1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1risme. Dans la solitude qu’il s’acharne à [p. 19] approfondir — il était venu y chercher quelque raison de vivre, il voulait se voi
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
2au lieu de nous aider à les mieux pénétrer, à les approfondir jusqu’à l’unité. Il est d’autant plus regrettable de voir Baring se d
3 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
3et l’âme du monde — mais bien plutôt qu’à force d’approfondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou enc
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
4 accorde, s’égarent parfois dans un silence qui s’approfondit au long de corridors capitonnés [p. 52] d’amarante, du côté des colle
5 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
5bolchévisme, elle reprendra sa marche en avant en approfondissant et en élargissant son horizon de pensée. Peut-on dire que notre civi
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
6 distingue du mystique Oriental par son pouvoir d’approfondir l’être créé dans ce qu’il a de particulier. C’est tout le secret de n
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7tence dans la réponse ». Je voudrais au contraire approfondir, tout en la précisant autant qu’il est possible, la problématique de
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
8nisé se distingue de l’Oriental par son pouvoir d’approfondir l’être créé dans ce qu’il a de particulier. C’est tout le secret de n
9 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
9 notre paix matérielle pour le parfaire et pour l’approfondir jusque dans le détail de nos vies, en sorte que cette réduction d’Eur
10 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
10bats, est le meilleur gage d’un accord qui doit s’approfondir et s’élargir sans cesse. Chargés, devant notre patrie, d’une responsa
11 1944, Les Personnes du drame. Introduction
11ngulières au sein desquelles elle apparut ; c’est approfondir les données de l’individu qui la subit ou qui l’accepte, [p. 15] mime
12 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
12roblème technique d’une science qu’il s’agirait d’approfondir. C’est bien plutôt pour lui un problème moral : étant donné que la ma
13 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
13re les autres. L’attitude générale serait alors d’approfondir et d’intégrer le plus possible chaque vocation culturelle du groupe (
14 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
14e vie, voici qu’un destin ironique se charge de l’approfondir. Non pas le temps, mais notre œuvre elle- même. Pour la première fois
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
15signifie d’abord pour chacun de nous : élargir et approfondir notre notion de l’homme et de sa liberté. Cela signifie ensuite : amé
16 se nourrisse de diversités. En effet, élargir et approfondir la conception de l’homme et de sa liberté n’a jamais été, en Europe,
16 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
17 de conscience de la vie, d’un besoin perpétuel d’approfondir la signification de l’existence, et d’augmenter le pouvoir de l’homme
17 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
18e que signifie l’existence, un besoin perpétuel d’approfondir la signification de ce que l’on sent et fait, et d’augmenter le pouvo
18 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
19oquents hommes d’État. Il fallait donc d’une part approfondir l’idée même de l’Europe unie, par une sérieuse méditation ; d’autre p
19 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
20oquents hommes d’État. Il fallait donc d’une part approfondir l’idée même de l’Europe unie, par une sérieuse méditation ; d’autre p
20 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
21e que les mouvements qui s’en réclament sauront l’approfondir et l’illustrer avec autant de passion qu’ils mettent aujourd’hui à dé
21 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
22et l’Âme du monde — mais bien plutôt qu’à force d’approfondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou enc
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
23d’individu s’universalise (paradoxalement !) et s’approfondit. Il est la signature de l’homme spirituel, distingué dans la foule an
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
24 et de sa générosité, un refus quasi instinctif d’approfondir et d’élargir, d’intégrer et de prolonger, doublé d’une propension de
24 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
25et l’Âme du monde — mais bien plutôt qu’à force d’approfondir leur domaine propre, il les mine et les ruine intérieurement ; ou enc
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
26ntion. Je me sens d’autant plus d’inclination à l’approfondir que plus je le considère, et ce par différents côtés, plus je le trou
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
27e thème « Qu’est-ce qu’une nation ? » 247 , Renan approfondit son analyse en lui ajoutant des précisions importantes. Et tout d’abo
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
28destinement dès 1943 et ne fut publié qu’en 1946. Approfondissant le thème de l’unité dans la diversité, Jünger imagine qu’une future C
28 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
29d’individu s’universalise (paradoxalement !) et s’approfondit. Il est la signature de l’homme spirituel, distingué dans la foule an
29 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
30 éloquents bavardages. Il fallait donc d’une part approfondir l’idée même de l’Europe unie, par une sérieuse méditation ; d’autre p
30 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
31e les mieux armés : je crois avoir plutôt tenté d’approfondir ma conception de l’amour, seul sujet de ce livre, et véritable objet
31 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
32p. 11] aux États-Unis comme en URSS : la faille s’approfondit et s’élargit inexorablement entre intelligentsia et hiérarchies d’Éta
32 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
33it se tenir à Strasbourg deux ans plus tard, pour approfondir les résultats de la première, avec la collaboration de philosophes te
34 le climat qui les baigne. La première souhaitait approfondir en réflexion morale et culturelle les efforts pour l’union que nos go