1 1926, Articles divers (1924–1930). Conférences d’Aubonne (7 avril 1926)
1ni d’utopies, Clerville, Janson et Brémond ont su arracher leurs auditeurs de leur lit de préjugés pour les placer véritablement
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
2 mais vous les détourniez soudain comme pour vous arracher à une obsession secrètement attirante ; et je pensais que la force de
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
3mber. Buisson ardent auquel un souffle tempétueux arrache cette flamme trop grande pour son support. Reste une cendre où longte
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
4dre s’agitaient [p. 275] entre les murs d’où nous arrachions les moulures et les vieux papiers à fleurs. La confiance, la sincérit
5 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
5 le péché n’est réel que pour celui qui veut s’en arracher. Toute délectation détruit son objet, et bientôt détruit jusqu’aux se
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
6 comme « Si ton œil te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le loin de toi ». Mais [p. 488] Rimbaud est d’une autre t
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
7sa nouveauté menaçante. ⁂ Que la passion qui nous arrache ce cri, nous rende aussi lucides et efficaces ! Nous voulons rompre,
8emander à ce siècle de rompre avec lui-même, de s’arracher le cœur. Il n’y a de rupture possible qu’au nom de l’Évangile 2 . Ell
8 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
9, une loi sanctionnait le travail du dehors, mais arrachée en fin de séance par un député obscur, ami du colonial, du fonctionna
9 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
10 de sa classe ou de sa race qui va suffire pour l’arracher à sa misère ; il lui faut une rencontre, un événement, un acte. Et vo
10 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
11harge par le marxisme, empêche la Révolution de s’arracher du plan capitaliste. Il alourdit, il entrave, finalement il [p. 66] p
11 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
12sa nouveauté menaçante. ⁂ Que la passion qui nous arrache ce cri, nous rende aussi lucides et efficaces ! Nous voulons rompre,
13emander à ce siècle de rompre avec lui-même, de s’arracher le cœur. Il n’y a de rupture possible qu’au nom de l’Évangile 25 . El
12 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
14 de sa classe ou de sa race qui va suffire pour l’arracher à sa misère ; il lui faut une rencontre, un événement, un acte. Et vo
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
15ité de sa vie, l’absurdité du destin qu’on subit. Arrachés de leur terre et de leur peuple, ils s’en vont au-devant d’une existe
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
16 tous ces jours. Labouré et dessiné des planches, arraché de vieilles souches, dégagé les plates-bandes couvertes de feuilles m
17 œuvre. Innocents petits corps mal emplumés, vous arrachiez les dernières radicelles qui m’attachaient à cette terre ingrate ! To
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
18 la révolte. Ensuite, il faut que les femmes ne s’arrachent pas les cheveux dans les cuisines communes, et soient fidèles… La gra
16 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
19te sur Sorel, sur Madelin et sur Aubry, pour leur arracher des aveux à l’appui de la thèse d’Aron. p. 313 ak. « Victoire
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
20 puisque l’âme se croit rejetée par Dieu, qu’elle arracha à Job soumis à une semblable épreuve ce cri : « Pourquoi, mon Dieu, m
18 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
21e de volupté si poignante que, si l’on vient m’en arracher, c’est malgré moi ! 134 Et saint Augustin, avec lequel Pétrarque t
22vi… Prends ton parti avec prudence ! Prends ! Et arrache de ton cœur toute racine De ce plaisir qui heureux ne le peut jamais
23erdit à qui plus désire honneur ! Mais comment s’arracher à cet amour blasphématoire, à ce besoin dément, d’un plaisir que l’u
24is, c’est le signe d’une grâce reçue. Ce qui peut arracher à l’espoir vain, c’est la foi seule dans le pardon. Voici la conversi
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
25’un, par le bras et par la main droite, et lui ai arraché le gant. — Mais à moi, dit l’autre, il a donné cette même main avec s
20 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
26i me rapproche de toi ! Mon Seigneur et mon Dieu, arrache-moi à moi-même et donne-moi tout entier à toi seul ! Il n’est pas fa
21 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
27is des soldats sourds et muets — tous les numéros arrachés — tandis que des sifflets annonçaient un départ. À la fin, je retrouv
22 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
28ncarnées par leurs Chefs. Tout cela contribue à l’arracher de sa vie propre, où il ne se passerait jamais rien de semblable. Qua
23 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
29ncarnées par leurs chefs. Tout cela contribue à l’arracher de sa vie propre, où il ne se passerait jamais rien de semblable. Qua
24 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
30omme : « Si ton œil te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le loin de toi ». Mais Rimbaud est d’une autre trempe : i
25 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
31ndice au Procès, Max Brod nous dit comment il dut arracher à Kafka les écrits que son ami se refusait à publier — dont ce roman.
