1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Bopp, Interférences (décembre 1927)
1e lui apparaît en même temps que « fatale », « si arbitraire et si facultative », je me dis qu’il n’en saurait être autrement tant
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
2 d’une personnalité : l’imagination, le sens de l’arbitraire et le sens de la relativité des décrets humains. Le prix de mes souff
3 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
3réclame « un parti pris…, un ordre de valeurs, si arbitraire qu’il soit, mais volontairement, assumé ». N’est-ce point oublier que
4endent absurde l’adoption d’un ordre de valeurs « arbitraire », mais obligent l’homme à « assumer » d’autant plus héroïquement sa
4 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
5de Jean Cassou sont très particuliers — jusqu’à l’arbitraire parfois —, ce dont on hésite à lui faire reproche, car ce qui lui imp
5 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
6aît fausse, parce qu’elle [p. 18] impose un ordre arbitraire au prix d’un désordre. Mais à l’Allemand, cette sorte-là de mensonge
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
7? La dialectique historique à trois temps est une arbitraire projection dans les choses d’un mécanisme de « l’intelligence-outil »
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
8? La dialectique historique à trois temps est une arbitraire projection dans les choses d’un mécanisme de « l’intelligence-outil »
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
9elle a décomposé l’obstacle, elle impose un ordre arbitraire, une unité qui n’est pas celle de la vie, et qui est d’ordre géométri
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
10e soit-il, [p. 79] tantôt la dictature brutale et arbitraire, plus rarement la revendication d’un équilibre vrai, d’une hiérarchie
11’ordre sont faux ? Si l’ordre qu’ils imposent est arbitraire, ou s’il ne mise que sur l’indignité humaine ? Et si la propagande et
10 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
12es temps nouveaux. Sinon, il n’est qu’angoisse et arbitraire, isolement, irréalité… Cette situation cosmique nouvelle est la vraie
13 donner — classe ou nation — reste superficiel et arbitraire tant qu’il ne tient pas compte des dimensions profondes du phénomène
11 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
14nt de vue [p. 177] ne se fonde pas dans un élan « arbitraire » de la personne, mais bien dans un complexe de questions admises, po
12 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
15des temps nouveaux. Sinon il n’est qu’angoisse et arbitraire, isolement, irréalité. Cette situation cosmique nouvelle est la vraie
16 donner — classe ou nation — reste superficiel et arbitraire tant qu’il ne tient pas compte des dimensions profondes du phénomène
13 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
17e de l’alternative revient à consacrer en droit l’arbitraire le plus absolu. Pratiquement : un opportunisme qui nous apparaîtra to
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
18 s’agirait au contraire de créer cet ordre dans l’arbitraire insensé du monde, et [p. 67] parmi des déterminations qui ne tiennent
19 masse ! Et une existence nécessaire, dépourvue d’arbitraire. Cette peuplade ne s’est pas réfugiée sur ces îles pour son plaisir,
20aprice… » « Une existence nécessaire, dépourvue d’arbitraire », voilà la leçon qu’il se répète pour lui-même, l’idéal qu’il a su o
21 Nous le mettons en question, nous démasquons son arbitraire, nous refusons les règles de son jeu, et la plupart de ses établissem
15 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
22 de ceux qui ne se peuvent soutenir que si rien d’arbitraire ou d’humain ne vient déranger les calculs, l’on voit qu’en vérité, ce
16 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
23gens que leur choix relève toujours d’une sorte d’arbitraire, dont ils s’engagent à assumer les suites, heureuses ou non. Ce n’est
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
24ntinuelle interaction. Et seule une décision tout arbitraire isolerait tel ou tel moment de cette dialectique permanente pour en f
25bération finale des mystiques Cette décision tout arbitraire, il est temps de la prendre ici, et de la prendre en faveur de l’espr
26esprit, c’est-à-dire de sa primauté. Qu’elle soit arbitraire en fin de compte, ou ce qui revient au même, avant tout compte, n’exc
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
27nt à ses projets de grandeur ? Des lois cruelles, arbitraires, impérieuses, pourront de même assassiner chaque siècle des millions
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
