1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
1e à la ville. « C’est un spectacle organisé par l’Architecture avec les ressources de la plastique qui est le jeu de formes sous la
2 expression du triomphe de l’homme sur la Nature. Architecture : « tout ce qui est au-delà du calcul… Ce sera la passion du siècle »
2 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
3is nous voyons la ville debout dans ses lumières. Architectures ! langage des dieux, ô joies pour notre joie mesurées, courbes qu’épo
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
4t pas accidentelle. C’est celle-même du régime. L’architecture de nos « palais scolaires » symbolise d’une façon frappante ce qu’il
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
5evenait neuf : les mots « forme », « couleur », « architecture ». Et Dieu avait une place plus grande dans la joyeuse lumière de not
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6 semblable au frémissement des hautes branches. L’architecture, dit Goethe, est une musique glacée. Mais l’arborescence est une musi
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
7r les éléments les plus confortables des diverses architectures. Un château construit sur la seule notion du confort. Voilà sans dout
7 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
8tres et les arêtes du cristal. Ou, du moins, si l’architecture des pierres et des constellations à son tour, fait entendre un langag
9ose plus de question. Enfermé maintenant dans ses architectures, l’homme se retrouve seul aux prises avec lui-même. Autarchie rationn
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10r », la Minnegrotte, qui lui permet de comparer l’architecture d’une église chrétienne et celle du temple de l’amour ; c) il décide
11e science réelle du symbolisme liturgique et de l’architecture gothique naissante. Mais sur le lit substitué à l’autel, lit consacré
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
12la peinture, quelle peut bien être son action ? L’architecture, au moins, nous pouvons l’habiter, mais là n’est pas son caractère d’
10 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
13onversations, je puis le lire et le relire dans l’architecture d’Amsterdam, de Rotterdam, ou des petites cités du centre. Je vois cô
14 de loin, dans sa vérité séculaire. La déprimante architecture de notre Palais fédéral — où je termine ces notes de voyage — me déco
11 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
15é : œil de styliste volontaire, qui s’attache à l’architecture des solides, aux tons fondamentaux, aux formes nettement cernées. Com
12 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
16es de voyage, je puis le lire et le relire dans l’architecture d’Amsterdam, de Rotterdam, ou des petites cités du centre. Je vois cô
17ù se décide son évolution actuelle. La déprimante architecture de notre Palais fédéral — où je corrige ces notes de voyage, ayant fi
18pour composer des hommes et des paysages dans une architecture théologique, c’est à peu près ce que nous avons perdu par une longue
13 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
19extérieur : par leur histoire d’abord, puis par l’architecture de leurs sanctuaires, enfin par le spectacle de leurs cultes. Sépara
14 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
20r : par leur histoire d’abord, puis par [p. 96] l’architecture de leurs sanctuaires, enfin par le spectacle de leurs cultes.   Les É
15 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
21atives. Ces cottages sont d’une infinie variété d’architecture, et s’ils se ressemblent tous à l’intérieur par le confort, je n’ai j
16 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
22e Congrès de La Haye ou la voix de l’Europe Cette architecture de grandes poutres, chevrons et traverses sculptés, soutenant un toit
17 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
23 Bombay, porte des Indes, présente à l’arrivant l’architecture et le puissant trafic d’une grande cité de l’Occident comme on en voi
18 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
24ltiplient dans les domaines les plus divers, de l’architecture à la mécanique de précision, de l’aviation au mobilier. Peu à peu, la
19 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
25ises sont supérieures aux caravelles de Colomb. L’architecture hindoue ne le cède pas à la nôtre. Les industries artisanales du text
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
26 [p. 187] supérieures aux caravelles de Colomb, l’architecture hindoue ne le cède pas à la nôtre, les industries artisanales du text
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
27s lointaines du nord de l’Écosse, ce culte et son architecture. Ils atteignirent le Jutland, la Scandinavie, l’Allemagne septentrion
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
28 Les mathématiques, la chimie, la mécanique, et l’architecture, ont appliqué leurs découvertes au service de la guerre ; et les comb
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
29smise, à quoi s’ajoute la prédication muette de l’architecture romane et des fresques d’églises. La lecture de la Bible est interdit
24 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
30 les apparences, c’est-à-dire le cadre de la vie (architecture, urbanisme, costume, moyens de transport, etc.), plus rapidement qu’e
25 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
31e eux commandait, une partie dressait les plans d’architecture, une partie construisait les murs ; les uns travaillaient du cordeau
26 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
