1 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
1 seul terrain objectif des faits — notre meilleur armement construit, avant-guerre, par des officiers « démissionnés » après les
2 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
2oint c’est tout. Le tout au bénéfice du trust des armements, vous le savez bien. Je ne comprends pas, mais pas du tout, votre jal
3 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
3 même nous aurions voté des milliards de crédit d’armement, et des mesures d’instruction militaire prenant les enfants au bercea
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4ent extorqué aux passants craintifs « va pour les armements », c’est-à-dire on ne sait où. Quoi qu’il en soit, j’ai déjà pu const
5lion deux ans plus tard. — Mais ils font tous des armements ! — Si la France n’en faisait plus, me répond S., combien aurait-elle
6oint c’est tout. Le tout au bénéfice du trust des armements, vous le savez bien. Je ne comprends pas votre jalousie à l’endroit d
5 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
7le prouve fortement : ce n’est pas le nombre et l’armement qui ont triomphé ce jour-là, mais la bonne conscience civique. Or une
8 présenter quelques remarques sur la question des armements. J’y vois le piège le plus dangereux que nous tendent les totalitaire
9ient la guerre ? La vraie raison de la course aux armements, c’est l’incapacité où se trouvent les États, capitalistes ou soviéti
10utre danger : si l’on accepte de jouer le jeu des armements, l’effrénée concurrence conduit l’État qui veut se maintenir à peu pr
11e de ce qu’il peut dépenser sans s’affaiblir. Les armements deviennent trop lourds pour lui : ils le gêneront bientôt plus qu’ils
6 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Une simple question de mots (24 avril 1939)
12t intitulé : Journée de la Liberté. Précisons : l’armement pour les Allemands n’est pas comme pour nous autres démocrates un moy
7 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
13 même nous aurions voté des milliards de crédit d’armement, et des mesures d’instruction militaire prenant les enfants au bercea
8 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
14 femme, jeune et riche, s’engage dans une usine d’armements. On en a tant parlé que celles qui le font maintenant, si l’on vous c
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. ii. Point de vue d’un général
15s ne comptent plus devant une haute supériorité d’armement. S’il fallait parler chiffres, nous dirions que le facteur armement [
16lait parler chiffres, nous dirions que le facteur armement [p. 124] entre pour 99 pour cent et les autres facteurs pour 1 pour c
17ans la victoire. Mais la conception actuelle de l’armement devient absurde. Dans la bataille “atomique”, le nombre des combattan
10 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
18ire encore si l’on ose le comparer aux dépenses d’armement, ou simplement aux subventions de certains États à leurs industries d
11 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
19ire encore si l’on ose le comparer aux dépenses d’armement, ou simplement aux subventions de certains États à leurs industries d
12 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
20re si gravement menacé par l’égalité proposée des armements de la France et de l’Allemagne. Encore une fois, seule la Peur, affec
13 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
21les. Deux grands empires unifiés et possédant des armements atomiques, les États-Unis et l’URSS, se partagent désormais la puissa
22nés. En outre, il devient évident, à l’époque des armements atomiques et de la technique en plein essor, qu’aucun de nos pays eur
14 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
23, l’on se contente d’importer nos machines et nos armements, là nos formes politiques, partis et parlements. Plus tard, telle nat
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
24ciales » des États (conquêtes, guerres, impôts et armements toujours plus lourds, hausse des prix) ne peuvent être enrayées que s
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
25nant les âmes, d’une trêve et d’une réduction des armements, d’une paix et d’une alliance entre les États de l’Europe, d’une conc
17 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.3. Naissance du Centre
26eux. Ce qui est sérieux, croient-ils, ce sont les armements et les échanges économiques, voire le jeu des partis politiques… On v
18 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
27démocraties de l’Ouest n’est garantie que par les armements et les investissements américains. Toute résistance locale ou nationa
28it immédiatement.) Qu’il s’agisse de défense et d’armements, de technique et de management, de recherches scientifiques, d’équili
19 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
29i l’on se contente d’importer nos machines et nos armements, là nos formes politiques, partis et parlements. Plus tard, telle nat
20 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
30ent les recherches en relations directes avec les armements, la puissance militaire ou le prestige national. 3. Enfin, je demande
