1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1 se demande si l’Auber de Jean Cassou ne va pas s’attabler au café en face des personnages de Jaloux. Et peut-être que la comtes
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2t peut-être aussi de leurs familiarités. J’étais attablé ce soir-là dans l’Auberge du Cerf, au premier, les pieds contre mon s
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
3 Comme on voudrait y vivre ! y passer des soirées attablé devant un verre de petit vin, à regarder le carré de ciel pâlir et le
4e départ de l’autobus pour Taillefer. Nous sommes attablés ici depuis un bon moment déjà, tout contents de revoir le va-et-vient
5 regarder pendant un bon moment les consommateurs attablés autour de moi. Que les hommes sont laids ! Chacun d’eux me frappe par
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
6muniste. — Dans sa petite cuisine, où nous sommes attablés, depuis deux heures il me raconte ses bagarres avec les nazis, avant
5 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
7e ? Au fond de la salle, deux hommes et une femme attablés causent et boivent. L’un des hommes m’ayant remarqué, je l’entends di
6 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
8le d’une voix basse, sans me regarder. Nous voici attablés devant des sandwiches au caviar rouge. Et là, tout recommence. Même j
7 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
9 « Guillaume Tell » de Rossini. Les rois déchus s’attablent chez « Quadri », et les régimes de tous les temps promènent sous les
8 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
10e ? Au fond de la salle, deux hommes et une femme attablés causent et boivent. L’un des hommes [p. 221] m’ayant remarqué, je l’e