1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1un sens artistique dont plusieurs de ses morceaux attestent la délicatesse, mais parce qu’il sait y trouver les seuls motifs réel
2 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
2, notre devoir est net : nous avons à défendre et attester les valeurs doctrinales les plus gênantes pour ce monde sans Dieu. Or
3 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
3 transcendant au temporel, il y a lieu et ordre d’attester que nous n’avons rien mérité, sinon la colère de Dieu. En face de mor
4 et à la lâcheté publique, il y a lieu et ordre d’attester la scandaleuse doctrine du « salut de grâce et bonté pure », du salut
5nté supposées non déchues, il y a lieu et ordre d’attester avec l’un des prophètes de ce temps, que la raison d’un homme n’est p
6 qui s’appelle Production, il y a lieu et ordre d’attester qu’« une seule chose est nécessaire ». Et qu’heureux sont les pauvres
4 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
7comme le fait chrétien lui-même, — s’il n’est pas attesté dans l’acte de la foi. Qu’est-ce donc, en effet, que l’effort humain 
5 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
8ception tragique du sort de l’homme suffirait à l’attester. Mais plus sûrement encore son acceptation profonde d’aujourd’hui. Au
6 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
9testations et les collectes, elles ne pourront qu’attester par là même qu’elles ne sont plus le christianisme, qu’elles sont inc
7 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
10e sera jamais pour nous qu’une utopie dont rien n’atteste la réalité, la puissance, la vérité. Nul idéal humain de l’homme n’a
8 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 4. Ni ange ni bête : ni gauche ni droite, (Fondements théologiques d’une action politique)
11 faire la volonté de Dieu, c’est agir, c’est donc attester sa dignité proprement humaine. La foi seule est un acte absolu ; le c
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
12testations et les collectes, elles ne pourront qu’attester par là même qu’elles ne sont plus le christianisme, qu’elles sont inc
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
13 mauvaise conscience de la défense : trente morts attestent cette double carence 61 . Maximes d’une tactique personnaliste 1. I
11 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
14 décisif dont la mort, comme un sceau d’éternité, attesta dans sa plénitude la primauté de l’acte spirituel : Kierkegaard. Le g
12 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
15 et libérale entre la pensée pure et l’acte qui l’atteste. Il professait que « l’écrivain ne saurait sans se diminuer refuser d
13 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
16 [p. 369] rencontre d’un sujet avec un objet soit attestée par quelque modification sensible. Les objets matériels ne sont vraim
17spèce d’utopie ontologique, si la Révélation n’en attestait l’acte historique. L’incarnation totale de Dieu dans l’Homme, l’human
14 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
18vons nous le disons ; ce que nous avons vu nous l’attestons ; et vous ne recevez pas notre témoignage. » Un silence pesant et sol
19ons, nous le disons. Ce que nous avons vu, nous l’attestons… » Mais que sais-je ? Et qu’ai-je donc vu ?… C’était bien moi !… Moi,
20e que j’ai vu et entendu c’est cela qu’il me faut attester… Et je l’atteste ! Oui, je l’attesterai jusqu’à ma dernière heure… Ca
21ntendu c’est cela qu’il me faut attester… Et je l’atteste ! Oui, je l’attesterai jusqu’à ma dernière heure… Car elle viendra, c
22dépouiller de son humanité, et je le dis, et je l’atteste ! C’est là mon expérience, mon expérience re-li-gieuse ! N’étais-je p
23que j’ai vu, ce que j’ai su, oui c’est cela que j’atteste et professe, et que voulez-vous donc qu’un professeur enseigne, si ce
24ons de ses apôtres, celles que j’ai vues et que j’atteste ! Mais voilà… il y a eu ceci de plus, — et moi seul je puis en parler
25’expérience de l’amour, et c’est elle que je veux attester. Galopins ! voilà ce que vous êtes, — et maintenant, je veux vous emb
26ible, c’est pour cela qu’il faut la croire ! Et l’attester sans l’avoir vue. C’est pour cela qu’il faut prêcher, dans la crainte
15 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
27nnes ; mais voilà le motif de notre action : nous attestons la justice apparue, et dans l’élan de notre action de grâce, prisonni
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
28n se confondent en un seul élan, où la vérité est attestée par un geste, et le geste sanctionné par la vérité. Voilà l’indivisio
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
29n grand dessein pouvait seul maintenir. Mais pour attester la présence universelle de ce dessein, il fallait des symboles visibl
18 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
30u jour, cet esprit qu’on dit pur, et l’acte qu’il atteste. Le moteur ni les roues ne sont faits pour eux-mêmes : ils n’ont de r
31paraît juste et parfaite qu’au moment où l’acte l’atteste et la convainc de gravité. Il n’est d’acte réel que celui que l’on pe
32lessée des hommes francs, par un acte, ici, que j’atteste, met en crise. p. 152 58. « Je dis cela peut-être trop souvent
19 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
