’ils apportent leur petite contribution, toute bénévole, à l’effort de la propagande
101. Ils me rappellent cette bonne vieille femme qui apportait pieusement son petit fagot au bûcher du supplice de Jean Huss : ce qu
102 mois suivant, — depuis cinq ans. Or, chaque mois apporte, régulièrement, une extension précise des pouvoirs du Führer, une con
75 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
103 de Tchécoslovaquie viennent en dernière minute m’apporter la plus dramatique confirmation. C’est pour n’avoir pas su ou pas vou
76 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
104e. Nous avons été reconnaissants à celui qui nous apportait cette possibilité. Le christianisme, probablement par la faute de ses
105lle [p. 425] d’abord, que nous pourrons prétendre apporter une réponse qui satisfasse aux vrais besoins du citoyen ou du soldat,
77 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
106 de tous les temps l’ont répété, et notre temps n’apporte rien qui doive nous faire changer d’avis. Tout bonheur que l’on [p. 6
107icacité : elle révèle l’étendue du désastre, sans apporter les éléments d’une révolution [p. 667] à sa mesure. En outre, il est
78 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
108oir de tout cela dans le livre de Kuncz : il nous apporte un document bien assez émouvant comme tel. Et la preuve, une fois de
79 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
109inisse la passion, pour peu de rigueur que l’on y apporte. La plupart, estime Laclos, « renonceraient même à leurs plaisirs, s’
80 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
110laisances qu’ils éveillent, la passion même qu’on apporte à les condamner quelquefois, tout cela dit assez à quoi rêvent les co
111Marc décide d’épouser la femme dont un oiseau lui apporta un cheveu d’or. C’est Tristan qu’il envoie à la « quête » de l’inconn
81 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
112uel l’expérimente dans ce monde. Le christianisme apporte au problème du Mal une réponse dialectique et paradoxale qui se résum
113uraient reçue ces dogmes dans l’Église du Midi, n’apporterait pas grand-chose pour ou contre ma thèse. Ce ne sont pas des équivalen
114ure et les Balkans jusqu’à l’Italie et la France, apportant sa doctrine ésotérique de la Sophia-Maria et de l’amour pour la « for
115 est le chemin du salut » 70 . Ainsi le tantrisme apporte cette nouveauté qui consiste à « expérimenter la transsubstantialisat
116s étonnamment modernes le principe de cohésion qu’apporte la mystique courtoise aux éléments religieux, sociologiques ou épique
82 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
117lupté avec le même excès, exactement, que l’autre apporte à glorifier la chasteté. Fabliaux contre poésie, cynisme contre idéal
118Prince, rendu à son règne sévère : Ce matin nous apporte une paix assombrie… Séparons-nous pour nous entretenir encor de ces t
83 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
119ophique. Du point de vue proprement militaire, qu’apportait la Révolution ? « Un déchaînement de passion inconnu avant elle », ré
84 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
120 de tous les temps l’ont répété, et notre temps n’apporte rien qui doive nous faire changer d’avis. Tout bonheur que l’on veut
121icacité : elle révèle l’étendue du désastre, sans apporter les éléments d’une révolution à sa mesure. En outre, il est frappant
122ps une sorte de tricherie, soit que la solution n’apporte en vérité qu’un essai de retour à l’équilibre ancien, dont la crise m
123tiemment les nouvelles ambiguës que la crise nous apporte sur nous-mêmes, sur nos vœux secrets, sur la tendance réelle, peut-êt
85 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
124t souffert pendant l’Empire. Cette « liberté » qu’apportaient les Français à la pointe de leurs baïonnettes ne correspondait pas à
86 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
125tilisable. Il me semble d’ailleurs que ce travail apporte plus d’incitations aux créateurs qu’il ne comble les amateurs de beau
87 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
126 l’homme chrétien, du membre de l’Église, mais il apporte une précision capitale à la définition de la personne. À tel point qu
88 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
127l’argent consacré à leur acquisition, on pourrait apporter à nos institutions de haute culture, à nos savants, artistes ou écriv
89 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
128it empêcher de passer, et qui peut-être vont nous apporter des nouvelles beaucoup moins rassurantes que les discours patriotique
129ns justes et nécessaires. Mais il est temps que j’apporte une correction ou plus exactement un complément à ma précédente défin
90 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
130nie de ce vieux texte, et croient bien faire en y apportant quelques variantes personnelles, au gré de leur théologie ou de leur
91 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
131) a Les journaux, les revues et les livres nous apportent chaque jour des jugements plus massifs sur l’hitlérisme et sur ses ca
92 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
132rieusement vulgarisée, dans notre siècle. Et l’on apporte à son appui l’exemple un peu facile d’innombrables ouvrages édifiants
93 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
133on bûcher une vieille femme courbée sous le faix, apporter, elle aussi son fagot — pieusement. Mais la simplicité n’est sainte q
134lement de ce que tous ne l’ont pas admise)… et il apporte sa consolation, et sur ce texte on nous fait des sermons, à nous qui
94 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
135ilité ; moi je ne tiens pour un gain que ce qui m’apporte un exemple. » Comment, ici encore, ne point songer à Goethe ? Mais à
95 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
136ce n’était pas lui qui gagne à tous les coups. Qu’apportera cette fin d’année ? Un dernier speech de La Guardia à la radio, révél
96 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
137’œuvre donc, advienne que pourra ! Que l’été nous apporte — c’est probable — un nouveau serpent de mer des dictateurs, je mets
97 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
138orme désastre, incroyable et vrai. Le téléphone m’apporte, heure par heure, les nouvelles de l’action entreprise pour notre « d
98 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
139isites. L’une des premières est celle de G. qui m’apporte mon horoscope. — Lorsque vous êtes entré chez les Z., me dit-il, j’ét
99 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
140des groupes qui bavardent… Passe Julien Green, il apporte son texte sur la vie dans les camps d’entraînement. Il a trouvé le mo
141e », où Ramuz lui aussi laisse venir ceux qui lui apportent les rumeurs de la planète. Mais l’un questionne et l’autre parle. Il
100 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
142 un peu à l’écart de notre groupe. Un autre homme apporte un plateau. On le renvoie chercher des verres et des bouteilles. Qui
143s journaux et la radio. Heureux celui qui pouvait apporter quelque information personnelle à l’appui de ce que l’on savait, ou m