1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1ins, n’osant pas repasser trop souvent devant les ascenseurs. « Vers 4 heures, me disais-je elle y entrera, et, me glissant auprès
2ière fois… Je me disais encore : Si je prends cet ascenseur et que je la croise en route dans l’ascenseur descendant… Il aurait f
3cet ascenseur et que je la croise en route dans l’ascenseur descendant… Il aurait fallu monter, mais l’idée de vous trouver peut-
2 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
4 baigner ; son image descend en face de lui par l’ascenseur, elle le suit au long des trottoirs, il l’aperçoit entre des souliers
3 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
5ourgeoisie que la jouissance du téléphone et de l’ascenseur console de sa déchéance morale, déchéance jalousée d’ailleurs par un
4 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
6le. C’était au club. Tandis que nous attendions l’ascenseur, je dis au Philosophe 1  : — Fort bien, mais si je parlais du Diable,
7répondit-il avec sa grande douceur. La porte de l’ascenseur s’ouvrait, nous entrâmes. — Ce serait enfin une situation tragique no
5 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
8lises protestantes de la campagne ; les garçons d’ascenseur galonnés comme des généraux d’opérette ; le culte méticuleux de la ba
6 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
9ilomètres environ — elles figurent assez bien les ascenseurs d’un grand building — et deux cent cinquante rues coupant les avenues
10s’est passé de la même façon dans les deux cas. L’ascenseur s’ouvre sur un hall meublé de grands fauteuils et de tables tubulaire
7 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
11e ne plus voir le dos d’un portier galonné dans l’ascenseur ! Ces dos si dignes encore plus que serviles, ces dos qui vous rappel
8 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
12ilomètres environ — elles figurent assez bien les ascenseurs d’un grand building — et deux cent cinquante rues coupant les avenues
9 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
13 baigner ; son image descend en face de lui par l’ascenseur, elle le suit au loin [p. 47] des trottoirs, il l’aperçoit entre des
10 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
14n lavé, massé, poudré comme un bébé… et allez ! l’ascenseur, le marbre, le ciment, l’asphalte, l’auto et les assiettes ! Tout pro
11 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
15lises protestantes de la campagne ; les garçons d’ascenseur galonnés comme des généraux d’opérette ; le culte méticuleux de la ba
12 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
16] c’est que l’organisation est bonne. Et dans ces ascenseurs express qui ne mettent que trente secondes pour vous porter au sixièm
13 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
17ux, poubelles accumulées, coups de couteau dans l’ascenseur tombé en panne entre deux étages. Ce vide civique va déclencher le pr