32artie commandait, une partie dressait les plans d’architecture, une partie construisait les murs ; les uns travaillaient du cordeau
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
33rable est bien qu’il en soit né un style unique d’architecture, commun aux fermes et aux palais, qui n’a rien de composite et ne res
34enne. Le xixe siècle « fédéral » n’a produit, en architecture, [p. 71] que d’énormes bâtiments de postes et d’administration, d’un
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
35ale, beaux-arts, folklore, sciences, technique et architecture, sont largement ou complètement indépendants des langues modernes, et
36e centre des tentatives d’avant-garde en Suisse : architecture, théâtre et opéra. Il y eut une renaissance régionaliste de la Suisse
37pour composer des hommes et des paysages dans une architecture théologique, c’est à peu près ce que nous avons perdu par une longue
38ppelle Jules Verne autant que Marcel Duchamp. L’architecture : des grands Baroques à Le Corbusier J’ai mentionné les Tessinois des
29 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
39enne, puis mondiale, [p. 18] des grandes écoles d’architecture, de peinture, de musique et de littérature, du style roman au baroque
30 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
40a mort. Qu’il s’agisse de musique, de peinture, d’architecture, de philosophie ou de science, pour ne rien dire de la religion qui l
31 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
41vements dans tous les arts : peinture, sculpture, architecture, musique. Là encore, l’unité nationale joue un rôle faible ou nul ava
32 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
42 1948 extrait de mon journal, mai 1948 : « Cette architecture de grandes poutres, chevrons et traverses sculptées, soutenant un toi
33 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
43s, centres de formation des cadres, laboratoires, architecture, lettres et arts ; enfin les dynamismes sociaux et économiques en int
34 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
44uaire grecque avec ses dieux à formes humaines, l’architecture médiévale avec les voûtes romanes et les flèches gothiques, les troub
35 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
45rtis, les codes écrits ; les poids et mesures ; l’architecture rurale, urbaine, ecclésiastique ; la science expérimentale et l’espri
36 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
46uaire grecque avec ses dieux à formes humaines, l’architecture médiévale avec les voûtes romanes et les flèches gothiques, les troub
37 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
47 formé. Qu’il s’agisse de musique, de peinture, d’architecture, de philosophie ou de science, pour ne rien dire de la religion qui l
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
48 milieu au sens large : habitat rural et citadin, architecture et urbanisme (un peuple qui tolère des maisons horribles, genre plan
39 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
49x commandaient, une partie dressaient les plans d’architecture, une partie construisaient les murs ; les uns travaillaient du cordea
40 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.12. Fécondité des études régionales
50iaux, du roman et du gothique au Bauhaus et à « l’architecture visionnaire » ; du classicisme et du baroque au surréalisme et à l’ar
51ur, point d’égaux pour la musique, la peinture, l’architecture… et il est clair que leurs méthodes devraient être appliquées à l’int
41 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
52a mort. Qu’il s’agisse de musique, de peinture, d’architecture, de philosophie ou de science, pour ne rien dire de la religion qui l
53vements dans tous les arts : peinture, sculpture, architecture, musique. Là encore, l’unité nationale joue un rôle faible ou nul ava
54ines, hygiène, costumes, transports, urbanisme et architecture. Mais il méprise, ou ignore simplement notre psychologie et notre spi
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
55s, centres de formation des cadres, laboratoires, architecture, lettres et arts ; enfin les dynamismes sociaux et économiques en int
43 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
56ivés » ou non. Toutes les grandes écoles d’art, d’architecture, de musique, de philosophie, de littérature et de doctrine sociologiq
44 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
57ivés » ou non. Toutes les grandes écoles d’art, d’architecture, de musique, de philosophie, de littérature et de doctrine sociologiq
45 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
58ique, Salomon de Brosse et Androuet du Cerceau en architecture, les Le Nain peut-être, et tous les Hollandais assurément, en peintur
46 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
59rusalem… L’année dernière, Bath, pure merveille d’architecture classique anglaise — à quelques kilomètres cependant des mégalithes d
47 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
60 et rues libres, telles sont les conditions que l’architecture urbaine doit respecter, si l’on veut une cité démocratique, propre à
48 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
61ivières, lacs, chutes d’eau, forêts, agriculture, architecture, énergie, transports publics… [p. 9] b) C’est bien souvent autour d’
49 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
62ivières, lacs, chutes d’eau, forêts, agriculture, architecture, énergie, transports publics... C’est bien souvent autour d’un problè
50 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
63n à « ce qui s’établit », s’institue, sécrète son architecture, comment résisterait-il au glissement surtout — symbole de tous les a