1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
1stence géologique sans rapport avec la nôtre. Les atomes que nous sommes peuvent trouver sur ses flancs l’occasion d’une lutte
2 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
2 besoins de leurs systèmes l’individu abstrait, l’atome désigné par un chiffre et dépourvu de résistance active. Alors le tra
3 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
3sa les physiciens de la Grèce à créer la notion d’atome, les philosophes à formuler le principe d’individuation, les législat
4 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
4 besoins de leurs systèmes l’individu abstrait, l’atome désigné par un chiffre et dépourvu de résistance active. Alors le tra
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
5joue, sur le plan politique, le rôle que jouait l’atome aux yeux des physiciens du dernier siècle : il est l’élément insécabl
6 c’est-à-dire de la puissance de combinaison d’un atome. Mais il nous faut laisser ce modèle mécanique, puisqu’aussi bien la
6 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
7r, cette indifférence n’est rien que le rêve d’un atome abandonné qui se croit je. Ce rêve peut remplir nos journées : il n’e
7 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
8F, les rayons X, l’automobile et la structure des atomes lui fournissent un matériel métaphorique inépuisable. Je n’y vois pas
8 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
9s, quand elle le touche dans l’instant (dans un « atome » de temps, comme l’écrit Paul) (I Cor. 15 : 52) ? Qui t’assure que n
9 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
10sa les physiciens de la Grèce à créer la notion d’atome, les philosophes à formuler le principe d’individuation, les législat
10 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
11s, quand elle le touche dans l’instant (dans un « atome » de temps, comme l’écrit Paul). Qui t’assure que notre raison, toute
11 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
12ent et « normal », la paix, la lumière blanche, l’atome d’hydrogène, la géométrie d’Euclide, ou le Français moyen, se révèle
12 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
13iques que pose au siècle la bipartition d’un seul atome. Il en est d’autres, dont nous avons parlé abondamment ces derniers j
13 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
14ent et « normal », la paix, la lumière blanche, l’atome d’hydrogène, la géométrie d’Euclide, ou le Français moyen, se révèle
14 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
15s, messieurs, vraiment — il ne s’en faut que d’un atome… »
15 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
16’analyse étymologique et comparée d’anatomie et d’atome. Ma lettre vous paraîtra frivole, je le crains. Mais l’événement, il
16 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
17iques que pose au siècle la bipartition d’un seul atome. Il en est d’autres, dont nous avons parlé abondamment ces derniers j
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
18é blanc. Un cowboy du village de Brigham accuse l’atome d’avoir fait grisonner sa barbe. » — « Boston (Mass). Un savant prévo
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
19re d’or, que ce soit l’Univers, ou l’Empire, ou l’Atome. Ici les extrêmes se reflètent. Le microcosme répond au macrocosme. S
19 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
20uit « en un instant » ? Il dit en atomo — dans un atome ! Et les grandes traditions occultistes, décrivant l’âge matérialiste
20 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
21ds. D’autres nous parlent d’une contamination des atomes d’uranium nageant dans l’Océan. Ou de nuages radioactifs qui se promè
21 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
22s, Messieurs, vraiment — il ne s’en faut que d’un atome… » ⁂ Le hasard a voulu que, le soir même, je me visse entraîné à Coin
22 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
23uit « en un instant » ? Il dit en atomo — dans un atome ! Et les grandes traditions occultistes, décrivant l’âge matérialiste
24à des réflexions réalistes. Je reviens donc à mes atomes. Parmi tous les projets de contrôle de la Bombe que l’on a suggérés c
23 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
25ns-nous pas forcés dans notre siècle — seuil de l’atome ou seuil de l’inconscient, sens de la vue et de l’ouïe exercés au-del
24 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
26la découverte philosophique de l’individu et de l’atome, la Grèce ; celle qui conçut les droits du citoyen, Rome ; celle, enf
25 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
27st pas une personne). Ainsi l’individu n’était qu’atome, et la persona que valence ; l’un existait par soi, l’autre dans ses
28mier et refuge ultime de l’idée de matérialité, l’atome se résolvait en une sorte de vide animé d’on ne savait trop quoi, sau
26 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
29tinue à vivre. On pourrait donc envoyer un corps, atome par atome, en une fraction de seconde, à l’autre bout du monde et l’y
30vre. On pourrait donc envoyer un corps, atome par atome, en une fraction de seconde, à l’autre bout du monde et l’y recompose