31i a si bien réussi chez elle !) et des experts en armements, en gaspillage, en production de pollution, et en « planned obsolesce
21 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
32évisionnels portant sur l’évolution prochaine des armements. Seules précises à court ou moyen terme, parce qu’à l’abri de toute r
22 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
33été, dont dépendra sa politique et l’usage de ses armements. Or ces forces sont religieuses à l’origine, si elles ne s’avouent pl
23 1976, Réforme, articles (1946–1980). À propos du Concorde (21 février 1976)
34nous arrêter la guerre, alors que l’industrie des armements occupe des centaines de milliers d’ouvriers ? Je pense que si la Soci
35t puis surtout qui permettront la mise au point d’armements de plus en plus sophistiqués : ces « retombées » se feront donc sur n
24 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
36, aujourd’hui, des aventuriers de la finance, des armements ou de la drogue. Autour d’eux, le nihilisme étend ses terrains vagues
37vir ce prestige évalué en termes de finances et d’armements, seuls comparables et valables au plan mondial, seuls indicateurs d’u
25 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
38nous arrêter la guerre, alors que l’industrie des armements occupe des centaines de milliers d’ouvriers ? Je pense que si la soci
39t puis surtout qui permettront la mise au point d’armements de plus en plus sophistiqués : ces « retombées » se feront donc sur n
26 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
40our principal objectif de mesurer les progrès des armements d’en face. On m’assure que les USA peuvent tuer tous les hommes exist
41re va devenir l’affrontement de deux potentiels d’armements — en toute indépendance des idéologies que ces armements étaient cens
42ts — en toute indépendance des idéologies que ces armements étaient censés défendre. On peut très bien imaginer qu’à la limite éc
43déclenchée par rétroaction automatique du degré d’armements atteint par l’Autre. De cette guerre sans cause [p. 110] entre moyens
27 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
44évisionnels portant sur l’évolution prochaine des armements. Seules précises à court ou moyen terme, parce qu’à l’abri de toute r
28 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
45 et des pollutions justifiées par la production d’armements, on n’en trouve qu’une quinzaine pour exclure toute espèce de recours
29 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
46mpagnies de Promotion d’énergies, d’autoroutes, d’armements ABC. Ce qui doit révolter, c’est moins la menace contre la vie physio
30 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
47uvoir. Le budget de l’État diminué des dépenses d’armements, les impôts seraient réduits d’un tiers. Sans impôts excessifs, moins
31 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
48mettant d’accroître indéfiniment la puissance des armements atomiques des pays qui auront promis solennellement de ne jamais s’en
32 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
49aines de milliards dépensés chaque année pour nos armements ? Mais nous savons par expérience que la majeure partie de ces sommes
33 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
50opier les structures de l’État napoléonien et les armements de l’impérialisme nucléaire, cette division du monde en États souvera
34 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
51s grands thèmes de la croissance à tout prix, des armements et de l’énergie nucléaires, ou encore de l’exploitation du tiers mond
52oduction, pour 350 milliards de dollars par an, d’armements qui ne servent qu’à se neutraliser potentiellement, et sont, au mieux
35 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
53lles), priorité aux industries les plus liées aux armements (et tant pis pour les activités qui nourrissent l’homme), etc. [p. 1
36 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
54ls vaguement) dépense-t-on dans le monde pour les armements 375 milliards de dollars par an ? Les uns ont déjà de quoi tuer les a
55 du gaspillage. Il y a aujourd’hui gaspillage des armements (à quoi sert de pouvoir tuer 3 000 fois ou 33 000 fois tous les êtres
56rope unie peut seule inaugurer la désescalade des armements, sans laquelle il n’y a guère d’avenir pour notre Histoire. 31. L
37 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
57a conquête, les guerres, la levée des impôts, les armements toujours plus lourds et la hausse des prix, ne peuvent être enrayées
38 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
58 dont la prolifération mondiale combinée avec les armements nucléaires, biologiques et chimiques (guerre ABC) peut entraîner la f
59ur principal objectif de mesurer les progrès de l’armement d’en face. On m’assure qu’il existe dans le monde l’équivalent de 4 t
39 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
60eur économie de faire des dépenses fantastiques d’armement, cela leur permet de dominer le tiers monde. Ils s’entendent, je croi