1 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
1ssayé de déterminer, dans les grandes lignes, les attributions et les modalités de fonctionnement 15 . Empressons-nous de dire qu’il
2 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
2mment pour tâche d’étudier la constitution et les attributions d’un Centre européen de la culture. Constitué en toute indépendance d
3 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
3tres, d’autre part un Corps consultatif, dont les attributions restaient à définir. Parallèlement à cette action rapide sur le plan
4 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
4raient à la charge de la RAI. Dates fixées pour l’attribution des prix au cours de la Conférence internationale de musique : du 5 a
5 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
5ar leur gouvernement. Elle n’avait guère d’autres attributions que la conduite des Affaires étrangères et l’arbitrage entre cantons.
6la Constitution ne définit que collectivement les attributions des membres du Conseil, lesquelles sont essentiellement administrativ
6 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
7vue par le Traité de Rome, mais chargée des mêmes attributions constituantes, à ratifier soit par les parlements ou par les peuples
7 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
8e dès les bancs de l’école primaire. Cependant, l’attribution du prix Nobel ayant fait du Docteur Jivago l’objet d’une polémique mo
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
9e dès les bancs de l’école primaire. Cependant, l’attribution du prix Nobel ayant fait du Docteur Jivago l’objet d’une polémique mo
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
10, mais qui n’était rien auprès de l’immensité des attributions que les cours cléricales s’étaient arrogées jusque-là. En 1300, nous
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
11ont énumérés en détail ; s’il y a désaccord sur l’attribution d’un territoire, il sera soumis directement à l’autorité européenne c
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
12ssance ecclésiastique, quoique ses limites et ses attributions ne fussent pas aussi bien posées, aussi bien définies qu’elles l’ont
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
13r une juridiction directe dans les limites de ses attributions. 2. Une armée placée sous les ordres de ce gouvernement et excluant t
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
14ionnels des citoyens, ainsi que les droits et les attributions que le peuple a conférés aux autorités. Article 7. — Toute alliance
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
15la Constitution ne définit que collectivement les attributions du Conseil, lesquelles sont essentiellement administratives et exécut
16son activité ministérielle. Les chassés-croisés d’attributions sont rares. Cette longévité ministérielle est en contraste frappant a
15 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
17là aussi la confusion inévitable que j’ai dite, l’attribution à la « volonté de Dieu » ou à la Nature des choses de tout ce que la
16 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
18que nos critères d’évaluation des dimensions et d’attribution des niveaux décisionnels — la participation, l’efficacité et l’économ
17 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
19s l’indivision 79 . Proudhon entend réduire les attributions de l’État (ou autorité centrale) « à un simple rôle d’initiative géné
18 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
20stre, d’autre part un Corps consultatif, dont les attributions restaient à définir. Parallèlement à cette action rapide sur le plan
19 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
21tituer un Centre européen de la culture, dont les attributions furent esquissées par la Résolution culturelle du Congrès. Au mois de
20 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
22que nos critères d’évaluation des dimensions et d’attribution des niveaux décisionnels — la participation, l’efficacité et l’économ
21 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
23r dans l’indivision. Proudhon entend réduire les attributions de l’État (ou autorité centrale) « à un simple rôle d’initiative géné
22 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
24que nos critères d’évaluation des dimensions et d’attribution des niveaux décisionnels — la participation, l’efficacité et l’économ
23 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
25u plutôt : l’État l’a chargée — de l’ensemble des attributions qui furent naguère celles de l’Église et de la Morale publique et de
24 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
26a vogue du terme au lendemain de la guerre et son attribution quelque peu surprenante à une école philosophique dont c’est en vain
25 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
27u programme, la création d’un nouveau bâtiment, l’attribution de nouveaux subsides, ce n’est pas concevoir une politique, c’est adm
26 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
28équilibrer dans leur mouvement (notamment par les attributions budgétaires et par l’information) de telle manière que leur résultant