28nelle conclusion des hostilités. Les distinctions arbitraires entre villes ouvertes et villes fortifiées, civils et militaires, moy
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
29gens que leur choix relève toujours d’une sorte d’arbitraire, dont ils s’engagent à assumer les suites, heureuses ou non. Ce n’est
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
30ications » parfois très pénétrantes, souvent très arbitraires. Mais il reste que l’histoire littéraire et religieuse n’a fait que c
22 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
31ais font se succéder, dans un ordre plus ou moins arbitraire, des textes souvent inconnus, et des morceaux de musique dont la sign
23 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
32ation de la morale participe de la légèreté, de l’arbitraire et de l’insignifiance qui signalaient la morale bourgeoise. Fermons c
24 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
33Dieu. Alors nous sommes entrés dans le monde de l’arbitraire, où l’Arbitre tricheur nous affole à plaisir. Nietzsche a bien vu que
34es actes. Or cette correspondance ne cesse d’être arbitraire qu’en vertu d’un accord unanime. C’est dire qu’elle ne peut se produi
25 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
35ns, [p. 63] ces règles inventées, et ce découpage arbitraire, que nous appelons maintenant la « vie sérieuse ». Aussi n’est-il plu
26 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
36tère de la liberté des humains en présence de « l’arbitraire » du Tout-Puissant. Entre deux mots possibles, choisir le moins savan
27 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
37 tyrannie qui les dicte. Le monde capitaliste est arbitraire et manifestement injuste : il ne tient aucun compte des vocations. Ma
28 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
38publient en Europe nos journalistes me paraissent arbitraires et contestables, même s’ils sont scrupuleux et sincères. Et moi qu’ai
29 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
39e : on ne manquera pas de dire que c’est vague et arbitraire, parce que ce n’est pas électoral. Et, en effet, ce n’est pas élector
30 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
40t, cette diversité naturelle est devenue division arbitraire. Elle appauvrit nos échanges culturels. Elle laisse chacune de nos pa
31 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
41t, cette diversité naturelle est devenue division arbitraire. Elle appauvrit nos échanges culturels. Elle laisse chacune de nos pa
32 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
42ais pour quoi ? Voilà le problème. Un sentiment d’arbitraire le domine. La morale bourgeoise n’est plus une aide, elle ne peut plu
43 masses vit dans l’angoisse de l’insécurité, de l’arbitraire, et qu’il en est réduit à désirer qu’on le libère d’une liberté sans
44e elle, contre lui-même aussi peut-être, contre l’arbitraire de la vie, et qu’il le trouve dans cet Ersatz de l’ordre qu’offrent l
33 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
45rme qui annule les personnes, mais aussi contre l’arbitraire et l’anarchie, qui vident de sens l’effort de toute une vie ; lutte e
34 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
46te le maître d’élever ou d’abaisser des obstacles arbitraires à la circulation normale des idées, des personnes, et des œuvres ; c’
35 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
47d’après un plan qui ne tienne pas compte du tracé arbitraire des propriétés, mais de la configuration du terrain. L’action nécessa
36 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
48? — Répudier, comme le font nos PC, les « actes d’arbitraire reprochés à Staline », ce n’est pas encore expliquer ni pourquoi ni c
37 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
49ujours instante des catastrophes imprévisibles et arbitraires, des désastres privés et publics et de leur injustice d’autant plus s
38 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
50iental en tant que tel, nous semble invérifiable, arbitraire, non-probante. En [p. 267] revanche, nos preuves paraissent tautologi
39 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
51férieures, — le contraire de la dictature et de l’arbitraire du Pouvoir. Seriez-vous devenu fasciste ? R. — C’est ce qu’on lance à
40 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
52ujours instante des catastrophes imprévisibles et arbitraires, des [p. 405] désastres privés et publics et de leur injustice d’auta
41 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
53 lyrisme intérieur. L’hypothèse [p. 19] n’est pas arbitraire, car c’est précisément ainsi que les choses se passent dans le grand
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