33 l’idée qui crée un risque dans ma vie. Ce risque atteste l’existence d’un conflit, c’est-à-dire la présence du réel. Il rend à
34s motifs par des exemples tirés de leurs œuvres ; attester en particulier, que leur vocabulaire est adapté aux fins qu’ils décla
20 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
35n grand dessein pouvait seul maintenir. Mais pour attester la présence universelle de ce dessein, il fallait des symboles visibl
21 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
36homme qui le profère. « L’acte par lequel l’homme atteste la permanence des choses, par lequel, en dehors du temps, en dehors d
22 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
37nt qui est la Parole dite en nous par l’Esprit et attestée par l’Écriture, — or, cette Parole est Christ lui-même, — il me paraî
23 1937, Esprit, articles (1932–1962). La fièvre romanesque (janvier 1937)
38es défaites mémorables, c’est dans l’ordre. Qu’on atteste par une publication tel acte victorieux de l’homme contre ses servitu
24 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
39n’ai pas manqué le service 7 , ce soir. J’ai fait attester ma présence et j’ai lu avec enthousiasme le VB 8 . J’ai payé aujourd
40s et Wisigoths, où la dignité d’homme libre était attestée par le droit de porter une arme à la guerre et de la conserver à son
25 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
41, et qu’il se tourne avec moi vers le Jour afin d’attester notre alliance. ⁂ Une vie qui m’est alliée, — pour toute la vie, voil
42uand nous cessons de le diviniser. Et c’est ce qu’atteste l’expérience de la fidélité dans le mariage. Car cette fidélité se fo
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
43 Celtes. 16  » L’art roman et les langues romanes attestent l’importance de l’héritage celtique. Plus tard, ce furent des moines
44n’apparaît, ne se constitue que dans la certitude attestée par le récitatif du psaume. » Et l’on songe au secret de Tristan, qu’
45t religieuse, d’une conception mystique fortement attestée dans la vie même des âmes. Essayons à nouveau de repérer, entre les p
46ement aux précédents. C’est au xiie siècle que s’atteste en Europe une modification radicale du jeu d’échecs, originaire de l’
47 pas moins que l’origine manichéenne du Roman est attestée par les fragments de son texte original (en langage ouigour du viiie
48par les Irlandais » 85 . Le miracle est cependant attesté par un grand nombre d’incidents mis en œuvre par Béroul et Thomas, et
49 était assez bien toléré chez les Celtes, comme l’attestent de nombreux documents.) La coutume du potlatch, don rituel ou plutôt
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
50de Foligno, et tant de récits des Fioretti 111 , attestent que la rhétorique des troubadours et des romans courtois sont les sou
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
51jusqu’à Cervantès L’influence du roman breton est attestée par des centaines de textes à travers les xiiie , xive et xve siècl
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
52, et qu’il se tourne avec moi vers le jour afin d’attester notre alliance. ⁂ Une vie qui m’est alliée — pour toute la vie, voilà
53e quand nous cessons de le diviniser. C’est ce qu’atteste l’expérience de la fidélité dans le mariage. Car cette fidélité se fo
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
54e , nous voyons se multiplier les témoignages qui attestent à la fois le nombre et l’enthousiasme des femmes pieuses, souvent aff
31 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
55e Nicolas l’a chargé. Ce que l’on sait, par ce qu’attestent les documents les plus formels, c’est qu’à l’aube, le curé redescendu
56rs sont loin de nous réjouir en elles-mêmes, mais attestent néanmoins qu’à cette époque, la conscience populaire n’hésitait pas à
32 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
57belle promesse ! Maintenant, la preuve est faite, attestée par le sang, que la solution suisse et [p. 99] fédérale est seule cap
33 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
58belle promesse ! Maintenant, la preuve est faite, attestée par le sang, que la solution suisse et fédérale est seule capable de
34 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
59cle émouvant qui n’effraye pas, mais au contraire atteste une force paisible et utile. Trois pistes parallèles dans chaque sens
35 1944, Les Personnes du drame. Introduction
60c’est pourquoi sa réalité historique, telle que l’atteste l’Évangile, nous apparaît foncièrement inconcevable. Et les disciples
61 foi que certains de nos actes apparaissent comme attestant notre obéissance à l’Éternel. Cependant que l’analyse positiviste pou
62erme) par une volonté d’agir dont la victoire est attestée dans Faust, — c’est cela que j’appelle Goethe. L’opposition de la for
36 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
63 nul ne trouvera l’antidote ; qu’il en soit mort, atteste ce fait capital : que la pensée de la foi peut [p. 58] être irrémédia
64ouveauté pure dans le monde, vocation et personne attestée, prophétie de l’éternité qui vient à nous. [p. 73] 2. Il n’est d’ac
65 décisif dont la mort, comme un sceau d’éternité, attesta dans sa plénitude la primauté de l’acte spirituel : Kierkegaard. [p.