26 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
32uvres et démocrates de New York, qu’elle voudrait arracher au « totalitarisme », entendez aux idées communistes. Elle élève des
27 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
33is des soldats sourds et muets — tous les numéros arrachés — tandis que des sifflets annonçaient un départ. À la fin, je retrouv
34 et éclatant. Survint alors la maladie qui nous l’arrache dans sa quarante-sixième année. Le seul autoportrait qui subsiste de
28 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
35t très belle et va pleurer. C’en est trop. Je lui arrache une poignée de fleurs et d’un seul coup j’atteins le but. [p. 150] Al
29 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
36mbre. La sirène hurle, les singes se précipitent, arrachent les tiroirs, — et les trouvent vides ! La plupart de ces animaux mont
30 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
37uvres et démocrates de New York, qu’elle voudrait arracher au « totalitarisme », entendez aux idées communistes. Elle élève des
31 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
38aire, instant où les amants sont le plus séparés, arrachés, retirés en soi. Le plaisir est la fin du dialogue et non pas cette f
32 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
39ianisme quoique désignant trois tentatives de s’y arracher, tout chargés de prestige aux yeux de l’Européen et d’un pathos qui n
40exigeante, et le revêt d’une vocation. L’individu arraché du commun par un souverain caprice de la Minne, aussitôt ne s’apparti
41ident. C’est le cri de l’âme « exilée », qui ne s’arrache à la matière et à la chair que pour sombrer. Mais alors la passion ne
42sidienne la poitrine des jeunes gens aztèques, en arracher le cœur encore tout palpitant et l’offrir au dieu — pour qu’il pleuve
33 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
43naissance du fait divers suivant : 500 000 nègres arrachés à l’Afrique vivent comme esclaves dans les pays arabes. La France et
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
44ianisme quoique désignant trois tentatives de s’y arracher, tout chargés de prestiges aux yeux de l’Européen et d’un pathos qui
45exigeante, et le revêt d’une vocation. L’individu arraché du commun par un souverain caprice de la Minne, aussitôt ne s’apparti
46ident. C’est le cri de l’âme « exilée », qui ne s’arrache à la matière et à la chair que pour sombrer. Mais alors la passion ne
47sidienne la poitrine des jeunes gens aztèques, en arracher le cœur encore tout palpitant et l’offrir au dieu, — pour qu’il pleuv
35 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
48 Vix, les Mémoires font fureur, les biographies s’arrachent, et beaucoup n’attendent pas la cinquantaine pour se mettre au passé
36 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
49 Vix, les mémoires font fureur, les biographies s’arrachent, et beaucoup n’attendent pas la cinquantaine pour se mettre au passé
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
50ême Chang Chen-Chi qui cite ce koan : Parfois, j’arrache la personne mais sauve l’objet. Parfois j’arrache l’objet, mais sauve
51arrache la personne mais sauve l’objet. Parfois j’arrache l’objet, mais sauve la personne. Parfois, j’arrache en même temps l’o
52rache l’objet, mais sauve la personne. Parfois, j’arrache en même temps l’objet et la personne. Parfois, je n’arrache ni l’obje
53 même temps l’objet et la personne. Parfois, je n’arrache ni l’objet ni la personne. le même commente : Supprimer la personne
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
54de nom, qui veut un nom et un esprit, et qui va l’arracher par la violence, mais non sans l’aide de Zeus lui-même. Le thème du s
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
55esprits de l’homme, et font naître les idées de s’arracher à son état d’inertie et d’insouciance. Mais, non-seulement, je pense
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
56inces catholiques d’Allemagne, pour l’espérance d’arracher la couronne impériale de la maison d’Autriche et tous les états de Bo
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
57s 1790, Camille Desmoulins écrivait : Nous avons arraché les haies de division qui séparaient les Français entre eux, et déjà
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
58inséparable, divisèrent l’Église indivisible et s’arrachèrent criminellement à la communauté universelle des chrétiens, par laquell
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
59 contre le peuple serbe, encore vassal des Turcs, arrache au vieux poète des pages dont les événements de Budapest ont tragique
60s par tous. À Beirouth, les Américains viennent d’arracher un fugitif hongrois de plus aux serres de l’aigle autrichien. Il est
61rsion. Plus encore, celui-là sauve l’Europe qui l’arrache au danger que constituent les tentatives d’unification et de nivellem
44 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
62ême Chang Chen-Chi qui cite ce koan : Parfois, j’arrache la personne mais sauve l’objet. Parfois j’arrache l’objet, mais sauve
63arrache la personne mais sauve l’objet. Parfois j’arrache l’objet, mais sauve la personne. Parfois, j’arrache en même temps l’o
64rache l’objet, mais sauve la personne. Parfois, j’arrache en même temps l’objet et la personne. Parfois, je n’arrache ni l’obje
65 même temps l’objet et la personne. Parfois, je n’arrache ni l’objet ni la personne. Le même commente : « Supprimer la personn
45 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
66un extrême à l’autre stimulent les esprits et les arrachent à l’insouciance » 1 . Mais un autre grec, Strabon, écrivant sous Tibè
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
67 et éclatant. Survint alors la maladie qui nous l’arrache dans sa quarante-sixième année. » Le seul autoportrait qui subsiste d
68 elle nous fait tomber dans le péché, il faut « l’arracher et la jeter loin de nous », sur-le-champ, sans demi-mesure : il faut
47 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
69ccupée à se déchirer à belles dents va se laisser arracher l’une après l’autre ses conquêtes coloniales et ses protectorats. Ell
48 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
70ccupée à se déchirer à belles dents va se laisser arracher l’une après l’autre ses conquêtes coloniales et ses protectorats. Ell
49 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
71 éclate ce cri véritablement [p. 388] tristanien, arraché par l’amour que le poète ne peut s’empêcher d’éprouver pour celle « d
50 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
72este qu’à passer outre aux mesures que venaient d’arracher des défenseurs de l’environnement, à reprendre l’exploitation des min
51 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
73 ! La tribu primitive et le clan, il a fallu s’en arracher pour devenir homme — c’est l’aventure de l’individu ; et puis il a fa
52 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
74oquerait l’habeas corpus pour interdire qu’on lui arrache une dent ou qu’on lui impose une quarantaine avant d’aller porter sa
53 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
75fé avec virulence en déclarant « Quoi ! On veut m’arracher mon drapeau, on en veut à l’honneur de mon pays ! » Quand on en arriv
54 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
761984). Mrs. Thatcher s’est félicitée d’avoir pu « arracher », à ses partenaires des Dix, des ristournes budgétaires pour un tota