1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1s encore, et pas seulement pour le pittoresque. — Attrape !   Il n’existe pas de théorie du salut. Il n’existe que des systèmes
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2je dois retenir violemment une espèce de joie qui attrape la fièvre dans mon corps. Toute cette journée baignée de l’air des co
3 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
3é très profitable à mon âme… Le Sauveur m’a enfin attrapé ; je courais trop vite pour lui, il m’a saisi par les cheveux. Il est
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
4e, ah ! mais alors, vous savez, tout y est, c’est attrapé, le curé, la politique et tout 15  !… » Les éditeurs s’efforcent de r
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5ur sa nuque grasse. Un des garçons s’en aperçoit, attrape la puce en pinçant la fille, et les rires redoublent. L’instituteur r
6 transparent ou de rosé ou de verdâtre qu’il faut attraper comme une mouche et qui vous saute dans la main et vous gratte la pau
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7e, ah ! mais alors, vous savez, tout y est, c’est attrapé, le curé, la politique et tout !… » 11 Les éditeurs s’efforcent de
7 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
8ur sa nuque grasse. Un des garçons s’en aperçoit, attrape la puce en pinçant la fille, et les rires redoublent. L’instituteur r
8 1937, Esprit, articles (1932–1962). La fièvre romanesque (janvier 1937)
9abord aux vêtements. Il entend bien nous la faire attraper cette fièvre mais secrètement, à la faveur de mille « observations »
9 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
10ansparent, ou de rosé, ou de verdâtre, qu’il faut attraper comme une mouche et qui vous saute encore dans la main et vous gratte
10 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
11s pièges les plus évidents. Elle adore se laisser attraper dans les figures qu’une Lagerlöf s’amuse à rajeunir tour à tour : une
11 1938, La Vie protestante, articles (1938–1978). Le temps des fanatiques (25 novembre 1938)
12 que le Diable juge assez bon, de nos jours, pour attraper les enfants de la Lumière ! J’aimerais beaucoup qu’on ne déduise pas
12 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Directeurs d’inconscience (11 avril 1939)
13e atteigne aussi le grand public, que l’enquêteur attrape le premier venu par le revers de son veston pour lui demander sans pr
13 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
14s sa bonne conscience. Au moment où vous croyez l’attraper chez un autre et lui régler son compte — voici qu’il est devenu vous-
15tour du même coup, si vous tenez sérieusement à l’attraper, je vais vous dire où vous le trouverez le plus sûrement : dans le fa
14 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
16ont se cacher, ils n’y sont plus. Et quand on les attrape, ils disent que c’était l’autre. Ainsi les hommes de notre temps, pou
15 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
17ont se cacher, ils n’y sont plus. Et quand on les attrape, ils disent que c’était l’autre. Ainsi les hommes de notre temps, pou
16 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VII : La cinquième colonne (26 novembre 1943)
18s sa bonne conscience. Au moment où vous croyez l’attraper chez un autre et lui régler son compte — voici qu’il est devenu vous-
19s tours du Diable, si vous tenez sérieusement à l’attraper, je vais vous dire où vous le trouverez le plus sûrement : dans le fa
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
20e capitulation. On n’étudie pas Kierkegaard, on l’attrape comme une maladie. Cet homme secrète un poison salutaire, dont nul ne
18 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
21mencez par le catch phrase, la [p. 88] phrase qui attrape et force l’attention. Et peu importe qu’elle n’ait guère de rapport a
19 1948, Suite neuchâteloise. VIII
22 tout près. Un seul geste rapide eût suffi pour l’attraper par les oreilles. J’imaginai en une seconde la gloire que me vaudrait
23 et poursuis mon chemin plus léger. Si je l’avais attrapé, m’en souviendrais-je encore ? Je n’en parlerais pas ici.   [p. 89]
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
24s importée. Il en va du nationalisme occidental « attrapé » par les peuples de l’Orient comme de notre rhume de cerveau, souven
21 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
25s importée. Il en va du nationalisme occidental « attrapé » par les peuples de l’Orient comme de notre rhume de cerveau, souven
22 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
26 qu’il excite contre nous les peuples qui l’ont « attrapé ». À cause de lui, nous refusons de nous unir, tandis qu’à cause de l
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
27totalitarisme est un [p. 154] virus, et si vous l’attrapez, vous n’y pourrez plus rien. » Je ne croyais pas si bien dire 55 . L
24 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
28s que le totalitarisme est un virus, et si vous l’attrapez, vous n’y pourrez plus rien. » Je ne croyais pas si bien dire 129 .  
25 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
29ide, j’en ai cent. — Moi, dit le Bernois, j’en ai attrapé quatre ! — Et moi, dit le Vaudois (imaginez l’accent), j’en ai bien v
26 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
30e Diable est en moi et que c’est là que je puis l’attraper. Il s’agit encore moins d’un « refoulement » mais au contraire d’une