1 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
1vernement populaire ont formé par leur union deux aristocraties ; unies entre elles par une ligue perpétuelle, elles se trouvent ains
2e saurait imaginer d’État qui fût supérieur à ces aristocraties ; ce fut également la forme primitive, la première à apparaître avec
3s qu’on ne trouve de nos jours en Europe que cinq aristocraties, Venise, Gênes et Lucques en Italie, Raguse en Dalmatie et Nuremberg
2 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
4lque peu les régimes cantonaux, en renversant les aristocraties et patriciats au profit des bourgeois radicaux, lesquels se réclamaie
3 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
5du xvie au xixe siècle — elle coexiste avec les aristocraties le plus naturellement du monde. Nul ne cherche à convertir l’autre à
6 libertés. Et cela se vérifie aussi bien dans les aristocraties urbaines que dans les petits cantons du centre. J’en donnerai deux ex