31r de trace. Mais, si les particules du noyau de l’atome possèdent ainsi leur double « en creux », n’en va-t-il pas de même po
32ble « en creux », n’en va-t-il pas de même pour l’atome tout entier, par suite pour la matière formée d’atomes, finalement po
33e tout entier, par suite pour la matière formée d’atomes, finalement pour notre cosmos ? On voit le danger : le jour où notre
34finitif effacera tout en un clin d’œil, — « en un atome de temps, comme l’écrivait saint Paul, à propos justement de la Fin d
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
35intuitions directes et vagues (sur la nature de l’atome, par exemple) qui ne permettent pas de refaire le chemin à volonté pa
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
36st pas une personne). Ainsi l’individu n’était qu’atome, et la persona que valence ; l’un existait par soi, l’autre dans ses
37d’exister qui poursuivent dans nos vies, — dans l’atome de durée de chacune de nos vies — cette même dialectique qu’on vient
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
38ie que nous, qui ne faisons que l’habiter pour un atome de temps insignifiant. Elle est devenue le cours de la réalité, où ce
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
39ités. Qu’il s’applique au passé, au cosmos ou à l’atome, nous le ressentons identiquement comme un progrès. Mais si l’on nous
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
40mier et refuge ultime de l’idée de matérialité, l’atome se résolvait en une sorte de vide animé d’on ne savait trop quoi, sau
32 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
41ie que nous, qui ne faisons que l’habiter pour un atome de temps insignifiant. Elle est devenue [p. 410] le cours de la réali
33 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
42produite par le charbon ou l’eau, la fission de l’atome ou sa fusion. La technique et les valeurs spirituelles J’essaierai t
43veiller et de domestiquer l’énergie cachée dans l’atome, il n’en est pas moins clair qu’aucun de nos pays ne saurait à lui se
34 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
44ée du moi révèle l’amour, comme la structure de l’atome traduit certaines propriétés de l’énergie. « C’est l’amour dominant q
45miste, cette matière du cosmos en expansion, de l’atome élusif, des corps vivants, l’homme d’Occident ne cherche pas seulemen
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
46nt que dans un présent rapide, et jetés comme des atomes sur une plaine immense et nivelée, se détachent d’une patrie qu’ils n
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
47, l’avion, la radio et l’énergie jaillissant de l’atome le signifient aujourd’hui sur d’autres plans et dans [p. 394] d’autre
37 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
48ée du moi révèle l’amour, comme la structure de l’atome traduit certaines propriétés de l’énergie. « C’est l’amour dominant q
49miste, cette matière du cosmos en expansion, de l’atome élusif, des corps vivants, l’homme d’Occident ne cherche pas seulemen
38 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
50rigide, cohérent, unitaire, expliquant tout, de l’atome au bonheur final de l’humanité, en passant par l’histoire, l’économie
39 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
51ns-nous pas forcés dans notre siècle — seuil de l’atome ou seuil de l’inconscient, sens de la vue et de l’ouïe exercés au-del
40 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
52 trois physiciens qui ont réalisé la fission de l’atome comment il travaillait à cette époque. Il décrivit ses méthodes et co
41 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
53onduit à ses dernières conséquences : l’idée de l’atome et celle de l’individu (c’est le même mot, selon l’étymologie : l’ind
42 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
54ernières conséquences, découvre ainsi l’idée de l’atome et celle de l’individu, d’où les excès de l’individualisme hellénisti
43 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
55ernières conséquences, découvre ainsi l’idée de l’atome et celle de l’individu, d’où les excès de l’individualisme hellénisti
44 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
56ique : au niveau des cellules, des molécules, des atomes, toute vie résulte d’une tension permanente entre des forces d’attrac
45 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
57n instant » (grec : en atomo), c’est-à-dire en un atome de temps. Ainsi le Chemin de Damas est au principe de l’idée de Révol
46 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
58d, et même qu’elle l’a déjà percé, en ramenant un atome à de l’énergie, donc en réduisant la matière à quelque chose d’immaté
47 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
59ns qui construiront la théorie de la fission de l’atome, les premières piles nucléaires, les auteurs d’anticipations technolo
48 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
60cher, agit. Gaston Berger a écrit : « Regarder un atome, c’est le changer. Regarder un homme, c’est le transformer. Regarder
49 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
61 l’un des trois « inventeurs » de la fission de l’atome. Rapporteur général, le professeur Max Beloff, allait tirer de l’ense