54ciale au lyrisme intérieur. L’hypothèse n’est pas arbitraire, car c’est précisément ainsi que les choses se passent dans le grand
43 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
55bous du siècle passé. » L’affirmation paraît tout arbitraire, en ce sens qu’elle ne repose sur aucune preuve ou enquête, et nous l
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.4. Pendant ce temps, l’Amérique du Nord…
56ux. Les hommes qui vivent sous le joug du pouvoir arbitraire n’en approuvent et n’en désirent pas moins la liberté : ils désespère
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
57adictoire, intempérant quant au style et [p. 218] arbitraire quant aux jugements, difficile à citer pour tout dire, il tient une p
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
58nte a priori ? Je ne connais pas de doctrine plus arbitraire ni plus funeste. Avec cela, on justifie toutes les violences. Et, d’a
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
59prosélytisme. … J’ai la profonde conviction, pour arbitraire qu’elle soit (d’autant plus profonde que plus arbitraire, car c’est a
60ire qu’elle soit (d’autant plus profonde que plus arbitraire, car c’est ainsi pour les vérités [p. 321] de foi) j’ai la profonde c
48 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stage d’Oosterbeek (septembre 1964)
61sa division en nations « éternelles » est souvent arbitraire. Je voudrais qu’on me dise que l’Europe est un pays de grande densité
62es régions les unes des autres par des frontières arbitraires. Si ces frontières se dévalorisent (comme celles des Six, ou celles d
49 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
63 librement sans plus tenir compte des séparations arbitraires posées au xixe siècle physiquement par les douanes et moralement par
50 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
64ques soviétiques », car avant tous ces découpages arbitraires, il y a la grande communauté de créations et d’influences mutuelles q
51 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
65er aussitôt que ces conventions ne sauraient être arbitraires. (Beaucoup de gens s’imaginent que les deux termes « convention » et
66imaginent que les deux termes « convention » et « arbitraire » sont à peu près synonymes.) Par exemple, elles ne doivent être ni c
52 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
67te le maître d’élever ou d’abaisser des obstacles arbitraires à la circulation normale des idées, des personnes, et des œuvres ; c’
53 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
68ais pour quoi ? C’est le problème. Un sentiment d’arbitraire le domine. La morale bourgeoise n’est plus impérative, ne peut plus l
69t que l’homme des masses vit dans l’angoisse de l’arbitraire, et qu’il en est réduit à désirer qu’on le libère d’une liberté sans
70e genre que je cherchais. » Entre l’angoisse de l’arbitraire et la « sécurité » des dictatures, la liberté demeure encore une poss
54 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
71ques soviétiques », car avant tous ces découpages arbitraires, il y a la grande communauté de créations et d’influences mutuelles q
55 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
72rme qui annule les personnes, mais aussi contre l’arbitraire et l’anarchie qui vident de sens l’effort de toute une vie ; lutte en
73ques soviétiques », car avant tous ces découpages arbitraires, il y a la grande communauté de créations et d’influences mutuelles q
56 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
74omaine commercial et financier : tarifs douaniers arbitraires, industries parasites protégées, cours forcés des devises, inflation,
75 nous l’avons vu, il n’y a que des divisions tout arbitraires opérées après coup dans l’ensemble vivant de la culture européenne. E
57 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
76Partout où règnent la contrainte géométrique et l’arbitraire des bureaucrates et des policiers, en l’absence de structures d’accue
58 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
77anuels scolaires, il n’y a que des divisions tout arbitraires opérées après coup dans l’ensemble vivant de la culture européenne. E
59 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
78anuels scolaires, il n’y a que des divisions tout arbitraires opérées après coup dans l’ensemble vivant de la culture européenne. E
60 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
79u qu’il faut être de gauche ? Nous entrons dans l’arbitraire total. Si, au contraire, j’entre dans le monde où Dieu existe, alors
61 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
80anuels scolaires, il n’y a que des divisions tout arbitraires opérées dans l’ensemble vivant de la culture européenne. Et les diver
