1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1ge rouge et or et s’élevait, j’éprouvais un petit arrachement, comme précisément un enfant qui monte pour la première fois… Je me d
2 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
2à-même à son principe de tyrannie. Ce mouvement d’arrachement au sacré sombre, à l’empire des morts, ce mouvement de dissolution de
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
3es plus féconds d’avoir été sacrés dans un double arrachement ! Mais le retour aux origines n’est qu’un moyen de retremper nos arme
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
4à-même à son principe de tyrannie. Ce mouvement d’arrachement au sacré sombre, à l’empire des morts, ce mouvement de dissolution de
5 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
5tion, cette petite cicatrice secrète qui trahit l’arrachement de l’individu à l’inconscient sacré, au corps magique d’une race ? L’