37 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
66, et presque impensable, et cependant génialement attesté par un art où [p. 123] tout signifie que la signification suprême res
38 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
67t, qui est la Parole dite en nous par l’Esprit et attestée par l’Écriture, — or cette Parole est Christ lui-même — il me paraît
39 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
68ur les détails les plus subtils de l’écriture est attesté par cent pages du Journal. Je n’oublie pas qu’il a coupé les morceaux
40 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
69ception tragique du sort de l’homme suffirait à l’attester. Mais plus sûrement encore son acceptation profonde d’aujourd’hui. Au
41 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
70homme qui le profère. « L’acte par lequel l’homme atteste la permanence des choses, par lequel, en dehors du temps, en dehors d
42 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
71belle promesse ! Maintenant, la preuve est faite, attestée par le sang, que la solution suisse et fédérale est seule capable de
43 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
72les ponts, de brûler ses pénates, et autres rites attestant devant les mânes des ancêtres un choix farouche, irrévocable. Se dépl
44 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
73cle émouvant qui n’effraye pas, mais au contraire atteste une force paisible et utile. Trois pistes parallèles dans chaque sens
45 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
74ncentration. C’est le temps de sa vie ! Ce nœud l’attestera. L’innocence du prédestiné, et la malice du paysan s’y mêlent dans un
46 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
75les ponts, de brûler ses pénates, et autres rites attestant devant les mânes des ancêtres un choix farouche, irrévocable. Se dépl
47 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
76ncentration. C’est le temps de sa vie ! Ce nœud l’attestera. L’innocence du prédestiné et la malice du paysan s’y mêlent dans un
48 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
77e déjà qui affleure, nous avertit de la Fin, et l’atteste. La crise Le Bas Empire ne fut « bas », en son temps, qu’aux yeux d
49 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
78cle émouvant qui n’effraie pas, mais au contraire atteste une force paisible. Trois pistes parallèles dans chaque sens, séparée
50 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
79 proclamée par toute la presse. Et le second jour atteste l’un des renversements les plus stupéfiants de l’Histoire. Tourné ver
51 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
80 elle pour affronter un monde dont la réalité est attestée par Dieu, et qui attend son salut de l’homme sauvé. Il est très impor
52 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
81onalisme !) et que son insuffisance éducative est attestée, entre autres, par l’apparition spontanée, dans tous nos pays, d’entr
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
82e une parenté antérieure aux Aryens. (Elle paraît attestée par les symboles communs aux Dravidiens et aux Crétois : le caducée,
83pposition à peu près diamétrale des deux mondes s’atteste aux yeux du voyageur le moins prévenu. Atténuée en Europe par toutes
84n et le moi de l’homme. En revanche, l’Occident s’atteste et s’actualise là où la différence est tenue pour essentielle, car en
54 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
85 le temps, dans le corps d’un homme à telle date, atteste aux yeux de l’esprit la signification et la réalité de la chair et de
55 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
86 seules les Écritures, fort peu lues en ce temps, attestent l’historicité 44 . Tout ceci nous confirme dans la vue que le Moyen Â
56 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
87 elle pour affronter un monde dont la réalité est attestée par Dieu, et qui attend son salut de l’homme sauvé. Il est très impor
57 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
88 seules les Écritures, fort peu lues en ce temps, attestent l’historicité 57 . Tout ceci nous confirme dans la vue que le moyen â
58 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
89es de l’union politique de nos peuples, mais elle atteste mieux que la science — autre produit typique de l’Occident — notre un
59 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
90s dont la persistance à travers toute une vie est attestée par la publication posthume de fragments du Journal intime, et de Et
60 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
91» sont à peu près universels en Occident. Comme l’attestent tant de notions considérées comme allant de soi — et tant de réalités
92ère pour un tel vivant ou pour les morts… Comme l’attestent non moins la mauvaise réputation que nous faisons à l’anonyme, la con
93atribes marxistes contre l’aliénation. Et comme l’atteste enfin notre notion de l’amour, — à quoi j’entends venir plus loin.