62 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une dimension nouvelle (11-12 septembre 1971)
81 affable mais non sans malice, et ce qu’il faut d’arbitraire dans les jugements, lucide avec plus de mélancolie que de cynisme, pl
63 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
82es craintes, je le reconnais, ne sont guère moins arbitraires et guère moins sujettes à caution que les espoirs d’Illich, ou de cer
64 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
83s été « naturelles ». Elles sont accidentelles et arbitraires comme les conflits armés dont elles figurent sur nos atlas les cicatr
65 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
84s été « naturelles ». Elles sont accidentelles et arbitraires, comme les conflits armés dont elles figurent les traces. En nous pré
66 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
85 affable mais non sans malice, et ce qu’il faut d’arbitraire dans les jugements, lucide avec mélancolie mais nul cynisme, plus de
67 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
86alculs sérieux, ou conduit à des conclusions tout arbitraires, comme celles d’Herman Kahn annonçant qu’en 2050, les vingt milliards
68 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
87mmune mesure 16 et règne, bientôt arrogant, de l’arbitraire, de l’antisocial sans scrupules. « Tant que tu vis, ne dis jamais :
88 domaine de l’être ou de l’action, par celle tout arbitraire de frontières étatiques, aussitôt déclarées « naturelles » par antiph
69 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
89 ou la serve parole imposés à tous ses sujets ; l’arbitraire du prince, et seuls quelques barons sont initiés à ses motifs à longu
70 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
90t pour la suprême autorité.) Les notions de choix arbitraire, de subjectivisme, de transcendance, sont de nouveau reçues par les m
91 de rythmes vivants, ou leur rupture fréquente et arbitraire. En d’autres termes, c’est la mécanisation de l’existence, ou encore 
71 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
92alculs sérieux, ou conduit à des conclusions tout arbitraires, comme celles d’Herman Kahn annonçant qu’en 2050, les 20 milliards [p
72 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
93Partout où règnent la contrainte géométrique et l’arbitraire des bureaucraties, puis de la police, en l’absence de structures d’ac
73 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
94re et responsable contre l’individu assujetti à l’arbitraire d’un prince irresponsable, puisqu’il n’a de comptes à rendre à person
74 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
95 régime du secret tenu pour seul sérieux, et de l’arbitraire comme preuve d’autorité, sont les routines du pouvoir ; qu’enfin l’on
75 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
96mme un traître. Pourquoi cela ? C’est tout à fait arbitraire. » (L’Enracinement.) Plus près de nous, Herman Kahn (qui n’avait pas
76 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
97endent acariâtrement les frontières tracées par l’arbitraire des puissances coloniales ». Bien plus, le Tiers Monde reprend à son
77 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
98nces » de la défense nationale, ultima ratio de l’arbitraire du pouvoir, du ça qui va sans dire parce qu’il n’osera jamais s’avoue
78 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
99ure, acceptent les augmentations de prix les plus arbitraires. Elle explique enfin que les gouvernements croient nécessaire d’augme
79 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
100rands sportifs imposaient leurs volontés les plus arbitraires à leurs adversaires. Les pages sportives ont donc l’air de glorifier
80 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
101 ne se sent même pas dans le ton de son discours, arbitraire et tranchant, et pas un instant libéral. D’ailleurs, l’absence pathol
81 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
102gée, humanisée par rien au monde contre [p. 93] l’arbitraire du souverain : orgueil ou folie d’un monarque, ignorance populaire, é
82 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
103ions que M. Desmeules nous attribue d’une manière arbitraire et calomnieuse. Il embrouille tout, décidément, et beaucoup plus enco
83 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
104n trois appartenances nationales par des partages arbitraires au gré des guerres et des traités. Le plus remarquable, en l’occurren
84 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
105t coupé ces régions par des frontières absolument arbitraires, en morceaux qui ne correspondent à rien. Il faut d’abord concevoir,