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
94stique, dont la puissance et la durée sont encore attestées par des milliers et des milliers de monuments dans presque toute l’Eu
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.3. Le Mythe de Japhet
95ssé par la Boétie de Cadmus) est aujourd’hui bien attestée 14 . Mais si l’on songe à l’immense popularité de la légende de Japhe
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
96’Hérodote ou Strabon la décrivent, peut-elle être attestée par les textes à des dates aussi reculées ? On en relèvera quelques t
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
97ritable idée européenne, d’une conscience commune attestée par d’innombrables expressions exclamatives et par des fêtes communes
98Ici donc prend fin notre enquête sur les origines attestées. p. 49 49. Monumenta germ. Hist., Pœt. Carol. I., i, 368, 59.
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
99aucune autre vue bien arrêtée, n’a-t-on pu, comme atteste l’expérience, remplacer que bien mal cette ancienne unité chrétienne
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
100ue l’Europe porte à sa vigoureuse existence, tout atteste qu’elle fut, tout exige qu’elle reste la Hongrie. Enlevez-lui cette q
67 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
101» sont à peu près universels en Occident. Comme l’attestent tant de notions considérées comme allant de soi — et tant de réalités
102ère pour un tel vivant ou pour les morts… Comme l’attestent non moins la mauvaise réputation que nous faisons à l’anonyme, la con
103atribes marxistes contre l’aliénation. Et comme l’atteste enfin notre notion de l’amour, — à quoi j’entends venir plus loin.
68 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
104us visibles. L’Europe se doit donc de produire, d’attester et de diffuser les anticorps de ce virus mortel, hérité du xixe sièc
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
105mentaire de probité intellectuelle, puisqu’il est attesté que Tell n’a joué aucun rôle vérifiable dans le complexe des intérêts
70 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
106plus parce que trop évidente, est décisive : elle atteste la spécificité et l’unité fondamentale des activités littéraires en E
71 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
107[p. 130] puis à moteur. Le motif onirique du vol, attesté par des centaines d’auteurs depuis trois à quatre mille ans, est de t
108ur de l’automation créatrice de loisir. Nul motif attesté n’est donc utilitaire, économique ou financier. Ce sont des besoins d
72 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
109es de l’union politique de nos peuples, mais elle atteste mieux que la science — autre produit typique de l’Occident — notre un
73 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
110e conscience d’une entité européenne ne peut être attestée qu’à partir de l’an 1300 : les premiers portulans, ou cartes maritime
111plus parce que trop évidente, est décisive : elle atteste la spécificité et l’unité fondamentale des activités littéraires en E
74 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
112trouve plus à quoi s’accrocher qui réponde et qui atteste quelque autorité. « L’affaiblissement des traditions et des rites, qu
75 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
113ntrevu F. von Suhtschek — est d’origine iranienne attestée, mithriaque, hermétique et en même temps proche de la mystique islami
114ds, il existe une continuité, qui jamais ne fut « attestée » ni ne le sera par certificats d’origine, manifestes d’école ou expe
115tre d’un cathare déclaré et d’un troubadour s’est attestée au moins une fois dans un même homme, Guillaume de Durfort, et l’exem
116quée » (p. 149) dans le même phénomène quand il s’atteste chez les troubadours, comme Cercamon (1135-1145) : Rien ne me fait p
117s les « invente » entre 1110 et 1120, mais il est attesté peu de temps auparavant dans les mêmes lieux, en Poitou, au sein du m
118raffinée qu’elle transportait — l’une des sources attestées de la courtoisie. Guillaume a certainement connu les procédés de comp
119e que l’on crée. Ils ne croient qu’à ce qui est « attesté ». Or la poésie ne l’est jamais. Ils ne veulent croire qu’aux sources
76 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
120courages ? Que peut-on contre l’État-nation, sauf attester qu’il a très mal géré la Terre ? Quel pouvoir existant lui opposer, q
77 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
121truquage.) La catastrophe du xxe siècle européen atteste seule sa réalité. Le plus grand théologien contemporain, Karl Barth,
78 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
122 l’idée qui crée un risque dans ma vie. Ce risque atteste l’existence d’un conflit, c’est-à-dire la présence du réel. Il rend à